m

Atmosphère très particulière ce soir : douceur, gentillesse à chaque pas de porte, où beaucoup de Bordelais respiraient l’air incroyablement tiède. Des passants traversaient pour me féliciter de notre victoire au Sénat, des dames dont je pressentais plutôt négativement l’intérêt pour nos Primaires venaient prendre le plan des bureaux de vote que je distribuais.

Et ceci, au coeur du 3ème canton, dont le Michel Duchène lui-même dit qu’ « une chèvre de droite y serait élue ».

La plus belle histoire du jour date pourtant de ce matin : une habitante du Grand Parc pas tout à fait jeune me confiait: « Ce visage, ce regard…Hollande, ça c’est un homme qui m’aurait plu.. ». Elle avait un regret évident d’être trop âgée pour envisager raisonnablement de refaire sa vie avec lui. Magnanime elle a pourtant conclu : « Ca me fait de la peine qu’il ait quitté Ségolène… »

En tout cas, c’est sûr : il aura, en plus d’un morceau de son coeur, sa voix.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel