m

On connait le célèbre et éternel proverbe « Quand on montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ».

On va adorer la version ump « Quand on montre un pendu, la Ministre soigne la corde ».

Les pendus se comptent en réalité par dizaines en prison (un tous les deux jours cette année), et la Ministre Michèle Aliot Marie ne peut y rester insensible : elle vient de proposer deux ordres de mesure
– rendre les cordes plus difficiles à faire grâce à des draps indéchirables et des pyjamas en papier
– offrir des mesures de détention plus clémentes au… compagnon de cellule du suicidaire

Au suicidaire lui-même, rien. Ni parloir rallongé, ni promenades plus fréquentes, ni soins médicaux, ni mitard raccourci, rien.

Mais pourquoi ai-je écrit « Ministre » et non « imbécile » dans ce proverbe revisité ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel