m

En Allemagne vient d’être conclus, entre un syndicat important (VERDI) et le patronat un accord salarial majeur. Comme en France, les aides-soignant(s) sont mis à lourde épreuve par la pandémie et l’augmentation continue du nombre de grands âgés. Le métier est peu attractif et la première raison en est la faiblesse des salaires ainsi que leur manque de progressivité.

A Berlin, une augmentation du salaire minimum horaire vient d’être conclue et garantie jusqu’à 2023.

-salaire de base 14 euros 40

-en cas de formation supérieure à 1 an : 15 euros 2

-en cas de formation spécialisante : 18 euros 75

Ce qui correspondra pour un temps de travail de 39 h semaine en juin 2023

à 2440 euros mensuel pour la 1ere catégorie

2580 euros pour la deuxième catégorie

3180 euros pour la troisième

Je retranscris ici strictement les données qui viennent d’être publiées par la Suddeutsche Zeitung. Ceci pour aider les aides-soignant(e)s de France à exercer une douce pression sur les décideurs de leur progression salariale.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel