m

Michèle DELAUNAY est revenue ce jour en Conseil municipal, sur la fermeture de la Bibliothèque du Tauzin remplacée par un relais lecture.

Lors du Conseil municipal du 15 juillet 2015, la Municipalité présentait le projet du Relais Lecture et la majorité votait la fermeture de la Bibliothèque du Tauzin.

Engagements de la mairie :

• Ouverture prévue en septembre 2015
• dans un local de 36 m2 en rez-de-chaussée,
• lieu accessible à tout public.
• Un agent de catégorie C rattaché à la bibliothèque Jean de la Ville de Mirmont sera présent
• Ouverture 15h par semaine dont 4h dédiées à l’accueil des classes et groupes
• Maintien de l’accueil des scolaires en demi-groupes, en alternance avec la maison de quartier, ce qui permettra une prise en charge plus qualitative.

https://www.bordeaux.fr/images/ebx/fr/CM/9813/7/acteCM/56622/pieceJointeSpec/125256/file/acte_00034134_D.pdf

 

Bilan à ce jour :

• Ouverture seulement depuis janvier alors qu’engagement pour une ouverture en septembre

• Aucune communication publique ni même signalétique pour indiquer où se situe le Point Lecture. A l’arrière de la Maison de quartier.

L’affichette annonçant la fermeture de la bibliothèque et invitant les habitués à se rendre dans les autres bibliothèques du réseau et notamment à St Augustin est d’ailleurs toujours en place

Aucune information sur le site Internet de la maison de quartier du Tauzin

• Amplitude horaire : seulement 8h d’ouverture par semaine au lieu de 15h

• Le local : promesse d’un local de 36 m2. Il fait à peine 20 m2. Le Point lecture est en rez de chaussée mais il est très difficile de bouger un fauteuil tant l’espace est exigu

• Fonds documentaire : difficile de croire que le local compte 3000 documents

• Accueil des scolaires : l’accueil des classes est inexistant ce qui peut se comprendre vu la taille du local.
En contrepartie, il est proposé l’intervention d’un agent de la bibliothèque dans les classes, ce qui présente un intérêt pédagogique indéniable mais très différent de celui que l’on trouve dans une visite au sein d’une bibliothèque
Faute d’accueil possible dans leur quartier, les scolaires vont à la bibliothèque Jean de la Ville de Mirmont de Saint Augustin en bus TBC ce qui est très mal commode car non direct
Pas de mise à disposition de cars par la Ville
Impossible pour les équipes pédagogiques de maintenir les projets existants autour du livre et de la lecture

L’incompréhension des habitants est totale quand on voit que l’on réserve 6 500 m2 à Lescure pour faire des surfaces commerciales alors qu’on ne trouve que 36 m2 pour éduquer les enfants à la lecture et accueillir les adultes dans de bonnes conditions.
Il s’agit d’un quartier de grande mixité sociale. Il faut être très motivé et très éduqué à la lecture pour faire l’effort d’aller jusqu’à Saint Augustin ou de s’adapter aux horaires contraignants.

Bilan à 6 mois du Relais Lecture

IMG_4361 IMG_4363

Comments 1 commentaire

  1. 03/03/2016 at 22:26 Quérté

    Bonjour,
    j’ai une enfant handicapée, en fauteuil roulant. J’allais à la bibliothèque du Tauzin avec mes 3 enfants avant qu’elle ferme.
    Je suis choquée que la mairie de Bordeaux est utilisée le prétexte que la bibliothèque du Tauzin n’était pas accessible aux personnes handicapées pour la fermer. Et proposer en retour, un coin lecture inaccessible aux personnes handicapées, en tout cas pas en fauteuil roulant. Ma fille ne peut pas accéder au local: elle ne peut pas rentrer dans ce local en fauteuil roulant. Et quand bien même elle aurait réussi à y rentrer, une fois à l’intérieur, ma fille ne peut pas circuler en fauteuil roulant, il n’y a pas d’espace suffisant pour circuler.
    Ensuite impossible de me rendre à la bibliothèque de Saint Augustin, le mercredi ou le samedi. Et oui, période d’affluence, donc je ne trouve pas de place de stationnement handicapée (elles sont occupées souvent par des voitures qui ne possèdent pas la carte de stationnement handicapée), ni de place de stationnement tout court d’ailleurs.
    Les personnes handicapées remerciant Jean Louis David et Alain Juppé!

    J’ajouterais même que l’autre jour j’ai voulu monter dans le bus avec ma fille en fauteuil roulant. le chauffuer du bus ma demandé de passer à l’avant et de soulever le fauteuil pour faire rentrer ma fille.
    J’ai dû rouspéter pour qu’il veuille bien bisser la rampe handicapée du bus afin que nous puissions y monter!!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel