m

En avançant le déremboursement de l’IVG, Marine Le Pen, sans qu’on y prête garde fait d’une pierre deux très mauvais coups
– elle viole la loi qui établit l’IVG comme un DROIT (loi Veil)
– elle transgresse le principe intangible du secret médical qui est garanti vis à vis de l’assurance sociale et des mutuelles par la codification des actes. On ne rembourse pas une IVG mais un acte coté, ce qui ne permet pas de savoir quel acte est remboursé

L’affaire n’est pas mince pour quelqu’un qui prétend à Présider la République.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel