m

Michèle DELAUNAY attire l’attention de Madame la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes sur l’exposition des femmes enceintes à des substances chimiques comme le triclosan (antibactérien) ou les parabènes (conservateurs).

Une étude publiée en septembre 2014 dans la revue Epidemiolgy par un consortium de recherche associant des équipes Inserm, les Centres Hospitalo-Universitaires de Nancy et Poitiers, le Center for Disease Controls and Prevention (CDC, Atlanta, USA), coordonnée par l’équipe d’épidémiologie environnementale de l’Inserm et de l’Université de Grenoble montre que l’exposition pendant la grossesse à certains phénols, notamment les parabènes et le triclosan pourrait perturber la croissance des garçons durant la période fœtale et les premières années de la vie.

Les substances, utilisées dans les produits cosmétiques et de soins sont soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens au même titre que le bisphénol A interdit depuis le 1er janvier 2015 dans les conditionnements à usage alimentaire pour les nourrissons et enfants en bas âge.

L’exposition au triclosan a été associée à un ralentissement de la croissance du périmètre crânien à partir du 2ème trimestre de la grossesse pouvant avoir pour conséquence un retard de développement du cerveau, celle aux parabènes à une prise de poids des enfants particulièrement entre 2 et 3 ans, entraînant un risque d’obésité.

Cette étude sera suivie d’autres, indispensables pour confirmer cette interprétation des résultats même si d’autres études font d’ores et déjà peser de forts soupçons sur le triclosan accusé chez les adultes de développer la résistance aux antibiotiques, de favoriser les allergies mais aussi d’altérer la fonction musculaire. Dès 2017, le triclosan et le triclobaran seront d’ailleurs interdits dans le Minnesota aux Etats Unis et le triclosan est interdit par la Commission européenne depuis octobre 2014 dans les produits de rasage.

Michèle DELAUNAY souhaite connaître la position de Madame la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes sur les conclusions de cette étude et les mesures qu’elle envisage de prendre pour informer et protéger les femmes enceintes  et leur(s) fœtus.

Comments 2 comments

  1. 23/07/2015 at 16:21 fan club

    triclosan présent dans dentifrice + déodorant
    et aluminium également dans ces produits d’hygiène… tout un programme
    enfin une fréquence élevée de tumeur du sein dans la zone la plus proche de l’aisselle… merci qui ?

  2. 25/07/2015 at 14:03 fan club

    2 fois censurée en peu de temps, je commence à me sentir autorisée à prendre ma carte chez Marine

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel