m

L’intelligence et la discipline ne sont pas contradictoires. Concernant les élections municipales de Bordeaux, et la candidature socialiste, je trouve même qu’elle font excellent ménage.

La situation à Bordeaux est meilleure pour nous qu’elle ne l’a jamais été. Pour autant, cette élection va être extrèmement difficile. Elle exige de nous tous un grand sens de la responsabilité et de la stratégie. Nous devons être brillants, du premier au dernier jour.

Lors de nombreux entretiens à l’Assemblée, nous avons convenu avec François Hollande de ne pas nous exprimer de manière désordonnée. Alain Anziani nous l’a rappelé par une circulaire.

Un point, et ce sera le seul commentaire d’une manifestation qui a lieu ce jour. Il existe une règle d’or pour chaque élu : de ne pas organiser de manifestation publique sur le territoire où l’un de nous est élu, sans l’assentiment, de préférence même l’invitation, de cet élu. Si c’est le cas, l’élu du territoire ouvre la manifestation et accueille les participants.

Irais-je faire une réunion à Saint Laurent du Médoc sans que Pascale Got m’y accueille ? Réunirais-je des militants à la salle Bouscaillet sans que Philippe Dorthe m’y invite, ou à la salle Son Tay sans que Jacques Respaud m’y reçoive ?

Comments 81 comments

  1. 05/09/2007 at 13:47 Anne-Marie

    Et vlan…. que c’est bien dit.
    Nos camarades devraient faire attention à celle que la presse surnomme "la tueuse d’Alain Juppé".
    Il ne faudrait pas qu’elle se transforme en "la tueuse des élus socialistes idiots" !

  2. 05/09/2007 at 14:12 Pierre

    Si Dorthe fait une manifestation ce soir au lieu de critiquer sans cesse certains devraient tout simplement s’y rendre et écouter ce qu’il a à exprimer

  3. 05/09/2007 at 14:21 chris

    je constate pourtant à regret (et nous en avons plus que marre nous les militants à qui l’on demande à juste titre la stricte observance des règles internes) qu’une fois encore, d’aucun s’exonère au nom de dieu seul sait quelle stratégie de billard à 4 bandes, de l’avis et des consignes de nos dirigeants.
    Est-il si compliqué d’attendre qques tout petits jours ? l’union est-elle si subversive ? Il me semble surtout impensable pour ces petits bras de risquer de voir Bordeaux "tomber" à gauche et perturber ainsi l’ordre des baronnies locales !!
    Misère, misère …

  4. 05/09/2007 at 14:21 chris

    je constate pourtant à regret (et nous en avons plus que marre nous les militants à qui l’on demande à juste titre la stricte observance des règles internes) qu’une fois encore, d’aucun s’exonère au nom de dieu seul sait quelle stratégie de billard à 4 bandes, de l’avis et des consignes de nos dirigeants.
    Est-il si compliqué d’attendre qques tout petits jours ? l’union est-elle si subversive ? Il me semble surtout impensable pour ces petits bras de risquer de voir Bordeaux "tomber" à gauche et perturber ainsi l’ordre des baronnies locales !!
    Misère, misère …

  5. 05/09/2007 at 14:21 Christophe

    Pourquoi aller à une réunion alors que tout le monde sait déjà ce qui va s’y dire ?
    En faisant cette réunion Philippe Dorthe ne fait autre chose que mettre en route la machine à perdre. Il aurait été plus sensé de se mettre autour d’une table avec les autres élus et les secrétaires de section bordelais pour trouver une candidature crédible pour cette éléction.
    Alain Juppé doit bien rigoler de toute cette mise en scène. Et je suis sur que cela doit lui donner envie d’être candidat de nouveau.
    Aurait-on à Bordeaux les élus socialistes les plus bêtes du monde ?

  6. 05/09/2007 at 14:30 militante

    Elus et militants ont tous reçu une invitation qui concerne, avant tout, la vie politique bordelaise, dans toute l’étendue de son territoire.La pénurie de notre chère cité en salle publique, a obligé les organisateurs à recevoir leurs invités dans le seul lieu disponible ce jour.
    Faut-il, peut-être, se souvenir d’un article au sujet du port méthanier du Médoc, écrit cet été, dans un sens qui ne convenait peut-être pas à l’élue de ce territoire, pour rétablir le juste équilibre entre la règle revendiquée et les faits.

  7. 05/09/2007 at 15:02 nelbordeaux

    Notre parti a des règles, Francois Hollande lors des universités de la Rochelle a rappeller un certains nombres d’entre elles, notre secretaire fédéral a demandé a respecté un calendrier ! Nos élus doivent plus que quiquonque respecter ces règles et les militants qui ne sont pas que des bras a distribuer tracts ou coller des affiches ! Si un élu ne respecte pas ces règles il se doit d’en tirer les conséquences ! Nous sommes entrain de tracer la route de la ré election de Juppé par de tels comportements ! Plus que tout nous avons besoin a Bordeaux de la plus grande unité pour gagner, je déplore que certains ne l’ai pas compris en prenant ou soutenant de telles iniatives !

  8. 05/09/2007 at 15:24 Jérôme

    @ Militante pour info :

    Avant d’écrire le billet sur le port méthanier, Michèle Delaunay s’était entretenue avec l’élue en question et elle l’a informée de sa position sur ce dossier.
    Elle n’a pas averti la presse auparavant.
    Ensuite, pour l’histoire des salles, on aurait peut être pû attendre un jour où une salle était libre sur le premier canton.

  9. 05/09/2007 at 15:31 bock

    4 des 5 secrétaires de section ( vous devinerez bien celui qui manque) viennent de faire une déclaration à usage interne. Ils résument très bien et avec mesure ce que de telles pratiques individualistes, conséquences d’ego surdimendionné, ont de néfaste dans le fonctionnement de notre parti. Mais, rien d’étonnant. Notre conseiller général du 1er canton et conseiller régional (au fait, il s’est bien gardé de mettre ses titres, cette fois-ci) est un magnifique bateleur de foire. Attention à ce que cela ne devienne pas une foire d’empoigne.

  10. 05/09/2007 at 15:52 Cha

    Jeune militante (jeune qualifie militante), je suis certainement naïve, mais il me semble très étonnant que lorsque nous sommes invités par notre 1er secrétaire à respecter des règles, certains trouvent normal de s’en exonérer. N’avons nous pas assez perdu de batailles en arrivant au front désunis. Que cherche Philippe Dorthe??? J’étais à La Rochelle et vu le tonnerre d’applaudissements recueilli lors du discours de clôture, à l’évocation du nécessaire respect du Parti socialiste, il semblerait que les militants en ai assez des individualistes (au mauvais sens du terme). L’espoir vient de la base et notre force est dans le nombre. Monsieur Dorthe de grâce, ne perdez pas votre crédibilité en vous positionnant au dessus de la mêlée, il en va du respect de tous les militants.

  11. 05/09/2007 at 16:02 Etienne

    Réponse du berger à la bergère, sans parler de l’article dans Sud-Ouest d’hier sur un autre candidat à la candidature. Le PS relance-t-il la machine à perdre ?

  12. 05/09/2007 at 16:38 militante bis

    comme cha et beaucoup d’autres, j’ai entendu à la rochelle un besoin de discipline, pas de la discipline pour la discipline mais pour ne pas donner prise aux vents contraires qui ne demandent que cela. je ne suis pas impliquée directement dans la politique de bordeaux mais il est sur qu’elle sera en mars sur le devant de la scène comme elle l’a été pour les elections legislatives et nous devons de nouveau donner un signe politique national. Je crois que ce sera très important pour barrer la dynamique de sarkozy

  13. 05/09/2007 at 16:44 michele

    Pour être positif et constructif, je propose à chaque militant de réfléchir à une contribution. Mettre d’ores et déjà sur papier un ou deux points forts, à porter lors de la campagne municipale ; l’argumenter ; chercher les données concrêtes qui vont avec, les exemples dans d’autres villes ; se faire envoyer les journaux municipaux des villes d’égale importance où on a un copain….

    Tout le monde sur le pont… Enfin, disons, le franchissement !

  14. 05/09/2007 at 16:50 chris

    ah là évidemment ça nous calme !
    mais tu as raison, michèle, au boulot, à l’abordage !

  15. 05/09/2007 at 17:09 arad

    je rappelle les chiffres de la présidentielle à Bordeaux
    1er tour
    Royal 31.37
    Sarkozy 30.84
    Bayrou 22.01
    2e tour
    Royal 52.44
    Sarkozy 47.56
    et aux législatives 2 sièges sur 3 à la gauche

    Conclusion : Ce sera dur mais c’est pratiquement gagnable
    Quel jeu jouera le Modem local ?
    Jouer unis et collectif comme le XV de france de rugby

  16. 05/09/2007 at 17:17 angelot

    Cessons de parler de ce Monsieur.
    Comment s’appelle-t-il déjà?
    une pensée pour lui qui va devoir jouer au coucou et qui ne sera entouré que d’amis trés bien intentionnés et attentionnés
    Rassurée je suis pas la réactivité collective de nos responsables qui ont su rappeler à Monsieur le Conseiller pourtant présent physiquement à La Rochelle les règles étrangement parfaitement intégrées par la base.
    Stupidité ne rime pas avec égoïsme mais avec vanité

  17. 05/09/2007 at 17:34 Baba

    Merci Nelbordeaux, de rappeler que certains élus devraient respecter un peu plus les militants et leurs futurs électeurs……….Je rejoins Michèle …travaillons doublement pour contrer les initiatives contre-productives.

  18. 05/09/2007 at 18:20 Cmoi

    Pour info, la presse locale visite régulièrement ce blog. Il est (paraît-il) l’un des blogs politiques les plus visités.

  19. 05/09/2007 at 19:51 Lucas Clermont

    Tu me parais valoir mieux que cette attitude timorée face au jeu démocratique normal, à la nécessaire concurrence dans le parti pour promouvoir les meilleurs. Sans doute s’agit-il de ce manque de confiance en soi qui t’étreint au moment des élections et qui te fait perdre de vue ta valeur. Les choses se passeront bien parce qu’en outre, il y a autour de toi des militants discrets mais aguerris qui supprimeront les écueils. Je les salue.

    Fort heureusement l’action te transcende. Ce ne sera pas facile face à Alain Juppé sur son terrain. Mais on prétend que la chance sourit aux audacieuses.

  20. 05/09/2007 at 20:23 Dominique poirier

    je ne juge pas l’homme que je connais depuis 30 ans et je le respecte mais je n’adhère pas à sa démarche.Comment les jeunes peuvent ils juger des politiques qui ne se respectent pas entre eux,encore une fois avant que les instances ne siègent un des notres s’avance devant les caméras pour médiatiser sa candidature.
    Et comme par "hasard" il croise Me Fayet et Mr Guinard et se trouve soudain prêt à l’ouverture ,alors que l’appel à Bayrou par ségolène Royal avait fait grincer des dents ces socialistes purs et durs en parlant de virage à droite!!!
    le Modem n’est donc plus à droite ça me rassure,dommage qu’il n’est pas croisé les responsables du PC.
    A quoi ont servi tous les ateliers de la Rochelle pour en arriver là .
    Mais finalement ce n’est pas grave cela ne nous empechera pas de travailler pour gagner cette ville,la politique c’est comme les frites mac cain ce ne sont pas ceux qui en parle le plus qui l’a font le mieux.
    dommage,l’utopie prônée par F Hollande me plaisait bien.

  21. 05/09/2007 at 21:36 raslebol

    j’ai rejoint le parti après la Bérézina de 93 et ensuite je me suis accrochée pour rester, malgré toutes les batailles perdues à cause des querelles de chefs. Depuis les législatives partielles de 2004, je me disais qu’on avait enfin trouvé pour Bordeaux la personne pouvant nous amener à la victoire. Une novice ou presque en politique qui ne disait pas du mal de ses camarades, qui respectait l’adversaire, qui avait des idées originales, parfois iconoclastes. Le 17 juin, elle transforme l’essai, mais nous dit qu’elle ne postule pas pour la tête de liste aux municipales et qu’elle est prête à se mettre au service de celui qui lui paraît être un très bon candidat et gestionnaire, Alain Rousset.
    Déception!!!!!!! Michèle Delaunay a battu l’ancien 1er ministre et elle veut se mettre au service d’un autre. J’enrage
    Admiration!!!!! une élue qui vient de remporter une victoire magnifique et qui nous dit, non merci, député c’est déjà un gros boulot et je veux rester conseillère générale. Vous vous rendez compte!!!
    Raison!!!Mince, un ticket Rousset/Delaunay et pourquoi pas Hurmic, cela aurait de la gueule. Tiens-toi bien Juppé, tu as des soucis à te faire.
    Et voilà qu’un obscur qui n’est jamais allé au charbon, auquel on adonné un canton tout fait, après la démission fort opportune de la conseillère générale très bien élue, beaucoup mieux que lui, se lève et nous dit en gonflant la poitrine, c’est moi le meilleur.
    Cher camarades adhérents, montrons lui dans l’urne, la voie de la modestie et que la grenouille ne se fasse pas plus grosse que le boeuf.
    Merci aux quatre secrétaires de section qui ont su mettre l’intérêt du parti et de la bataille électorale, au-dessus de leur appartenance de courant et d’écurie. Merci de rappeler que la démocratie, c’est le respect des règles.
    Merci à Michèle de rester au-dessus de la mêlée, seraine, malgré les conséquences douloureuses de l’incendie de sa maison.

  22. 05/09/2007 at 21:55 Philippe V

    C’est la base, c’est nous , qui sommes les garants des règles, quand on nous donne la possibilité de voter. Nous voterons pour élire le ou la meilleure candidat(e) pour défendre nos couleurs sur Bordeaux.
    Et j’espère que Dorthe va respecter les règles du parti, et ne pas nous faire le coup de Fabius pour le dernier référendum sur la constitution européenne. Fabius aurait du être exclus du parti, car il n’a pas respecté le vote des adhérents. Il ne l’a pas été : que cela ne donne pas des idées à d’autres.

  23. 05/09/2007 at 22:22 jeanine

    Madame Delaunay.
    électrice non encartée, j’ai toujours voté à gauche et je me suis réjoui de votre victoire. Je ne connais pas M. Dorte. Par contre, je sais que M. Rousset est un excellent Président de région et qu’en 2 ans, il a su donner une impulsion sociale notable à la communauté urbaine. Il n’a rien à envier à M. Juppé. Vous, Madame, je sais votre implication totale dans l’hôpital public dans un service où la mort est trop souvent au rendez-vous. Cela est un gage du sens du service public.
    Alors, messieurs, madame, cessez ces disputes et faites front uni pour faire de cette si belle ville un lieu où les moins lotis ont autant de place que la vieille bourgeoisie bordelaise et les bobos.

  24. 05/09/2007 at 22:48 Martine

    Oui merci Michèle de rester au dessus de la mélée et fidèle aux idées que vous défendez. Le ticket Rousset-Delaunay soutenu par Hurmic me paraitrait trés intéressant ( pour répondre à "razlebol")… mais nous sommes décidement incorrigibles d’en revenir toujours aux personnes aprés ce bel appel au travail de reflexion que vous venez de nous lancer.
    Pour ma part, il me semble que nous devons reflechir à des propositions audacieuses en matière d’environnement.

  25. 06/09/2007 at 01:31 REVOLTE

    REPONSE à raslebol :
    Tu as rejoint le parti après la Bérézina de 93, moi, je l’ai rejoint après celle de 86 et l’arrivée de Chirac au poste de 1er ministre.
    J’admire autant que toi la réussite et le travail de Michèle, mais quand on en arrive à traiter Philippe DORTHE "d’obscur qui n’est jamais allé au charbon" (et j’en passe et des meilleures sur le reste de la phrase), je pense qu’on ne connaît pas grand chose de l’engagement des élus à Bordeaux et qu’il vaux mieux FERMER SA GUEULE.
    P. S. : je n’ai pas l’habiitude d’être grossière.

    REPONSE à Philippe V :
    En ce qui concerne "le coup de Fabius pour le dernier référendum sur la constitution européenne, il devrait être sûr de remporter la prochaine élection présidentielle, car, à te lire, c’est donc lui qui a remporté l’adhésion des 55 % pour le non !!!

    ENFIN et ceci dit, j’espère et je crois que la campagne interne pour l’élection de notre tête de liste aux municipales ne volera pas, ni aussi bas, ni autour des réponses minables lues ce jour sur ce blog.

  26. 06/09/2007 at 08:45 jihelpe

    Michèle

    Je suis un peu surpris de ce que je lis…
    Philippe dorthe, machine à perdre…
    Dire deci de quelqu’un qui a toujours gagner ses élections, est assez étonnant. La seule élection qu’il n’a pas gagnée est celle du deuxième canton en 98 ou il partait avec un handicap de 4000 voix (voir score de Bertrand Planté en 92) et à a fini à 164 voix de Chantal Bourragué. (malgrè un tract diffamatoire diffusé à plus de 1000 exemplaire la veille du deuxième tour). Il a largement oeuvré pour la victoire qui a suivie… celle de Michèle Delaunay.
    Ensuite, pour le respect des règles, elles sont simples : Les candidats peuvent se déclarer à partir du 3 septembre : c’est ce qu’a fait Philippe Dorthe, il aurait même pu se déclarer lundi dernier, comme l’a fait Delanoè à Paris…
    A moins qu’il n’y ait des castes différentes au PS et que tous ceux qui ne sont pas issus de l’ENA, de Sciences Po, de l’IEP ou de la bourgeoisie locale ne soient que des intouchables…

    Enfin, Michèle, tu as été invité, comme l’ensemble des élus et des militants socialistes… de la même façon que tu es invitée, en tant que conseillère générale, à tous les conseils d’administration des collèges de ton canton,… auxquels tu n’as jamais mis les pieds…
    Quand à Alain Rousset, il demeure de sa responsabilité de se déclarer candidat ou pas. Le parti ne va pas s’arréter de vivre en attendant sa décision
    S’il décide de se présenter à Bordeaux, gageons que tous les militants seront derrière lui, à commencer par Philippe Dorthe

    Pour le reste, ta victoire contre Juppé reste un grand moment de la vie politique bordelaise.

    jihelpe.blogspot.com/

  27. 06/09/2007 at 09:38 militante bis

    @ jjhelpe etc
    Alors ça c’est fort de café, M. ou Mme le/la camarade!
    T’as rien compris . La machine à perdre est déclenchée à partir du moment où le PS se présente "en pagaille",enchapelles qui se confrontent publiquement. Dorthe sait pertinemment qu’il ya des reflexions et consultations en cours pour d’autres candidatures à la candidature à Bordeaux. Ilest évident qu’il était impératif d’attendre que ce processus intere soit cols avant de présenter des candidatures. Et ce processus devait déboucher sur le /la candidat(e) qui offrait les meilleures chances pour gagner. Dorthe a consciemment outrepassé le vouex du 1er secrétare fédéral et du bureau de ne pas se présenter publiquement avant la fin de ce processus. Il a une fois de plus celui qui e connait pas de discipline.
    Les militants non présents à cette mise e scène lui présenteront la facture.

  28. 06/09/2007 at 10:38 michele

    Je précise, suite à une incompréhension d’un membre de l’équipe de Philippe Dorthe, que j’ai bien reçu une invitation comme nombre de militants. Mais que Philippe avait déjà choisi le lieu de sa réunion, sans me demander ni si cela me paraissait opportun, ni si je voulais ouvrir la réunion. Une fois encore, aurais-je eu l’idée de tenir réunion salle bouscaillet ou salle son tay ?

  29. 06/09/2007 at 12:20 bordelais/militant

    Voilà c’est fait Dorthe, au nez et à la barbe de tout le monde, se présente comme tête de liste pour la marie de bordeaux, des vacances en prévision pour moi et d’autres de mes amis politique, j’aimerais que nous militants soyons respectés, et là une fois de plus ce n’est pas le cas. Je sui fièr d’être socialiste mais quand je vois ce qui se passe et sutout comment ça se passe, je ne suis pas si fièr d’appartenir au parti socialiste de la gironde. Mr Dorthe a en effet des ambitions, et ce n’est pas ce que je lui reproche mais, effectivement il aurait pu au moins tenir compte des militants… Il pourra se rappeler d’une chose, c’est d’avoir mis en marche la machine à perdre… Mr Dorthe je ne vous félicite pas et n’attendez pas de moi la moindre petite aide, vous n’avez pas eu besoin de moi ni de quiconque pour prendre votre décision, malgrès le discour de notre premier secrétaire ainsi que la circulaire du premier secréaire fédéral, donc vous n’aurez sûrement pas besoin de moi pour votre campagne…

  30. 06/09/2007 at 12:26 dominique poirier

    je crois qu’en toute chose il faut raison garder et ça dérape trop sur cette candidature,il vaut peut être mieux en faire un non évènement et attendre avec sérénité les votes officiels.
    Pour ma part je respecte tous mes camarades mais je préfère parfois crever l’absès aprés on peut toujours dialoguer,il n’y a qu’un seul et vrai objectif dans tout cela gagner une ville qui a encore beaucoup trop d’habitants dans la précarité, sans logement sans travail,il y a encore trop d’associations qui oeuvrent pour le social et qui ne tiennent plus le coup à cause du désengagement de l’Etat et les subventions du Conseil Général ne peuvent plus être beaucoup augmentées car le Département avec la deuxième phase de la décentralisation a vu ses compétences augmenter mais pas les transferts de crédits.
    C’est à tout cela que nous devons réfléchir ensemble et surtout démontrer aux bordelais que des choses ont été réalisées dans cette ville grâce aux crédits de la Région ou du Département,il ne faut pas voir que les façades illuminées la nuit,il y a encore beaucoup à faire en matière de social,d’équipements collectifs,de culture etc…
    Il faut prendre des bons exemples de réalisation et proposer de nouveaux projets en consultant les principaux intéressés les bordelais eux mêmes,peu leur importe nos querelles intestines, certains d’entre eux sont très loin de tout cela,ils ont la tête dans le guidon pour vivre au quotidien et ce n’est pas si simple!!
    je crois à la lecture des différents billets que nous sommes nombreux à nous rejoindre là dessus alors mettons notre entelligence et nos compétences en commun, chaque homme et femme ont en eux des ressources il faut les mettre à profit

  31. 06/09/2007 at 12:43 Cha

    Domnique, je suis d’accord avec toi, cette candidature n’a pas tant d’importance que cela, Dorthe anticipe un peu sur le calendrier, il y avait peut-être un problème de salle, elle n’était peut-être pas libre après…
    Je ferai juste une remarque. Les déclarations de Philippe le place à ses yeux comme le candidat légitime, le mieux placé pour gagner cette élection. Je n’ai pas d’avis précis sur cela. Mais que fait-il du vote des militants. Il s’en exonère? Je suis choquée essentiellement par cela, nous militants de base avont droit au chapitre au travers d’un vote, cest cela me semble-t-il la démocratie.Il est dommage pour nous tous que certains préfèrent l’intoxe en dégainant les premiers à l’image de la droite décomplexée. Mais je fais confiance à nos dirigeants et aux nombres importants d’élus et de militants qui respectent les règles, nous serons donc tous derrière le candidat quelqu’il soit, lorsqu’il sera désigné. Nous travaillons déjà tous à des propositions pour améliorer la vie des bordelais et leur proposer de nouvelles alternatives. Au boulot camarade (j’ai osé!!!) @+

  32. 06/09/2007 at 15:17 JEAN-REMY

    Je pense et je suis sur que la ou le candidat doit etre nommer démocratiquement par les militants pour avoir une légitimité dans un combat qui s annonce difficile

  33. 06/09/2007 at 16:25 F.L.

    Que de réactions sur la forme et non sur le fonds!
    M. DORTHE me semble-t-il a présenté hier soir une vision sur la politque à mener sur la ville de Bordeaux. En parle-t-on sur ce blog? NON!
    M. DORTHE a clairement exprimé à tous les militants qu’ils pouvaient amender cette vision et être force de propositions;En parle-t-on ce blog? NON!
    M.DORTHE a clairement exprimé son respect pour les militants socialistes (puisqu’il les consulte depuis plus de 2 ans pour élaborer un projet) et qu’il souhaite soumettre sa candidature à un vote. En parle-t-on sue ce blog? NON!
    M. DORTHE a informé tous les élus bordelais de sa démarche dont le 1er Fédéral de la Gironde. Quelles ont été leurs réactions?En parle-t-on sur ce blog? NON!
    Alors chers camarades, n’en fait-on pas une affaire de personne ( au vu des noms d’oiseau que certains utilisent sur ce blog!), une affaire de pouvoir , une affaire de territoire?
    Puisque certains mettent en avant la rénovation de parti socialiste et se targuent de respecter les règles établit par notre parti, je tenais à préciser que ce n’est pas en insultant des forces vives de militants et et en rabaissant le débat à une histoire de date de déclaration QUE NOUS GAGNERONS BORDEAUX!

  34. 06/09/2007 at 17:42 Nicolas R

    Quel est le vrai et seul problème avec PD? Il a à tout prix voulu être le premier à ce présenter publiquement, avant toute décision interne du PS bordelais, tout en sachant qu’il y avait une date une semaine pmus tartd à laquelle on voulait traiter la question de la candidature. Il savait qu’il y a d’autres candidats poterntiels à la candidature et il ne pouvait ignorer que se présenter en ordre dispersé ne peut que donner l’image d’un PS divisé où plusieurs candidats s’opposent. C’est exactement cela que l’électeur ne veut pas.
    Ce n’est pas un égo surdimensionné, ni une vanité messianique qui font un bon candidat. Un bon candidat respecte la discipline du parti et les militants de tous les quartiers de Bordeaux.
    M. Dorthe a rendu un très mauvais service au parti mais aussi à lui-même.

  35. 06/09/2007 at 17:43 JEAN-REMY

    Après Paris au tour de Bordeaux de gagner contre la Chiraquie

  36. 06/09/2007 at 17:53 JEAN-REMY

    Faire un sondage sur la personnalité préférée des Bordelais au PS pour motiver la ou le candidat le plus a meme de nous faire gagner

  37. 06/09/2007 at 18:35 Jérôme

    @ F.L. :

    Voilà, tu en as parlé !
    Et comme sur ce blog on ne censure personne…

  38. 06/09/2007 at 18:37 Isabelle C

    comme je suis admirative devant un tel sens de la procédure. De forme il est beaucoup question, mais de fond jamais. Comme c’est dommage ! Si tous les militants socialistes s’étaient déplacés pour entendre, voir, juger et critiquer ensuite, le débat aurait une autre dimension et on pourrait discuter. J’ai fait la démarche de m’y rendre, et ce que j’ai vu et entendu m’a positivement convaincue. Je sais, désormais, qu’il existe une alternative de gauche humaniste plus que sérieuse. Car, se focaliser sur des règles est une chose, agir, être déterminé, avoir une vision globale, avoir envie et donner envie en est une autre. Hier soir, Philippe Dorthe m’a donné envie d’y croire. Dans un contexte flou où les prétendants au titre se tatent, hésitent, attendent, sondent… le parti a besoin d’un représentant pour qui le terrain a moins de secrets que les salons.
    En ce qui concerne la nécessité d’unité, j’ai la solution : tous unis derrière Dorthe,

  39. 06/09/2007 at 18:43 Valère

    Moi je crois que Philippe Dorthe est un malin qui l’a joué stratégique pour ne pas être pénalisé par la coupe du monde de rugby

  40. 06/09/2007 at 19:02 www

    ça part en live les élections à Bordeaux ! Qui doit rigoler pendant ce temps ?
    Vite, vite, du calme, plutot qu’un déploiement d’égos. La première de l’article de SO est hilarante. Il y a eu l’appel du 18 juin, l’appel de Cochin et l’appel du 6 septembre.

  41. 06/09/2007 at 19:10 Kikitou

    Isabelle comme tu es drôle !
    Malheureusement tout cela est plutôt triste et me coupe l’envie de rire.
    Quand il y a des règles dans un parti (ou ailleurs), il faut les respecter.
    Dans tout cela, c’est Michèle Delaunay qui doit être contente pour l’augmentation des visites de son blog.
    Tous les "dorthiens" (est-ce qu’on dit comme ça ?) ont dû se connecter aujourd’hui pour laisser des commentaires ou pour surveiller le contenu de ceux que les autres ont écrit.

  42. 06/09/2007 at 19:21 pticom

    oula www tu as bien raison, je n’ose meme pas imaginer qu’on nous impose une tete de liste sans que la base se prononce alors si dhorte, rousset, delaunay et autres veulent se presenter en temps et en heures aucun problème mais que ceux ayant passé des heures et des heures pour defendre le ps et les interets des bordelais entre janvier et juin dernier sans etre eux meme consultés, nous tirerons nous memes comme des grands les conséquences : la fédé et ici paris c bien, le vote de la base c mieux !!

  43. 06/09/2007 at 19:24 Philippe V

    @Réponse à REVOLTE
    La grossièreté est l’argument utilisé quand on en a plus d’autres.
    Fabius n’a pas respecté les règles du parti.
    Tu trouves que le niveau du blog auquelle tu participes est bas : je te félicite pour ton sens de l’autocritique.

  44. 06/09/2007 at 20:02 Jérôme

    Laissez Fabius en dehors de tout ça.
    Il est très loin de vos histoires bordelaises.
    Et pour ajouter mon grain de sel, si vous continuez comme cela, je crois que personne ne fera campagne à Bordeaux quel que soit le candidat.
    Un peu de dignité svp. Y compris dans le camp de Philippe Dorthe.

  45. 06/09/2007 at 22:06 Les méchants

    Le mail des secrétaires de sections dans la presse, l’appel d’un militant de base qui est instrumentaliser par on ne sait qui … belle image … Mais pourquoi toutes ces réactions ???? A pardon j’ai compris .. Dorthe n’est pas de votre monde. Il est de Bacaln pas des beaux quartiers, pas avocat, pas cadre, pas un intello. Non juste un mec qui participe depuis 20 ans à toutes les luttes tous les combats tout simplement. Mais rassurez vous il va aménager dans le triangle pour que vous puissez lui parler. Que dire de Pascal Lafargue qui a fait le discours d’ouverture ? Des Verts, du Pc du MRG qui était présent au travers leur leader respectif ? Que dire des 3 conseillers municpaux présents ? Et oui pas de chance en plus les médias l’aiment bien. Et pire encore il est conseiller général et régional donc hélas élus par des vrais électeurs.

  46. 06/09/2007 at 22:10 un ringard qui assume

    Vous ne parlez pas du dissident Grèze qui s’exprime dans lui aussi dans les journeaux ? Qui n’ose même pas venir en comité fédéral lundi. Pas de procédure d’exclusion pour lui ? Par contre Dorthe oui un paria, un vanu pieds qui ne fait pas partie de votre cercle. Hier Pascal Lafargue, Pdt d’Emmaus Gironde l’a remercié d’avoir fait reloger 5 Don Quichotte. Et oui vous savez les gens qui à Tourny avaient froids. La politique c’est celà aussi !!!!!!!!!!!

  47. 06/09/2007 at 22:12 Un vieux con (10 ans de PS)

    La différence est que Dorthe monte au front. Certains attendent juste un sondage pour savoir quoi faire. Bel amour de Bordeaux !!! Et s’ils sont battus resterons ils au Conseil Municipal ? Mes beaux et bon penseurs, quelle est votre réponse ?

  48. 06/09/2007 at 22:14 Solferino

    Les ingénus !!! Dans les statuts du PS c’est Solferino qui dans tous les cas désigne la tête de liste dans les grandes villes

  49. 06/09/2007 at 22:42 ouah!

    Quel déchaînement! Manque plus qu’une fatwa contre Philippe Dorthe et le compte y sera! Que ceux qui rappellent le respect des règles se montrent respectueux des hommes. Philippe Dorthe est un élu au parcours accompli. Si le seul reproche que l’on a à lui faire est un problème de calendrier, c’est que la critique est bien mince et que notre candidat est là. Les débordements de ce blog, montrent,avec la presse du jour,que l’annonce de sa candidature est déjà un succès d’audience. A suivre avec le plus grand sérieux…

  50. 06/09/2007 at 22:58 jfpessac

    Un petit commentaire d’un militant qui ne vote pas à Bordeaux mais y travaille.

    Alain Juppé qui ne doit pas manquer de faire surveiller le contenu de ce blog doit se délecter de cette inflation verbale.
    Ressaissez-vous et soyez constructifs !

    Michèle nous a demandé des contributions au projet pour Bordeaux en voici une qui m’a été suggérée aujourd’hui par une des mes étudiantes au cours d’une conversation sur les municipales à Bordeaux (je la cite):
    "Le candidat de gauche devarit proposer une exonération de taxe d’habitation pour les étudiant"
    Je ne sais toutefois pas si la décision d’exonération est du ressort de la municipalité.

  51. 06/09/2007 at 23:40 @réponse à Philippe V

    Mon coup de gueule était bien précis et je te rappelle que je ne suis jamais grossière ainsi que je l’ai mentionné. En ce qui concerne mon autocritique sur ce blog, je suis très satisfaite d’y avoir participé et je maintiens tout ce que j’ai dit dans mon pécédent message…. surtout aprés avoir constaté que les "pendules se remettaient à l’heure".
    FIN.

  52. 07/09/2007 at 03:24 REVOLTE

    Je rajoute mon pseudo @réponse à Philippe V sur message précédent

  53. 07/09/2007 at 07:02 nelbordeaux

    @ les mechants, j’assume mes propos et persiste et signe (même si au milieu de mails de sympathie j’ai recu quelques mails d’intimidations ! Je suis grand, je pense par moi même et donc ne suit pas instrumentalisé par qui que ce soit ! Je signe mes propos tout seul ! Quel crédibilité peux ont donner a un politique qui ne respecte pas les règles de son propre mouvement ? C’est cela aussi que les militants veulent changer, je ne suis pas derriere un(e) candidat(e) je suis pour Bordeaux et l’interet collectif, je suis profondement légaliste ! La différence elle est la
    @ un ringard qui assume oui tu as raison de rappeller le travail de Pascal Laffargue, et même les actions que peuvent faire nos élus, d’autre en font aussi beaucoup sans le crier sur les toits, et bien agir d’un cote n’exaunère pas des fautes de l’autre !

  54. 07/09/2007 at 08:39 Cha

    Et si nous passions à autre chose.
    A défaut, nous pourrions faire croire à notre véritable adversaire (qui lui a déjà commencé sa campagne) que nous ne savons pas faire autre chose que nous quereller.
    Un seul détail: comment nous faire croire qu’un responsable politique au passé militant actif et irréprochable, ne pouvait se douter que son amnésie calendaire allait déclencher autant de réactions.
    C’est dommage, car Bordeaux est fait de professions libérales, d’ouvriers,d’enseignants, de commerçants, de sdf, de chômeurs, de retraités. Nous devrons tous les convaincre. Nous avons donc besoin de militants venant de tout horizon;les uns n’étant pas meilleurs que les autres.
    Merci à tous de bien vouloir passer à autre chose.

  55. 07/09/2007 at 08:49 David

    J’habite dans un quartier populaire (Saint Michel) et il faut dire que je suis assez surpris par les propos de certains quand ils disent "il n’est pas de votre monde", "il va aménager dans le triangle", etc…
    Est-ce que le fait de’habiter dans un quartier modeste (pour ne pas dire pauvre) donne-t-il une légitimité à quelqu’un pour être candidat ?
    Que l’on habite où que ce soit, l’important est d’être compétent, à la hauteur des espoirs des gens, capable de leur rendre une vie meilleure.
    Mais il est vrai que beaucoup d’élus (y compris à gauche) ne connaissent pas les problèmes des gens. Ceux qui se lèvent le matin pour aller travailler et ceux qui aimeraient aussi se lever pour aller travailler.
    Comment peut-on, lorsqu’on a des indémnités de mandats importantes, souvent cumulées, connaître les problèmes des gens ?
    Tiens, pour nous donner une idée, quelqu’un pourrait-il nous informer sur le montant des indémnités des différents mandats ?
    Et les vrais (pauvres) gens dans tout cela ?

  56. 07/09/2007 at 08:55 Pablo

    A lire ce forum, il me semble que l’on sombre dans l’étroitesse procédurière… Ce n’est pas la première fois qu’un candidat socialiste se déclare spontanément. Ségolène ROYAL, elle-même, a annoncé sa candidature à la présidentielle un an à l’avance et créé une structure externe au Parti Socialiste pour la promouvoir.

    Philippe DORTHE est un élu de terrain qui a tissé des réseaux de relations dans de nombreux milieux de la ville au fil du temps. Il réalise, avant même toute tractation, l’union de tous les partenaires de la Gauche (du PRG au PC, en passant par les Verts et les chevènementistes), il a le soutien de nombreux responsables associatifs, présents lors de la présentation de sa candidature… à l’image de l’appel que lui a adressé Pascal LAFFARGUE, Président d’Emmaüs-Gironde, en ouverture de son meeting. Quand je lis que la machine à perdre est lancée par l’annonce de la candidature de Philippe DORTHE, j’ai plutôt l’impression du contraire (même si je sais que battre l’équipe en place n’est pas gagné d’avance). Il me semble que pour la première fois depuis très longtemps, la gauche se donne les moyens de conquérir Bordeaux, sans se contenter, comme trop de fois par le passé, d’effets d’image, insuffisants pour gagner. Philippe DORTHE propose une campagne avec une vision de long terme et un fort contenu, qui ne sacrifie pas aux modes du marketing politique, mais vise à répondre aux attentes quotidiennes de la population et parmi elle des couches connaissant le plus de difficultés.
    Sa candidature crée un débat sur l’avenir de la ville qui dépasse les conflits de personnes et fait honneur au Parti Socialiste, qui démontre ainsi sa capacité à fédérer des énergies pour créer les conditions du changement. La candidature de Philippe DORTHE est une candidature sérieuse et cohérente. Elle élève le débat, et en ce sens on ne peut que s’en réjouir.

  57. 07/09/2007 at 09:44 JE ME MARRE

    Merci à la claque de DORTHE d’être venue en masse après votre réunion sur ce blog !
    L’intoxication commence !

  58. 07/09/2007 at 10:03 chamboulée

    Michèle, au secours, nous sommes devenus fous…

  59. 07/09/2007 at 10:56 la droite décomplexée

    j’adore votre blog.Quelles querelles de chefs, pour des gens soi-disant désintéressés !
    Nous en avons aussi à droite, des querelles. Mais nous ne perdons jamais de vue notre objectif : nous enrichir, et tant pis si c’est sur le dos des pauvres.
    En ce moment, Nicolas fait un travail génial. Mais il faut quand même reconnaître que vous nous aider beaucoup.
    Continuez à vous entre-déchirer : c’est bon pour mon portefeuille.
    Et merci encore !

  60. 07/09/2007 at 11:04 chris

    @la droite décomplexée

    Cet humour fait un flop, trop cynique pour être vrai, même pas drôle et tellement rebattu !! On dirait du Denisot, désolé ! Encore un effort, on rira peut-être la prochaine fois.

  61. 07/09/2007 at 16:07 Eric

    Est-ce que nous n’avons rien appris dans notre parti ?

  62. 07/09/2007 at 18:14 JEAN-REMY

    Peut importe le nom pourvu que l on n ait un projet et la victoire VIVE BORDEAUX

  63. 07/09/2007 at 19:00 Garance

    Petit rappel des modalités de désignation des candidats aux élections municipales, cantonales et sénatoriales, d’après la circulaire du bureau national du PS n° 1354 du 27 juin 2007 :

    « L’ouverture des candidatures pourra se faire à partir du 3 septembre 2007…. »
    « Les fédérations doivent faire remonter au secrétariat national aux élections, le calendrier de désignations retenues avant le 15 septembre 2007… »
    « La convention nationale du 15 décembre 2007 permettra la ratification des têtes de liste dans les villes de plus de 20 000 habitants.

    En clair, tous les adhérents, à jour de leur cotisation et ayant plus de 2 ans de parti, peuvent annoncer leur intention d’être candidats à la candidature à partir du 3 septembre. Et d’une !
    Au niveau administratif, les fédérations doivent donner les désignations. Aucun texte, dans cette circulaire, ne précise l’interdiction à un éventuel candidat à la candidature de s’exprimer, si ce n’est avant la date officielle, retenue par le national, du 3 septembre. Et de deux !
    D’autre part, annoncer n’est pas déposer, ce qui au vu des déchainements, ci-dessus, semble avoir échappé à bon nombre. Les militants pourront toujours choisir leur candidat ou leur candidate et on pourra alors passer à la rénovation et du parti et de la ville. Carpe Diem !

  64. 08/09/2007 at 16:54 A Gauche Bordeaux

    Comme quoi quand les choses sont explicitées clairement fin des réactions héradiques

  65. 08/09/2007 at 19:02 militante bis

    …peut être "héraldique?" Quel est le blason du chevalier Dorthe?

    Je ne comprends toujours pas pourquoi il a eu besoin de précéder à tout prix la décision imminente du parti bordelais. Déclencher le débat? Une semaine plus tard tout se serait déroulé selon les règles qu’il connaissait. Mais non, il fallait créer l’événement médiatique comme Sarko.
    Quant au fond, attendons impatiemment la nouvelle bible programmatique que PD a l’intention de publier (attention, mon chevalier, cela rentrera dans les frais de campagne!) Et contrairement à certains admirateurs de l’art rhétorique de leur leader, d’autres observateurs du spectacle craignent le pire.
    Horror vacui…

  66. 10/09/2007 at 15:02 darnal

    Philippe Dorthe a fait preuve de beaucoup de courage.Lui au moins se déclare et en plus à gauche cela dérange peut être dans les salons de la "gauche" bordelaise . Il y a des élu(e)s d’héritage et des élus de conquète Philippe Dorthe fait partie et depuis longtemps de ces derniers et,entre nous soit dit,c’est tout à son honneur n’en déplaise à nos danseuses virtuelles.

  67. 10/09/2007 at 18:05 Titou

    Je ne comprends pas votre réaction mme Delaunay. Cela m étonne que vous disiez du mal d un camarade (même si vous le faites à demi mots). Je croyais que la règle au PS était de ne pas parler de ses camarades en mal? C est étrange comme cette règle me semble adaptable en fonction de l intérêt de certains.

    Un ticket Delaunay/ Rousset? Vous ne trouvez pas qu à vous deux vous cumulez les mandats? je ne suis pas sûr que vous ayez du temps à accorder à la campagne et à votre mandat de députée non?

    Et Monsieur Rousset est député,président du Conseil régional et président de l association des régions de France. Vous qui êtes contre le cumul votre soutien à Monsieur Rousset me parait étrange. je pense que ça ne serait pas juste pour les électeurs qui ont choisi Monsieur Rousset comme député de démissionner 1 an après son élection. Ou alors compte t il cumuler les fonctions de maire et député? Il faut être clair sur ce point.
    Mr Dorthe a le mérite d etre conseiller général du canton de Bordeaux . Les deux fonctions se complètent me semble t il.
    Non vraiment j ai parfois l impression que ces explications à l emporte pièce ressemblent plus à des petites magouilles entre amis plutôt qu à un vrai débat.

    Et entre nous à ceux qui accusent Mr Dorthe d être inconnu je vous signale que c est le reproche que faisaient les mauvaises langues à mme Delaunay après sa désignation…comme quoi on a bien fait non et la notorité n est pas forcément un atout dans une élection face à Juppé

    Antoine

  68. 10/09/2007 at 18:57 quichote

    Non, mais titou, je rêve! Depuis quand une candidature est-elle égale à être déjà élu? La question du cumul des mandats se pose seulement à ce moment-là, et on verra bien quels mandats conserveront ou abandonneront en cas de leur élection éventuelle les divers candidats virtuels ou potentiels:
    Autant que je sache, Monsieur Dorthe occupe déjà deux mandats, voudra-t-il en ajouter une troisième? Alors,alors? Donc un peu de logique au Bacalan, svp! D’ailleurs, posons une autre question: mettons que Dorthe réussit et se fait désigner candidat, et, secundo, mettons qu’il perd l’élection contre Juppé, renoncera-t-il à une de ses deux indemnités (pas tout à fait négligeables)de conseiller géneral et de conseiller régional pour rester un pauvre conseiller municipal d’opposition avec une indemnité minable? Posez-lui la question et ne me répondez pas qu’il faut poser la même question aux autres! Non, ce qui m’intéresse c’est de savoir ce que fera DORTHE. Qui d’ailleurs est en plus de ses mandats président de l’Office départemental du tourisme
    et cadre de la SNCF….

    Enfin, en passant, montrez moi où Madame Delaunay a parlé du mal de ses camarades!

  69. 10/09/2007 at 19:40 Jérôme

    @ Titou :

    Ne faites pas dire à Michèle Delaunay ce qu’elle n’a pas dit.
    D’abord, elle n’a pas dit du mal de ses camarades. Ensuite, elle n’a pas non plus parlé de ticket Rousset/Delaunay.
    Qui vous dit qu’elle veut être candidate ?
    A-t-elle fait une quelconque déclaration de candidature, sur ce blog ou ailleurs ? Pourtant, ce n’est pas parce qu’on ne lui a pas posé la question (tous les journalistes le lui demandent).
    Par contre, je peux vous assurer qu’elle est avant tout militante et fera tout pour faire gagner le candidat socialiste quel qu’il soit.
    Ce n’est pas le cas de tout le monde… Que chacun regarde juste quelques mois en arrière.
    J’ai dit moi-même à Philippe Dorthe que sa façon de faire n’était pas la bonne.
    C’est ce que lui reprochent certains militants. A part cela, Philippe Dorthe a le droit, comme n’importe quel militant, dêtre candidat. Je trouve cela normal, légitime et sain dans un parti comme le parti socialiste.
    Et je ne doute pas que, s’il est désigné candidat par les militants socialistes, beaucoup de nos camarades feront campagne pour lui sans état d’âme. Encore une fois, ce n’est pas la personne qui est en cause, mais la méthode utilisée.
    Pour terminer, je conseille donc, de lire les déclarations de Michèle Delaunay avant de raconter n’importe quoi.

  70. 10/09/2007 at 21:14 quichote

    @ Jérôme et titou:
    ce n’est pas si simple: la méthode utilisée par Dorthe montre quelle personne il est. Voir la méthode utilisée par Fabius: les militants ne lui ont jamais pardonné d’ avoir bavoué leur vote…

  71. 11/09/2007 at 11:00 Patrice

    je voudrais réagir sur la partie du post de mme Delaunay concernant les territoires.
    Madame,
    Depuis quand la ville de Bordeaux appartient elle à des élus? Car c est en substance ce que vous expliquez quand vous parlez du fait que Mr Dorthe est intervenu sur votre territoire sans vous prévenir? Alors c est ça le PS désormais: des petits seigneurs qui se partagent un territoire et possèdent un droit de regard sur tout ce qui s y passe?
    Je tiens juste à rappeler que les élus sont des représentants et que chacun a droit de s exprimer sans demander préalablement l autorisation à un tiers si ce n est le propriétaire des lieux. Considérez vous que les élus sont propriétaires des territoires sur lesquels ils sont élus? Donc si je veux m exprimer je dois attendre votre invitation? Et si je pousse un peu plus loin le raisonnement si vous n êtes pas d accord avec moi vous pouvez donc m empêcher de m exprimer dans un endroit donné c est ça?
    Je pensais que la démocratie participative de Madame Royal nous donnait l opportunité de nous exprimer librement et de débattre sans contraintes. Je vois qu à Bordeaux vous semblez prendre des libertés avec cette idée.
    J ai la faiblesse de croire que vous vous êtes mal exprimées. Je suis peut être un des rares à penser qu un ticket Dorthe Delaunay serait un signe fort d unité et de renouvellement envoyé à nos concitoyens. Que pensez vous de cette hypothèse?

  72. 11/09/2007 at 14:08 Jérôme

    @ Patrice :
    Parfois, à la fin de la journée, on est un peu fatigués et je veux bien mettre sur le compte de la fatigue votre commentaire.
    Michèle Delaunay n’a jamais parlé de son territoire. Elle a parlé de "territoire où l’un de nous est élu" ce qui n’est pas du tout la même chose. Dans ce cas c’est le deuxième canton qui est en cause. Et Michèle Delaunay est l’élue de ce canton.
    Je suis fabiusien et je suis bien placé pour vous dire que vous faites un mauvais procès à Michèle Delaunay quand vous parlez d’expression libre.
    Ce qui semble déranger, c’est cette liberté que possède Michèle Delaunay pour dire les choses sans jamais blesser et qui très souvent sont des positions très réfléchies.
    Pour ce qui concerne le ticket Dorthe/Delaunay, Philippe Dorthe et Michèle Delaunay se sont longuement parlés à La Rochelle. Qu’est-ce qu’ils se sont dit ? Mystère…

  73. 11/09/2007 at 16:45 La rumeur

    Ils attendent juste que rousset ai reçu le sondage qui lui dire s(il est en mesure de gagner Bordeaux. Bel amour de la ville !!!!

  74. 11/09/2007 at 17:10 Quichote

    @ Patrice: c’est plus que bête d’argumenter comme cela: Il ne s’agit pas d’avoir le "droit" de tenir des réunions à tel ou tel endroit en dehors de sa circonscription, mais d’un simple bon comportement entre camarades.
    Secundo: si déj`vous voulez voir partir PD et MD ensemble ce serait plutôt MD quiu devrait être tête de liste et PD numéro deux, vu les qualités respectives permettant de gagner à Bordeaux: MD l’a montré contre deux députés UMP, Bourragué et Juppé, contrairement à PD qui a perdu contre Bourragué et n’a gagné qu’à Bordeaux Nord avec sa sociologique particulière.
    Ceci étant, MD n’a jusqu’à ce jour pas déclaré qu’elle serait candidate et réserve sa position au résultat du processus interne du PS, contrairement à PD qui voulait à tout prix prendre les devants quitte à présenter à la droite et aux électeurs l#image d’un PS qui s’entredéchire. Pourquoi Sarko a-t-il gagné la présidentielle? Parce que son UMP est uni comme jamais avant!

  75. 11/09/2007 at 17:23 Nicolas R

    A tous ceux qui s’interrogent sur les rapports de force à l’ intérieur du PS en vue de la désignation du candidat: hier Philippe Madrelle s’est clairement exprimé pour Alain Rousset: Je ne sais pas qui répand la fausse info que Dorthe serait poussé par Madrelle et Laurrissergue? C’est clairement faux en ce qui concerne Philippe Madrelle et s’agissant de l’éventuel soutien de Laurrissergue, on peut se poser la question de savoir quelle influence il a encore au sein du parti socialiste…

  76. 12/09/2007 at 09:52 Eric

    On reproche à Dorthe de s être déclaré soit disant un peu vite mais le problème c est que si personne ne le fait on va perdre un temps fou à se regarder du coin de l oeil et à décider…on connait tous l incapacité de Hollande à décider ou trancher donc Dorthe a au moins le mérite de lancer le débat.

    Concernant l unité de l UMP dont découlerait sa victoire c est une vaste fumisterie. Rappelez vous que MAM était candidate et que Sarkozy a du l éliminer en la faisant siffler par 70 000 personnes entre autre. Quant à De Villepin (qui canarde Sarkozy) Sarkozy a instrumentalisé clearstream (qui peut croire le contraire?) pour l écarter…quelle belle unité! N oublions pas non plus Chirac qui a laissé planer le doute et n a adoubé Sarkozy que très tardivement et mollement qui plus est.
    Aujourd hui on sait bien que Sarkozy en veut à MAM et est prêt à la virer au premier écart. Il n hésite pas à tacler Fillon devant les caméras.
    Donc j ai bien l impression que ceux qui prennent l UMP en exemple veulent plutôt favoriser certaines candidatures et en déniger d autres.
    Quand au passé politique de Dorthe souvenons nous que Madame Delaunay a certes battu deux députés mais elle a aussi perdu une législative partielle en 2004 et n est membre du PS que depuis 2002. Peu de monde la connaissait avant 2007, ça ne l a pas empêché de l emporter haut la main contre Juppé. Et si madame Delaunay était tête de liste ça contredirait sa volonté de non cumul ou alors ça, si elle laissait son madat de députée, ça serait faire peu de cas de ceux qui ont voté pour elle tout cela dans un but strictement politique de conquête.

  77. 12/09/2007 at 11:32 Nicolas R

    @ Eric:
    Les faits décrits par vous sur certaines dissensions au sein de l’UMP après les élections (on ne risquait plus rien, lélection était gagnée) ne changent rien au fait que Sarkozy a éte suivi pendant sa campagne par ses troupes comme jamais un leader de la droite depuis de Gaulle.
    S’agissant de la défaite de Michèle contre Martin à la législative partielle, elle a été considérée comme un résultat bien mieux qu’éspéré (seulement 566 voix lui manquaient aprés une campagne pendant laquelle elle avait à faire face à toute la machine de guerre de la mairie et au manque de soutien de la part de certains de son propre parti qui ne sont même pas allé voter!). Pour la prétendue contradiction entre son (hypothétique!) candidature pour la tête de liste et le principe de non cumul, cela me semble très artificiel: pour le PS il s’agit de GAGNER LES ELECTIONS MUNICIPALES et si elle les gagnait pour le PS, personne, mais absolument personne ne lui reprocherait d’abandonner son mandat de députée. Mais je répète. tout ceci reste hypothétique, contrairement à la démarche précipitée de Dorthe. Qu’est-ce que cela lui aurait pu faire de déposer sur le plan interne (sans sa mise en scène publique) sa candidature, attendre le résultat au plus tard mi-octobre du processus interne de désignation du candidat unique du parti? Il resteraient encore six mois au lieu de sept pour faire une campagne musclée et concentrée et soutenue par TOUS les militants…

  78. 15/09/2007 at 18:20 Joël

    Alors oui Philippe Dorthe a contrevenu à la règle tacite établi par Hollande de jouer l unité. Mais cela doit il lui valoir d être cloué au pilori et de voir son parcours politique dévalorisé (il aurait été élu dans un canton facile…comme si il existait des territoires faciles c est une légende)? Je ne le crois pas. De toute façon il aurait été candidat comme d autres, il y aurait eu un débat entre candidat. je ne vois pas ce que cela peut changer aux yeux de l opinion d entaer le débat aujourd hui ou demain. On sait parfois le PS très fort pour ce qui est de retarder les échéances. Ségolène s est plainte de ne pas avoir eu assez de temps pour mener campagne et faire entendre son discours. Peut être l initiative de Mr Dorthe permettra au candidat PS de bénéficier de temps supplémentaire pour faire part de ses propositions. Et en cas de victoire on trouvera que le timing a été parfait mais tout le monde dira que c était de son fait. Donc arrêtons d essayer de salir l un ou l autre candidat et passons au temps des propositions et du débat.

  79. 16/09/2007 at 09:59 Nicolas R

    La régle de l’unité n’est pas de Hollande, elle a été et est souhaitée par tous les militants qui en ont marre des égomanes, des guerres de chapelles et de courants. Si Dorthe "fait campagne" aujourd’hui, ce n’est pas celle du PS pour son candidat désigné mais une démarche personnelle qui comme Fabius à l’epoque se f… des militants: Voilà le problème!

  80. 27/09/2007 at 20:01 greg

    tres bien ce blog… les idées, le programme, les ambitions…? c’est où? amusant comme les politiques de gauche passe son temps à se quereller sur des gamineries…

  81. 27/09/2007 at 20:02 greg

    passent leurs temps.. désolé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel