m

ll y a l’intox, la désinfo et un subtil mélange des deux: la désinfox. A ce chapitre, le tire-bouchon de Sud Ouest ce matin. Je n’ai rencontré pendant toute cette période active de la campagne des Primaires, aucune difficulté avec mes camarades et amis ségolénistes. Au moment de ma déclaration à titre personnel pour Hollande, une campagne s’était élevée dans mon blog: vérification faite elle venait très majoritairement de l’extrème droite. Ce sont sans doute ces militants là, que SO a rencontrés.

Je m’étais résolue d’accepter sans broncher d’être oubliée ou mal comprise dans les colonnes de notre unique quotidien régional. A titre d’exemple : 14 magazines ou quotidiens nationaux dont le Monde par deux fois ou journaux d’autres régions ont cité cette seule semaine ma « victoire » en commission où j’ai fait adopter l’interdiction du bisphénolA . Silence dans Sud Ouest.

Décidément, Gilles Savary a raison : « la chasse au Delaunay demeure ouverte ».

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel