m

L’absolue certitude qu’il faut que nous nous battions pour rester libres, pour rester des gamins, des gosses insolents, des esprits insoumis.. Tout cela est à la fois très enfantin et peut paraitre très pompeux..

Dans le vote de dimanche prochain, les libertés fondamentales ne sont pas en cause, je ne crois bien évidemment pas que la démocratie soit menacée, mais l’esprit de la démocratie, un peu. Je voudrais que ce pays, cette ville, demeurent ou deviennent un pays, une ville, à la fois de pionniers (qui se bougent, qui bossent, qui sont inquiets, entreprenants, désireux..) et un pays, une ville, libertaires (qui se moquent, qui sont fiers, qui se sentent forts..).

Est-ce bien raisonnable ?

Il a plu sur Bordeaux. L’air est rafraichi et léger. N’y a-t-il pas une publicité (pour le TGV je crois) qui dit « tout autre choix ne serait pas très professionnel » ? Ni très raisonnable.

Je crois ça très fort.

Choisissons le choix le plus libre.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel