m

Dans le rapport sur le développement durable de la Mairie de Bordeaux, plusieurs actions sont présentées, destinées à réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 :

  • Formation des agents à l’éco-conduite
  • Inciter les agents à l’utilisation des transports en commun domicile-travail
  • Renouveler le parc des véhicules par une gamme moins énergivore et moins émettrice de CO2
  • Réduire la flotte de véhicules
  • Favoriser les déplacements à vélo ou par marche à pied

Pour l’année 2014, était inscrite au budget la somme de 1 089 748 euros pour le carburant. Le 24 novembre, le Conseil municipal a voté la décision modificative n°2 qui ajoute à ce budget initial la somme de 200 000 euros portant le budget carburant à 1 288 748 euros pour l’année 2014.

Michèle DELAUNAY, interpellée par le montant de cette enveloppe a demandé le détail du parc de véhicules de la collectivité.

Dans un contexte de crise financière et de nécessaire maitrise des dépenses publiques, les collectivités locales doivent en effet être exemplaires dans leur gestion pour que l’effort demandé à chacun soit accepté par tous.

A l’analyse du parc de véhicules (environ 780 : voitures, scooters, camions, utilitaires…) et du kilométrage parcouru dans l’année (définition de la consommation moyenne par véhicule, moyenne du kilométrage annuel en fonction du relevé de compteur et de l’âge du véhicule, estimation du prix au litres en fonction du type de carburant) les frais inhérents à la consommation devraient tourner autour de 730 000 euros

L’écart – de plus de 550 000 euros – est trop important pour ne pas soulever 4 questions :

– Quelle explication peut justifier une dépense si conséquente ?

– Un contrôle est-il mis en place par véhicule ou par utilisateur ?

– Quelle rationalisation des moyens de la collectivité la majorité a t-elle mise en place ? Certains véhicules acquis par la municipalité roulant trop peu pour être rentables.

– La majorité applique t-elle à ses services la politique de développement durable en matière de déplacement qu’elle promeut pour les Bordelais ?

Le Maire de Bordeaux n’a pas estimé nécessaire de répondre à ces questions, soulevées lors de la séance du Conseil municipal de lundi dernier, au nom des Bordelais.

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel