m

Pas d’humour à l’ump ? Me voilà prise, pas plus tard qu’hier, en flagrant délit de sous-estimation de ce groupe d’amis, facétieux et rieurs.

Le dernier en date : Luc Chatel, entouré hier dans un supermarché d’élues ump des communues voisines pour vanter les bienfaits des fournitures scolaires à prix basique. C’était l’an passé Nadine Morano, même date, même lieu, qui interrogeait des militantes, toutes enthousiastes, sur la réforme de l’allocation de rentrée scolaire, qui pourtant correspondait à un moins donnant de l’Etat.

Ces innocentes facéties sont à vrai dire un grand classique du « Mouvement Populaire ». Les bains de foule de Nicolas Sarkozy ? Savamment pris au milieu de militants dont la carte est contrôlée par les forces de l’ordre. Bordeaux a connu cela lors d’une visite à la chambre de commerce. Les grands discours publics ? Devant un parterre du même métal, non moins bien organisé, pointé, contrôlé.

On se souvient du regretté Ministre Potemkine. Pas à l’ump, celui-là, mais avouons qu’il l’aurait mérité. Il faisait monter en hâte des isbas proprettes le long des routes et des villages que traversait Catherine de Russie. Si une escale était prévue, on ajoutait quelques moujiks roses et gras, témoignant des bienfaits du règne de l’impératrice.

La rentrée s’annonce sombre ? Que nenni ! les « pops » sont là pour l’égayer !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel