m

 L’état souhaite permettre la signature de 150 000 contrats d’avenir d’ici à la fin de l’année 2014. Aujourd’hui, plus de 52 000  ont déjà été signés et la tendance s’accélère. Preuve que cet objectif ambitieux est tout à fait réalisable.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le dispositif « emplois d’avenir »

Michèle Delaunay connait le rôle crucial que peut jouer le secteur de l’aide et des services aux personnes âgées dans la grande bataille de l’emploi menée par la nouvelle majorité. Ce secteur se doit d’anticiper les mutations de la société, sachant que 500 000 emplois seront créés d’ici à 2020. 

Dans ce contexte, Michèle Delaunay s’est jointe à Marisol Touraine (Ministre des Affaires Sociales et de la Santé) et Benoît Hamon (Ministre délégué à l’économie sociale et solidaire) pour signer une convention avec la FEHAP, qui garantit la création de 1 500 emplois d’avenir. La FEHAP (Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aides à la Personne, Privé Non Lucratif) représente 3 600 structures sanitaires et social, pour 48 000 emplois. 20 000 de ces emplois concernent le seul secteur des personnes âgées.

Une convention État - FEHAP qui génère 1 500 emplois d'avenir

Au cours de cette matinée, les ministres ont visité les locaux de l’Institut Marcel Rivière sur la commune de la Verrière, dans les Yvelines. Cet établissement, spécialisé en santé mentale, possède notamment une unité de géronto-psychiatrie. Ce service prend en charge les personnes âgées de 65 à 85 ans, victimes de troubles dépressifs sévères.

Après la visite des locaux de l’institut et la signature de la convention sur les emplois d’avenir, Benoît Hamon, Marisol Touraine et Michèle Delaunay ont pu échanger avec six jeunes recrutés  en tant que brancardiers dans le cadre de ce dispositif. La ministre a insisté sur la dimension humaine de cette profession où l’écoute est fondamentale.

Michèle Delaunay en conversation avec six jeunes brancardiers en contrats d’avenir

 

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel