m

Grand matin au Groupe Socialiste de l’Assemblée. On parle toujours du « grand soir » mais jamais du « grand matin », et j’ai décidé dans cette période qui en manque tant, de rétablir entre eux un peu d’équité. Nous accueillons ce matin en même temps notre nouvelle Première Secrétaire (qui est aussi la première Première Secrétaire !) et François Deluga, tous les deux attendus par force caméras et micros. Rarement la salle 6217 (la dénomination est reconnaissons-le un peu plate) a été si bien remplie, littéralement jusqu’au plafond, puisqu’il y a une galerie latérale très haut située au dessus de nos têtes)

Discours d’accueil de Jean Marc Ayrault , mettant au service de « la rénovation décidée par Martine » toute la force de travail du groupe. Martine Aubry est à l’évidence un peu intimidée dans ces premières minutes. « Martine tu as devant toi un groupe d’opposition résolu » « ici tu ne trouveras pas les nouvelles recrues gouvernementales ! »

Coup de chapeau à François Deluga et nouvelle ovation en sa direction, après celle qui a salué son entrée en même temps que celle de MA

« Martine, tu peux compter sur les 205 députés du groupe SRC comme ils peuvent compter sur toi »

Martine qui ouvre son intervention en saluant François, Hollande cette fois, qui « ne sera pas parmi nous un député comme les autres » , puis François deluga et son « score extraordinaire ». Elle évoque ensuite son dernier week end à Madrid pour rencontrer les socialistes européens et entériner le manifeste que nous défendrons pendant la campagne européenne.

« Heureuse d’être parmi vous, d’abord pour rendre hommage à votre présence sur le terrain et dans l’opinion, pendant cette période un peu flottante du congrès. Oui, on a entendu les élus socialistes !

MA évoque les grands dossiers en cours : audio visuel, travail du dimanche, budget. L’ensemble des leaders européens a adopté, parallèlement au manifeste, un texte pour que soit adopté un grand plan de relance européen.

« Nous devons travailler mieux entre le parti et les groupes parlementaires. J’ai proposé la présence des deux présidents de groupe au Bureau National et je serai présente à chacune des réunions de votre groupe. »(..) « Cela ne vous a pas échappé : je ne suis pas députée ni sénatrice. Samedi je présenterai mon équipe. Le parti socialiste a besoin de vous collectivement et moi personnellement, j’ai besoin de chacun d’entre vous. Nous devons retrouver la confiance et la convivialité… »

Et pour joindre le geste à la parole, elle sort de son sac un paquet (un livre manifestement) : « Gaëtan a 50 ans aujourd’hui et je lui ai apporté un petit cadeau »

Bise à Gaëtan (nous n’avons qu’un seul Gaëtan : Gaëtan Gorce) sous l’oeil des caméras. Rendez-vous samedi prochain pour le Conseil National..

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel