m

Michèle DELAUNAY attire l’attention de Monsieur le Ministre de l’Intérieur sur la nécessité de pouvoir organiser des cérémonies républicaines de funérailles.

Lors d’un décès, famille et  amis souhaitent se recueillir pour accompagner le défunt et évoquer son souvenir. Depuis des millénaires, ce moment a été accompagné par les différents cultes et les inhumations se sont faites, et se font toujours pour les croyants, à l’occasion de cérémonies religieuses.

Or, de nombreuses personnes, athées ou agnostiques, en conformité avec leur vie et leurs engagements, ne souhaitent pas de cérémonie à caractère religieux à l’occasion de leur décès ; ceci ne signifie pas – sauf précision contraire – qu’ils excluent tout hommage et toute célébration.

La famille, les amis et les proches ne disposent alors d’aucun lieu public pour se réunir et se recueillir. A défaut, ils optent pour la salle de cérémonie des pompes funèbres ou du crématorium ou encore le domicile du défunt ou d’un proche. Parfois même, le seul moment de réunion se trouve être au cimetière lors de l’inhumation.

La possibilité d’organiser des cérémonies républicaines, dans un lieu noble et digne, permettrait de marquer la solennité du moment et d’honorer le défunt en sa qualité de citoyen. Au delà des funérailles, pourraient aussi être organisés dans ce lieu des parrainages ou baptêmes républicains. Michèle DELAUNAY a d’ailleurs proposé qu’un tel lieu soit créé à Bordeaux, dans le Temple des Chartrons, désaffecté depuis 30 ans.

Une proposition de loi instituant des funérailles républicaines a été déposé sur ce sujet en date du 9 décembre 2014 et demeure en attente.

Elle souhaite donc connaître la position de Monsieur le Ministre de l’Intérieur sur la possibilité de ces cérémonies républicaines et ses intentions sur la mise à disposition de lieux appropriés dans chaque commune.

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel