m

Je regrette le départ de Michel Delpuech de ce haut poste qu’est la Préfecture de police de Paris. Haut poste, auxquels n’accèdent que des préfets au faîte d’une grande carrière mais qu’ils n’acceptent qu’en en connaissant la difficulté et le risque dans les situations de crise.

Michel Delpuech a été Préfet de la région Aquitaine, Préfet de la Gironde de juillet 2012 à mars 2015. Unaniment reconnu et respecté par les Aquitains et par les élus de de notre région, Il  a quitté Bordeaux, comme il est d’usage, lors d’une réception officielle où j’ai rarement vu une foule aussi dense et des hommages aussi unanimes, venant de toutes sensibilités politiques et de milieux sociaux très différents. J’ai eu l’occasion de quelques entretiens, sinon privés, du moins non officiels, avec lui, et j’ai éprouvé la profondeur de son engagement et son sens de l’Etat ; mais aussi, sa simplicité et sa connaissance des milieux les plus « modestes » (comme on dit maintenant),  qui sont aussi bien souvent les plus fiers et qu’il ne faut ni méconnaitre, ni mépriser. 

Il est plus facile de faire un « mouvement préfectoral » qu’un remaniement ministériel. Cela aussi, les Préfets le savent et je voulais ce soir exprimer l’estime de toute une région au Préfet Michel Delpuech.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel