m

« Tout commence aujourd’hui… ». François Hollande, très offensif, très vigoureux, tendu même en début de discours, vient de donner le grand départ d’une campagne entre le candidat du pouvoir sortant et la candidate du changement. La campagne, ce dont je suis persuadée, est entre les mains de tous. Parler, incarner, expliquer, démontrer.

On a retrouvé l’humour de Hollande dans sa démonstration du droit opposable. « Vous cherchez une place de crèche pour votre enfant, mais malheureusement, aucune n’est disponible. Pas de problème : vous allez voir votre avocat, qui saisit une commission, laquelle saisit un tribunal… Et cinq ans après, quand votre enfant est déjà à l’école, vous pouvez le remettre à la crèche. »

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel