m

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 Juin 2015

Michèle DELAUNAY, Députée de la Gironde, Ancien-Ministre

 

Michèle DELAUNAY dépose, ce jour, un amendement au projet de loi Macron, cosigné par 20 députés, visant à supprimer le dispositif adopté au sénat par le sénateur M. César. Contrairement à ce qui a été dit, cet article n’apporte ni simplification, ni clarté. En effet, il propose une définition de la publicité qui rendra de facto la loi Évin inapplicable. Cette faille dans la loi Évin, loi structurante de santé publique, ouvre la porte à toutes les stratégies de communication dont il y a fort à craindre qu’elles bénéficient davantage aux grands groupes et aux multinationales qu’aux viticulteurs.

C’est un  mauvais signal d’affaiblir une loi de santé publique par le biais d’une loi économique. Comme l’a indiqué le Président de la République, c’est par un véhicule spécifique que devra être abordée la question de l’œnotourisme.

 

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel