m

Au début du siècle dernier, un petit garçon pauvre, gavroche déjà inspiré des rues d’Alger, fait une rencontre que beaucoup de petits garçons pauvres de ce temps ont fait aussi  : rencontrer un instituteur qui va modifier le cours de sa vie. Par son enseignement, par son exemple, pas sa volonté.

Ce petit garçon aura 100 ans le 7 novembre. « Aurait » serait plus juste, mais il vit toujours avec nous, avec tant d’entre nous. Sa mère est femme de ménage, son père mort à la guerre. C’est ce qu’on appelle là-bas un « petit blanc ».

Quarante ans plus tard, au lendemain de sa distinction par le prix Nobel (1957), il écrit une lettre, pas très longue, admirable, à un vieux monsieur inconnu du grand public : son instituteur. De ce vieux monsieur, il parle aussi dans son discours de réception du célèbre prix.

Trois ans à peine plus tard, une petite serviette de cuir est éjectée d’une Facel Véga écrasée sur la route,  quelques heures après son départ de Lourmarin. Dans la voiture, Michel Gallimard, Albert Camus, morts tous les deux.

Dans la serviette de cuir, un manuscrit « Le premier homme ». Admirable d’authenticité, de pureté. Tellement signifiant pour ceux qui portent dans leurs gènes cette reconnaissance envers l’Ecole.

L’instituteur s’appelait Louis Germain. Rentré en France après la fin de la guerre d’Algérie,  il est bien sûr mort aujourd’hui. Titre de gloire modeste : il est aujourd’hui mon candidat pour entrer au Panthéon au nom de tous ces « hussards noirs de la République » qui ont compté si fort dans la construction de cette République et dans l’éducation d’enfants de tous milieux et de tous lieux, y compris cette Algérie lointaine d’alors.

Il le ferait aussi au nom d’Albert Camus, avec lui, lié à lui pour l’éternité et quelques lignes de la lettre de Camus pourraient être présentes pour le dire.

Catherine Camus, on s’en souvient, a préféré, après la proposition de panthéonisation de Nicolas Sarkozy de panthéoniser son père pour le cinquantenaire de sa naissance, que celui-ci demeurât sous les Lavandes de Lourmarin. Je crois pouvoir dire (je lui ai écrit) qu’elle ne serait pas opposée à ce qu’il y entrât à l’occasion du centenaire de sa naissance pour accompagner de son aura et de sa reconnaissance, Louis Germain.

 

 

 

Comments 19 comments

  1. 10/09/2013 at 10:43 Micheline, instit

    Proposition que je soutiens à 200%, qui tranche des personnages faussement célèbres ou du moins célèbres dans des milieux restreints. C’est tout le corps enseignant qui doit s’engager dans ce cortège

  2. 10/09/2013 at 11:19 Lecteur

    Sans dénaturer le fond de ce juste billet, Albert Camus est décédé près de Fontainebleau. Il revenait de Lourmarin, Lubéron qui a tant inspiré les grands.

  3. 10/09/2013 at 14:39 Alain

    @ Lecteur
    Plus précisément à Villeblevin dans l’Yonne, retour de Lourmarin d’où il devait normalement rentrer par le train avec sa famille. https://fr.wikipedia.org/wiki/Villeblevin

  4. 10/09/2013 at 19:56 Michèle Delaunay

    j’ai corrigé après cette remarque de « lecteur » la phrase que j’avais écrite. la facel vega s’est écrasée « quelques heures après son départ de Lourmarin » à la place de « peu après Lourmarin ». Contrairement à ce que dit « le lab europe 1 », ce billet n’a pas été « très travaillé » mais écrit rapidement sans vérification de mon souvenir.

  5. 10/09/2013 at 21:49 chambondurieu

    Oui c’est bien…mais une femme ce serait un signal fort, Louise MICHEL, par exemple ou olympe de GOUGE.
    Si ça doit être un autre choix, je pense souvent beaucoup et passionnément car il est a l’origine de mon engagement politique et professionnel, éducateur spécialise, je pense donc a Jules VALLES ou VALLEZ comme on dit en forez

  6. 11/09/2013 at 12:58 alphonse

    Souci bien ministériel, ce désir de « panthéonillation »….

    Mieux vaudrait intégrer l’oeuvre de Camus aux programmes de philo et d’histoire.

    Et nommer Michel Onfray Conseiller Philosophique permanent du Gouvernement, avec 10 minutes de parole garantie à chaque Conseil des Ministres…
    Et droit de veto!

  7. 11/09/2013 at 21:19 Alain

    Il faudrait surtout mettre cet @alphonse Onfray !

  8. 12/09/2013 at 10:23 alphonse

    J’adore ce blog!

     » Pues, si nos creemos màs próximos de los muertos que hemos querido que de los propios vivos, es porque éstos no nos cuestionan. Somos de ahora en adelante libres de soñarlos a nuestra voluntad. ¡Este amor roza lo impío!. El único recuerdo que los respeta es el que mantiene el uso que hacían de ellos mismos y de su mundo, el énfasis de su libertad, dentro de la imperfección de la vida. »

    En somme, il y aurait peut-être quelqu’impitié, au fond, à enfermer nos morts, surtout les meilleurs de leur vivant, dans un mythe comme le Panthéon qui les rassemble: il y dérangent sans doute mieux..!

    C’est Maurice Merleau-Ponty qui explique cela quelque part. Je vous en mets 100gr dans la traduction que j’en ai fait faire à une jeune ami du français andalou, car je n’ai rien d’autre sous la main.J’espère que l’héritière (?!) de Maurice ne me poursuivra pas de droits d’auteur pour si peu…et qu’elle n’aura pas les petits ennuis liés à la déclaration d’une fortune « à son insu et de son plein gré »….

  9. 13/09/2013 at 11:08 citoyen

    Il « aime ce blog » car il est incapable d’en construire un à lui. Donc ce coucou usurpe celui de MD. Triste personnage.

  10. 13/09/2013 at 11:42 Louis

    Merci de nous rappeler la mémoire des « petits blancs » qui, en l’occurrence s’appelaient des Pieds-Noirs. Seriez-vous raciste ?

  11. 13/09/2013 at 15:21 alphonse

    Mon seul but est d’égayer, Citoyen!
    Regardez, justement pour ce sujet, l’article de Wikipedia sur l’histoire de ce fameux Panthéon sur le mont Ste Geneviève dont les reliques devaient d’abord s’y trouver. C’est fou!
    « C’est vraiment formidéableû! » comme chante Stromae, le nouveau roi belge de la hip-hop-rap francophone intercontinentale.

    Voilà une église catholique plusieurs fois désaffectée puis rebaptisée, vouée par la première Assemblée Nationale à recevoir la dépouille des gloires nationales désignées par les députés eux-mêmes, et qui devait d’abord NE PAS y admettre un trio formidable: Descartes, Voltaire et Rousseau!!!
    Le 1er n’y est toujours pas, tout comme Diderot! Les 2 autres y furent repêchés par la suite, comme les bleus l’attendent encore par les matches de barrage…

    Quant au tout premier à DEVOIR y entrer, ce fut Mirabeau. Mais peu de temps après, il en fut EXCLU, à cause de l’affaire de « l’armoire de fer »: une malle entière de correspondance (archives pour héritière!) que ce Tribun, ce Thésée de la Révolution avait eue avec Louis 16 et ses ministres pour le devenir lui-même si la monarchie constitutionnelle avait réussi..!!!

    Mirabeau viré du Panthéon (y remplacé par…Marat!), pour entente avec l’ennemi. Ostracisé, comme un certain Camus pendant la guerre d’Algérie, en somme, dont on a toujours pas la preuve « qualité wikileaks/Snowden » que la Facel-Vega ne fût point trafiquée…
    Ou comme Vergès à l’époque également…(vous êtes bien d’accord, Louis?!)
    Qui va FAIRE Camus, aujourd’hui?
    Qui va FAIRE Vergès, maintenant qu’il est mort aussi, mais de vieillesse..?!
    Voilà un deal intéressant! Mais on ne voit pas grand’chose pointer sur l’horizon…

    Maintenant, les députés ont même perdu le droit de désigner les gloires! C’est le Président qui décore de cette fleur le pouvoir personnel absolu de guerroyer. C’est encore plus fou maintenant que sous les vieux rois très chrétiens, qui le tenaient de Dieu lui-même, au moins, ce droit!
    Aujourd’hui, F.Hollande s’enorgueillit de le tenir…de N. Sarkozy himself!
    Et il y tient! Il le proclame…

    Avouez, Madame, à quoi rime vraiment d’avoir « soufflé » (c’est Soufflot, l’architecte du Panthéon malgré lui, qui me souffle) son siège de député à votre concurrent de classe, ennemi héréditaire de cour de récré..?
    Ah! oui, devenir ministre. Pour enfin faire tout ce que l’on veut..! (dommage qu’il n’y a pas les émoticones, ci!)

    Malraux y est, à Ste Geneviève! Je l’entends, d’abord égal à son lui-même final et caverneux, puis, se normalisant peu à peu:  » Camûûûs…! gââârde-toi d’y eeeentrer, au Panthéon..! Reste bien plutôt coincé dans les replis du volant et du tableau de bord de ta Facel-Vega….comme en un ultime dialogue avec une mouche sur le soulier du gendarme, venant constater le décès de Michel Piccoli éjecté de son Alfa. Dans « Les choses de la vie »…

  12. 14/09/2013 at 15:51 Alain

    @Michèle Delaunay

    Vous n’auriez pas de Pouxit sous la main pour nous débarrasser de cet Alphonse, s’il vous plaît ?

  13. 14/09/2013 at 16:09 alphonse

    Vous ne vous étiez pas rendu compte, Alain, que presque tous les belges sont fous du roi..?

    Fous, pas pous. Et il ne leur envoie pas de poudre toxique pour autant!

    Son père a presque dû abdiquer pour une enfant naturelle qu’il nie (bah, en France, on n’est pas au détail près, en la matière!)…et des historiens sont occupés à démontrer l’anti-sémitisme de son grand-père (bah, c’est donc de l’histoire…et là aussi en France…)

    Où est donc le mal?
    En Syrie, « La ONU anuncia “pruebas abrumadoras” del ataque químico en Siria »………..!

  14. 17/09/2013 at 15:20 alphonse

    Le temps présent, Madame, ne manque pas de nouveaux hussards de la république.

    J’ai pensé à cela en regardant l’émission « totale » d’A2 sur la crise énergétique et donc le nucléaire français, censée l’autre jour donner à chaque citoyen de quoi se forger une opinion bien documentée sur le sujet.

    A peu près tous les gourous et les pachas des domaines concernés eurent leur plus ou moins long temps de parole, depuis ceux des minerais (et des otages, donc) à ceux des déchets nucléaires, en passant par les culs-de-basse-fosse (où l’on ne sait rien de ce qui s’y passe d’affectif entre les électrons, neutrons et autres farfadets de l’acier des cuves et ceux des jeux de barres et du combustible enrichi de plutonium), les tuyauteries primaires, les secondaires, et les arrosages d’avantages divers pour les populations directement concernées par les installations…etc…
    En somme, pour moi, – mais c’est faible, voire…polluant! – le nucléaire est de moins en sûr (ah! ce dernier typhon sur Fukushima!), tant dans ses réalisations passées qui gardent un avenir très lourd (les plus lourds déchets étant certainement plus l’avenir que le nucléaire, puisqu’il leur faudra 3 fois plus de temps que le soleil pour mourir!)… que dans les projets en cours de bétonnage (très mauvais, semble-t’il!) ou de conception par les bataillons d’intelligence de Madame Lauvergeon.

    Mais revenons à nos hussards!
    Les pachas les plus formidables que j’ai vus dans cette émission, c’était ceux des diverses instances de contrôles de sûreté…..mais surtout CEUX de la SÛRETé des GENS du nucléaire: les grands spécialistes ( il y faut combien d’années +..?) de la MéDECINE NUCLéAIRE…!!!

    Les nouveaux HUSSARDS BLANCS de le République.

    Je pense que c’est à eux, parmi tous les grands cerveaux de ce secteur, que la République doit le plus depuis l’après-guerre (force de frappe comprise, j’allais l’oublier!).
    Pour leur contribution éminente, décisive, définitive, à l’approbation publique de l’utilité du nucléaire et de l’estompement de ses dangers pour l’homme. FOR-MI-DA-BLE.

    Et quand je dis blancs, ce n’est pas de simples cache-poussière (s..?!) avec des avant-manches en lustrine douteuse, mais, vous avez vu, un immense tablier intégral (genre de celui des sapeurs de la Légion) d’un blanc avec des reflets vert-bleu-fond-de- glacier…qu’on aurait dit venant de sortir d’un pot d’azote liquide…!!!Et la tête, exhalant l’intelligence pure, du grand chef de la médecine nucléaire, qui en émergeait:

    « tchernobylesques..!!! »….
    voilà le mot-qui-tue inventé par cette apparition pour anéantir toute velléité d’opposition passée, présente ou à venir contre la radioactivité du nucléaire français…

    Et quand je dis français, non…, Citoyen, c’est -qu’on le veuille ou non – désormais le nucléaire franco-belge..! Nous voilà dotés d’une nouvelle citoyenneté bien plus cohésive que toute nos devises morales ou trébuchantes!
    Sarkozy -Suez ont fait bien plus et mieux en récupérant 10 centrales, que Louis14 et Vauban en chipotant sur quelques places fortes à Montmédy, Namur ou du côté de Tournai qu’ils ont toujours eu du mal de garder tant ils devaient d’argent aux hollandais…

    Il ne reste plus – à un « renoncement près ?!- qu’à privatiser EDF …et le tour sera joué.
    Sauf si Mme Merkel, qui est en train de faire un virage du tonnerre dans le 400m de sa campagne électorale de Bavière, ne soulève sa paupière guerrière à son tour au sommet de Bruxelles pour revoir avec les anglais le congrès qui avait trouvé une solution politique, et non-guerrière, à la…Révolution Belge??!!!!

    Vous distraire, vous-dis-je, c’est mon seul but!
    Mais bon, avant « mise en relecture », prenez copie, avant la NAV américaine (la NVA flamande, elle s’en fout!)….

    Donc, moi, s’il faut « panthéonir », je choisis – de leur vivant! car il faut garder leur know-how jusqu’à la fin des premiers démantèlements au moins!- les Hussards BLANCS de la médecine nucléaire,… et Anne Lauvergeon , bien sûr pour l’INTELLIGENCE. (mais avec sa coiffure 40/45…elle ressemble déjà à Lucie Aubrac, vous ne trouvez pas?…la Grande Résistante du Nucléaire Français, apprendront les futurs hussards noirs à leurs potaches)

  15. 17/09/2013 at 20:34 Alain

    Au secours ! Achille, Anastasie, me recevez-vous ?

  16. 19/09/2013 at 23:46 alphonse

    Je ne voudrais pas surcharger la barque…sur la Seine d’Apollinaire…avec tout ce qui y a surnagé, depuis lors….d’humain et trop humain…
    Voilà qu’on y interpelle des anti-fascistes, maintenant, paraît-il…

    Il faudrait faire un poème sur les municipales…
    Mais c’est peut-être comme dans le théâtre Nô….(voyez la tb émission de Fr5 avec A. Nothomb et son Japon)…ce serait comme un intermède de clowns pour la frange citoyenne non-imposable: de quoi faire passer l’hiératique et imbuvable et lancinant changement de masque quotidien du Roi (aujourd’hui, celui du guerrier; mais français triomphant seul!).
    A moins que cela n’impressionne plus que les non-imposables…

    Mais restons sur Alzheimer, créneau providentiel de la croissance ancienne.
    Et si l’exponentielle, la géométrique croissance des diagnostics soudainement constatée – ces jours-ci, pratiquement! -n’était pas due simplement à l’absolu sérieux de ce diagnostic, mais une simple conséquence du temps de maturation, hiératique, d’une particule…tchernobylesque..?!!!
    Abracadabrantesque?!!!!!!!

    Car enfin, Madame, comme médecin (quand on additionne TOUS les déchets, mais pas seulement, tous les déchets qui sont déjà à l’état pur dans les biens qui nous sont soumis à consommation, en commençant par les médicaments)……vous poussez à quelle roue de la charrette…de ce Gouvernement, qui n’est tout de même pas un mégalithe…?

    Quand on voit que le Canard Enchaîné lui-même vire au cauchemar du pire racisme à propos de Fukushima et les Jeux, au moment où tous les ex-ministres de l’écologie se retrouvent à l’unanimité pour constater que la seule préoccupation humanitaire majeure de l’heure se retrouve au fond du puits d’incompréhenpétence entre Hollande et Ayrault sur l’an de la décompression fiscale………………..

    Allons, je sens comme une frétillance poétique…peut-être vais-je devenir un de vos fans, (mais de grâce, pas in-con-di-ti-o-nnel!)…car même chez Ségolène, je ne puis que constater ma déception depuis la victoire de Hollande: la voilà qui veut panthéonzire….Edith Piaf…

    Resterait donc ….le médecin…l’espoir…de la croissance finie…impossible à continuer durer toujours…..des rémissions, des rechutes, …………..et des successions.
    Sous le pont Mirabeau…! (merci quand même!)

  17. 20/09/2013 at 17:24 alphonse

    La poésie…oui..peut-être…

    Mais, Madame, …le JEûNE….le jeûne, paraît-il, serait souverain non seulement pour Alzheimer, mais aussi pour améliorer notablement la chimiothérapie des cancers.
    Le jeûne place les cellules normales dans un état de veille, de résistance, de prévision d’avenir très bénéfique….tandis que les cellules cancéreuses sont tout de suite malades de ne plus avoir à manger tout cuit, comme des enfants ou des vieux en état de dépendance totale, et s’en trouvent immédiatement affaiblies…et plus sensibles au dépérissement.

    Fichtre! Voilà qui la f…. mal pour les pharmaceutiques…et pour la croissance, donc…!!!

    Ou alors, essayer un peu au Gouvernement, avant la prise de décisions de quelque importance… Encore ce GROS coup de révolution verte d’hier…
    Bon sang! Ce n’est pas pour faire plaisir aux verts, qu’il faut agir dans ce domaine…!!!

    Mais c’est toujours réconfortant de voir des avancées scientifiques venant corroborer des adages, des savoirs ancestraux dénigrés…
    L’émission « la tête au carré » de Finter est parvenue à ne pas mentionner un mot des religions…qui toutes parlent du jeûne depuis toujours….au point que jusqu’ici le mot même de jeûne n’avaient qu’elles comme provenance…

  18. 21/09/2013 at 10:07 alphonse

    Moi, comme Grenelle de l’Environnement, j’ai assez avec les 5 minutes de Corine Lepage ce matin sur Frinter.
    Notamment pour la santé, Madame.

    Ainsi donc, voici le Président Hollande investi par Sarkozy du pouvoir personnel absolu d’envoyer la Bombe sur n’importe qui sans rien demander à personne…et dans l’incapacité juridique de fermer Fessenheim (ce pourquoi on peut se demander si ce ne serait pas Mme Merkel qui pourrait encore y avoir le dernier mot pour ses financeurs!) alors que l’Etat est actionnaire majoritaire d’EDF, mais muet devant le pouvoir absolu de son PDG au pouvoir absolu d’opérateur, Mr Proglio, nommé par Sarkozy.

    Fantastique, la mère de toutes les démocraties! Pas étonnant qu’on ne peut pas toucher à TOUTES les retraites, avec tous ces Etats dans l’état…

    Il restera le jeûne, et la récitation par coeur de poésies, ou du chapelet, pour Alzheimer.
    Pour se souvenir des « idées pour 2025 », de « l’annuité de retraite en plus pour 2035 », et de la « réduction de moitié de la dépense d’énergie pour 20..50… »?!

  19. 23/09/2013 at 09:07 alphonse

    My god!

    La gauche va se faire déborder par la droite sur sa gauche..!

    elpais.com/economia/2013/09/22/actualidad

    Barnier:
    “No hay derecho a hacer trampas como hicieron algunos banqueros”
    El exministro conservador francés, que acaba de visitar España, cree que se debe acabar con los excesos de esos “banqueros irresponsables que pensaron que tenían todos los derechos”

Répondre à Michèle Delaunay Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel