m

Le lundi 7 octobre 2013, Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Michèle Delaunay présentaient les chefs de projets des 34 plans industriels annoncés par François Hollande. L’objectif est d’accompagner les filières les plus prometteuses pour que les entreprises françaises soient parmi les plus compétitives au niveau mondial. Créer, construire, innover… La Silver économie s’insère parfaitement avec ces projets qui veulent dessiner la Nouvelle France Industrielle, en particulier au niveau des objets connectés, de la robotique, de la restauration de demain…

En 2030, 20 millions de français auront plus de 60 ans. La demande de produits et de services liés à l’autonomie va doubler. Pour accompagner au mieux le vieillissement de la société, il faut que l’on soit capable de répondre aux besoins rattachés à l’avancée en âge. Les nouvelles technologies et les innovations peuvent y apporter des réponses inventives et adaptées. Arnaud Montebourg et Michèle Delaunay ont identifié un vrai potentiel des entreprises françaises dans ce domaine. A l’heure où l’on recense plus de 900 millions de personnes âgées dans le monde, la Silver économie fait partie des priorités définies par la Nouvelle France Industrielle et les 34 plans. 

Au cours de cette réunion du lundi 7 Octobre, la ministre déléguée aux personnes âgées a mis en avant la pertinence des rapprochements entre les plans présentés et les attributions de son ministère. Elle a notamment cité les plans concernant la robotique et les objets connectés qui peuvent contribuer au maintien de l’autonomie chez les âgés.

L’évolution industrielle de notre pays doit préparer la transition démographique au même titre qu’elle prépare la transition énergétique.

 

Michèle Delaunay évoque la SilverEco

Michèle Delaunay lors de la présentation des chefs de projet des 34 plans de reconquête industrielle

La désignation des chefs de projets va permettre d’entrer dans la phase opérationnelle de ce processus. Ceux-ci vont devoir fédérer les acteurs pertinents dans les différents secteurs. Ils devront alors animer les groupes de travail. Dans « cette course contre la montre », ils devront restituer une feuille de route au gouvernement, d’ici la fin de l’année. L’objectif est de construire une politique industrielle qui permette à la France de défendre sa compétitivité sur le marché mondial.  L’État pourra alors accompagner ces filières au potentiel prometteur en adaptant la législation, en intervenant sur les moyens fiscaux, les commandes ou bien à travers des financements publics.

Après 10 ans de désindustrialisation et 750 000 emplois perdus, le défi de la nouvelle France Industrielle, c’est aussi la bataille de l’emploi. Une bataille dans laquelle la Silver économie sera un atout majeur.  

 

 Télécharger la présentation des 34 plans de reconquêtes industrielle

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel