m

En France aujourd’hui deux chiffres se rencontrent de manière douloureuse et inquiétante. Ce sont en effet 75 000 décès qui sont dus cette année respectivement au tabac et au covid.Ce devrait être un électrochoc pour chacun de nous.

Le premier chiffre est le moins coûteux à réduire puisqu’il dépend en tout premier lieu de la volonté de ne plus fumer. Le second dépend de notre respect des mesures barrières, du taux de vaccination et de notre volonté/possibilité de limiter les contacts sociaux.

Au final, les deux dépendent en grande partie de nous et notre belle espérance de vie, gagnée par les progrès médicaux des 50 dernières années marquera, sans je l’espère trop de marche arrière, le résultat de nos efforts.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel