m

Michèle Delaunay a visité ce matin des très beaux locaux dans lesquels est installé le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles de Gironde (CIDFF) rue Thiac depuis le mois d’avril dernier sur proposition de Vincent FELTESSE alors Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les principaux locaux étaient installés depuis 1982 rue Jean-Jacques Rousseau en plein centre ville et à l’échéance du bail en 2015, alors que leur propriétaire a souhaité vendre l’immeuble.

Michèle DELAUNAY a d’ailleurs profiter d’une délibération en Conseil Bordeaux Métropole la semaine dernière pour saluer le travail mené depuis 30 ans par les équipes du CIDFF en Gironde.

Cette visite a été l’occasion d’échanger très librement avec l’équipe, et en particulier Madame Bernadette BONNAC HUDE, Présidente et Madame Laurence REISS, Directrice du CIDFF.

Financé par la Métropole (ex-CUB) depuis 2012 par une subvention de fonctionnement (subvention de 20 000 euros, abaissée à 19 000 euros pour 2015) et le financement d’une action spécifique permettant aux femmes d’accéder à des emplois dits masculins « Mixité des emplois et insertion professionnelle des femmes » (10 000 euros en 2013, 5000 en 2014 et 4750 pour 2015), le CIDFF est une association qui fait partie du champ de l’économie sociale et solidaire avec une équipe de 15 salariés qui accueillent, informent et accompagnement gratuitement plus de 9000 personnes par an dont 77% de femmes.

Sa mission principale est la mise en œuvre de l’égalité femmes/hommes autour du développement de l’entreprenariat féminin, l’insertion professionnelle des femmes, le travail sur la diversification des choix professionnels, l’accès au droit pour tous, des actions de prévention dans les établissements scolaires, la valorisation de la place des femmes et la lutte contre les violences ; avec un champ d’intervention véritablement à l’échelle du Département même si les demandes sont particulièrement concentrées à Bordeaux (6878 en 2014) et Libourne (2549). Des permanences existent sur le territoire métropolitaine : Bègles, Eysines, Floirac, Talence.

Ces immenses locaux, propriété de la Métropole, au cœur de Bordeaux, – regorgeant de surprises telles une grande cave et une chapelle ! – et qui ne sont pas intégralement occupés par le CIDFF, pourraient héberger à terme une maison des associations qui répondrait aux très nombreuses demandes des associations du territoire.

 

 

 

 

 

 

Petit clin d’oeil qui rend essentiel le travail engagé par le CIDFF, cette photo primée à l’occasion du concours « Un cliché contre les clichés » et qui est affichée dans le hall d’entrée 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel