m

Dans ma maison, un tout petit bouquet fait d’une vingtaine de violettes minuscules et de quelques feuilles trouées par je ne sais quels insectes. Leur parfum délicat se répand partout. Prodige que je n’ai pas pu résister à partager. Ce dimanche particulier s’assombrit, sa fin menace déjà. Une chanson de Greco disait « Je hais les dimanches ». Pas moi, ils sont (le plus souvent) ma chance de remettre pied à terre.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel