m

Ce blog, auquel je suis attachée comme à un vieil ami, a été piraté, hacké et des tas d’autres mots peu sympathiques et encore moins compréhensibles… Trois mille trois cent quarante cinq billets, témoins de fortunes et d’infortunes, de « bricolages dans l’incurable », de retour sur hier et de parties de pêche sur les lendemains, disparus, avalés… mais heureusement aujourd’hui sauvés par une main et un cerveau professionnels. Ouf ! Et à tous les jours, ou presque.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel