m

Pour qu’une jeune fille de mon âge, qui n’a pour raison personnelle de révolte que son cerveau et son instinct, ait envie de poser des bombes, il faut que la coupe soit vraiment pleine. Tous les jours, presque toutes les heures, apportent des motifs de colère et certains jours, seulement un peu plus…

Une de ces overdoses, est le « tribunal privé » convoqué par Mme Lagarde pour remettre Bernard Tapie à flôt financier. Paiement de son ralliement sarkozien, plus encore sans doute avance sur services bientôt rendus. Rendez-vous à l’un ou l’autre des prochains scrutins.

Facture : 395 millions à payer par le trésor public. Quarante seulement (!) iront en ligne directe dans la poche de Tapie, lourdement endetté comme on sait.

La facture connait une facturette de un million d’euros. C’est le montant des honoraires que l’Etat va verser aux trois « arbitres » réunis pour statuer sur l’affaire Tapie-Adidas-Crédit lyonnais. Soit 330 000 euros pour chacun. La justice publique est assez éloignée de ces tarifs.

Une goutte d’eau, qui me vaut ce débordement du vase.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel