m

Comme au retour de Ouagadougou mais en sens inverse, le choc de retrouver mon jardin baigné d’un tendre soleil d’automne, calme et silencieux. Le silence ce n’est pas l’absence de bruits : des voix d’enfants qui jouent arrivent, atténuées, de toutes parts, mes oiseaux pépient, quelques uns se chamaillent, mais tout cela s’appelle le calme et la douceur.

Mesurons nous assez notre chance de vivre dans un climat à ce point tempéré, avec la neige et l’océan à portée de roues. Plus encore, faisons-nous assez pour le faire mesurer aux investisseurs et entrepreneurs de tout poils ? Bordeaux, sans aucun doute capitale de la qualité de vie ; on devine que j’ai une forte arrière pensée de campagne municipale en écrivant cela.

Pour l’heure je vais me remettre au PLFSS, sujet un poiluchon rébarbatif (et même un gros poiluchon, en comparaison de toutes les belles choses que je pourrais faire dans le jardin). Mais enfin, j’ai signé, c’est comme ça, je suis sûre que je vais trouver quelque chose d’intéressant entre ces fichus articles de loi.

Comments 4 comments

  1. 21/10/2007 at 22:07 michele, plus tard

    je vous livre une phrase du PLFSS, pour vous montrer comme c’est sympa : "Par rapport à la LFSS pour 2007 (article 37), l’objectif d’amortissement de la CADES a été revu à la hausse compte tenu des recettes de la CRDS, plus dynamiques qu’escompté. En 2007, les montants dont devraient bénéficier le FRR sont constitués pour la quasi-totalité des recettes du 2% sur le revenu du capital". (page 7, exposé des motifs de l’article 4)

    Et tout à l’avenant… Je crois que les sigles sont là pour décourager d’entrée les députés qui n’ont pas déjà cinq mandats en poche.

    Je m’accroche…

  2. 21/10/2007 at 22:07 michele, plus tard

    je vous livre une phrase du PLFSS, pour vous montrer comme c’est sympa : "Par rapport à la LFSS pour 2007 (article 37), l’objectif d’amortissement de la CADES a été revu à la hausse compte tenu des recettes de la CRDS, plus dynamiques qu’escompté. En 2007, les montants dont devraient bénéficier le FRR sont constitués pour la quasi-totalité des recettes du 2% sur le revenu du capital". (page 7, exposé des motifs de l’article 4)

    Et tout à l’avenant… Je crois que les sigles sont là pour décourager d’entrée les députés qui n’ont pas déjà cinq mandats en poche.

    Je m’accroche…

  3. 22/10/2007 at 13:39 Gérard ELOI

    Nous admirons ton courage et ta ténacité, chère Michèle.

    Tiens bon, car tu peux apporter quelques modifications à la déshumanisation qui est prévue par le pouvoir en place, et que tu nous décrivais notamment avec cette visite de Sarkozy à Bordeaux, et également dans d’autres billets.

    Tu as entamé un immense boulot, avec une formidable énergie.

    Bravo et merci.

    GE

  4. 22/10/2007 at 13:39 Gérard ELOI

    Nous admirons ton courage et ta ténacité, chère Michèle.

    Tiens bon, car tu peux apporter quelques modifications à la déshumanisation qui est prévue par le pouvoir en place, et que tu nous décrivais notamment avec cette visite de Sarkozy à Bordeaux, et également dans d’autres billets.

    Tu as entamé un immense boulot, avec une formidable énergie.

    Bravo et merci.

    GE

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel