m

Parmi les moments que je préfère : la nuit, quand il fait doux, demeurer dans le noir, fenêtres ouvertes à écouter le silence.`

Et puis, au bout d’un moment, se relever, écrire deux lignes, comme si on rouvrait les yeux sur le monde et reprenait la conversation.

Comments 9 comments

  1. 16/09/2007 at 09:14 superpado

    La nuit

    C’est ma frangine en noir
    Celle que j’appell’ bonsoir
    C’est un gars qu’a son bien
    Dans le bistrot du coin
    La nuit
    C’est l’bourgeois qui s’profile
    Sous l’oeil des fill’s de ville
    Qui croit qu’c’est arrivé
    Et qui paie pour monter
    La nuit
    C’est cett’dame qui s’en va
    Donner sa langue au chat
    Et mêle à ses dentelles
    La tendresse des gamelles
    La nuit
    C’est un amour qui meurt
    Aussitôt qu’il se fait
    C’est mille ans de bonheur
    Dans un baiser vit’ fait
    C’est cett’ môme qu’ a perdu
    La seule fleur qu’elle avait
    Des fois qu’on la r’trouverait
    La nuit … la nuit …

    C’est le soleil du soir
    Qui enfile son peignoir
    Dans son arrièr’ boutique
    Sous des becs électriques
    La nuit
    C’est l’voleur qui va faire
    Des heures supplémentaires
    Et qu’est pas tatillon
    Sur les allocations
    La nuit
    C’est cet homme qui s’en va
    Sa Rolls au bout des bras
    Et mêle à ses ficelles
    Le trésor des poubelles
    La nuit
    C’est des ch’vaux qu’on amène
    Au derby des côt’lettes
    Des moutons qui s’promèn’nt
    Du côté d’la Vilette
    C’est un soldat traqué
    A sa dernière ronde
    Et qui compt’ les années
    Comme on compt’ les secondes
    La nuit … la nuit …

    C’est un’ copine qui vend
    C’que d’habitude on prend
    Et qui pour cent sous d’plus
    Se met sens dessous d’ssus
    La nuit
    C’est un chouett’ courant d’air
    Pour les amours pas chères
    Un p’tit hôtel furtif
    Pour les minitarifs
    La nuit
    C’est le mec qui transite
    Tout sauf de l’eau bénite
    Et mêle à ses hoquets
    L’parfum du beaujolais
    La nuit
    C’est cet homm’ qui s’promène
    La nuit en plein midi
    Et sa canne qui l’entraîne
    Dans les autos d’Paris
    C’est cet homme qu’a pas vu
    La pitié qui passait
    Et qu’attend dans la rue
    Des fois qu’on lui invent’rait
    Le jour … le jour

  2. 16/09/2007 at 09:51 michele

    est ce vos qui avez écrit cette si belle histoire de la nuit qui attend le jour ?

    quel instrument magique décidément que le blog. Mon dimanche en est tout illuminé.

  3. 16/09/2007 at 09:51 michele

    est ce vos qui avez écrit cette si belle histoire de la nuit qui attend le jour ?

    quel instrument magique décidément que le blog. Mon dimanche en est tout illuminé.

  4. 16/09/2007 at 11:02 La Chaloupe

    Bravo Superpado que jai toujours envie d’appeler SuperCado…

    Et merci à Michèle de laisser chacun s’exprimer librement…

    Oui le blog c’est formidable… Le tien en particulier… Michèle !

  5. 16/09/2007 at 11:02 La Chaloupe

    Bravo Superpado que jai toujours envie d’appeler SuperCado…

    Et merci à Michèle de laisser chacun s’exprimer librement…

    Oui le blog c’est formidable… Le tien en particulier… Michèle !

  6. 16/09/2007 at 11:24 Made

    Bonjour, je ne vous connaissais pas, puis je suis allée à Melle à la fête de Ségolène Royal.
    Vous étions là et j’ai compris pourquoi vous aviez battu a juppé. Il est bien évident que celui-ci n’a plus rien à dire.
    Je vous demande très sincèrement de continuer à nous parler du jour et de la nuit car en ces temps périlleux, la poésie permet de vivre;
    Merci

  7. 16/09/2007 at 12:34 Rosa

    oui, c’est vraiment un très beau poème. Vive la politique qui a compris que la poésie fait partie de la vie !

  8. 16/09/2007 at 15:54 arad

    Ce très beau texte a été écrit par Léo Ferré
    Chanté par lui c’est encore plus beau
    Merci à Superpado de nous le faire redécouvrir

  9. 16/09/2007 at 15:54 arad

    Ce très beau texte a été écrit par Léo Ferré
    Chanté par lui c’est encore plus beau
    Merci à Superpado de nous le faire redécouvrir

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel