m

Il y a 12 ans (déjà..) je proposais au Maire de Bordeaux, Alain Juppé, de faire parler les arbres et rendre l’écologie lisible c’est à dire de mentionner le nom de chaque espèce sur le tronc des éléments les plus spectaculaires de nos jardins publics, mais aussi d’ajouter sous les plaques des rues, cours ou allées, bordées d’une seule espèce, quelle était cette espèce. Ainsi les Bordelais sauraient qu’ils sont abrités par des hêtres, des micocouliers de Provence ou autres platanes et leurs noms leur deviendraient familiers comme les arbres eux-mêmes.

On n’aime et on ne connait vraiment que ce qu’on sait nommer. J’ai aimé bien davantage les micocouliers de mon voisinage en connaissant leur nom, ravissant au demeurant et en les reconnaissant en d’autres lieux. Ce principe est universel et c’est tant mieux : c’est une grand part de ce qui fait de nous des humains.

Que fit le Maire d’alors : il se pencha sans doute sans en rien dire sur la première partie de la proposition et, après quelques mois, afficha sous forme de QRcodes, lisible avec une téléphone portable, le nom des plus spectaculaires éléments de nos jardins publics. Sympathique et instructif mais malheureusement, sélectif, car le grand père qui se promène avec son petit fils n’a pas forcément son portable sur lui et pas d’avantage l’envie de déchiffrer ce qu’il pourrait lui apprendre. De même le gamin qui traverse le jardin avec son cartable ne jouera sans doute pas au détective, alors qu’il aurait sans effort enregistré le nom d’un platane ou d’un cèdre simplement et sobrement écrit.

Cher notre nouveau Maire, cher Pierre Hurmic, apprenons le nom des arbres et des plantes aux jeunes -et moins jeunes- Bordelais. Ce sera un trésor pour toute leur vie, enrichira leur vocabulaire et développera leur curiosité. Quand aux vieux Bordelais , ils seront réconfortés de découvrir qu’un cèdre a été planté il y a un siècle et demi et parait se bien porter.

Que du bonheur. Les plantes, les parfums, les couleurs, sont des amis que l’on apprivoise comme le petit Prince a apprivoisé sa rose.

Comments 1 commentaire

  1. 06/08/2020 at 17:01 Salvatore caputo

    Nous espérons que la nouvelle administration trouvera des conseils dans la sagesse de ceux qui représentent le socialisme dans la ville depuis des années

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel