m

Mon jardin ressemble encore à Nuremberg après les bombardements, mais au moins peut-on y accéder, les 20 tonnes de papier brûlé et mouillé, de poutres et de gravats variés, ayant été enlevés, brouette par brouette, par une équipe particulièrement efficace d’une entreprise spécialisée dans cette tâche ingrate.

Doux soleil sur les moustaches roussies de mon marronier. Je reprends brièvement pied avant de repartir lundi pour la journée parlementaire du PS et l’ouverture d’une nouvelle session extraordinaire du parlement, inaugurée par une nouvelle loi sur l’immigritation visant à réduire les possibilités de regroupement familial.

Comme cela a déjà été largement annoncé dans la presse, une des mesures envisagées, votée par la majorité de droite de la commission des lois, est la possibilité de faire des tests ADN aux parents et aux enfants pour établir de manière certaine leur filiation.

La base du droit étant, selon un vieux principe hérité de Kant, que toute loi destinée à chacun puisse être applicable et bénéfique à tous, je me propose d’exprimer à notre assemblée mon assentiment à cette mesure, à la seule condition que tous les députés masculins de l’hémicycle, largement majoritaires comme on sait, acceptent et même expriment le souhait que chacun d’entre eux et leurs enfants bénéficient de ces mêmes test ADN.

Je ne doute pas de rencontrer l’adhésion totale de mes collègues masculins. Tous seront ainsi rassurés sur leur filiation et nous, confortés dans le caractère opportun de proposer ce même test aux candidats au regroupement familial.

Un petit rappel cependant à destination de mes honarables collègues masculins. Le droit romain était plus prudent que Nicolas Sarkozy quand il énonçait : « Mater sola certa »*.

  • « La mère seule est certaine ».

Comments 37 comments

  1. 15/09/2007 at 17:59 Humbert Raffke

    J’aime beaucoup ce mot d’"immigritation".
    Surtout ne le changez pas.
    Depuis le temps que je voulais vous saluer et vous dire bravo.
    Merci et bonne continuation.

  2. 15/09/2007 at 17:59 Humbert Raffke

    J’aime beaucoup ce mot d’"immigritation".
    Surtout ne le changez pas.
    Depuis le temps que je voulais vous saluer et vous dire bravo.
    Merci et bonne continuation.

  3. 15/09/2007 at 18:12 Asse42

    Sacré Humbert! L’amoureux des mots.
    Michéle c’est clair que la droite se dévoile au fur et à mesure et c’est pas beau à voir. Notre pays rentre dans une ère sombre, il n’y a qu’à voir la chute des équipes de France de sports collectifs à leur plus bas. Ca présage rien de bon pour le pays. Parce que cette droite est passée en attisant la haine des différences, en attisant les mauvais penchants de l’humain.
    Merci Michéle pour tes billets toujours pertinents et percutants même dans les difficultés.
    Amitiés socialistes et socialistes.

  4. 15/09/2007 at 18:12 Asse42

    Sacré Humbert! L’amoureux des mots.
    Michéle c’est clair que la droite se dévoile au fur et à mesure et c’est pas beau à voir. Notre pays rentre dans une ère sombre, il n’y a qu’à voir la chute des équipes de France de sports collectifs à leur plus bas. Ca présage rien de bon pour le pays. Parce que cette droite est passée en attisant la haine des différences, en attisant les mauvais penchants de l’humain.
    Merci Michéle pour tes billets toujours pertinents et percutants même dans les difficultés.
    Amitiés socialistes et socialistes.

  5. 15/09/2007 at 18:22 James

    La preuve de paternité par l’analyse ADN a servi jusqu’à présent dans certains droits nationaux8pas dans tous) à lever les incertitudes sur la filiation en vue des obligations alimentaires et autres conséquences juridiques de la filiation dans les domaines du droit civil. (Plus récemment d’ailleurs,le principe "mater semper certa" n’est plus applicable : il fallait régler aussi le problème de la filiation entre mère et enfant dans les cas où la mère génétique n’est pas la mère biologique (voir les différents méthodes modernes de procréation telle que la fertilisation in vitro, mais aussi le cas de la mère porteuse). La solution la plus logique est de fixer par la loi que la mére est celle qui a donné naissance à l’enfant. Mais tout ceci toujours dans le cadre du droit civil.)

    Mais aujourd’hui on vise à appliquer les analyses ADN pour établir la filiation parents -enfant dans le domaine du droit des étrangers: Cela ressemble terriblement aux méthodes criminologiques utilisés en droit pénal. Où allons-nous ? Quelles sont les limites?

  6. 15/09/2007 at 18:22 James

    La preuve de paternité par l’analyse ADN a servi jusqu’à présent dans certains droits nationaux8pas dans tous) à lever les incertitudes sur la filiation en vue des obligations alimentaires et autres conséquences juridiques de la filiation dans les domaines du droit civil. (Plus récemment d’ailleurs,le principe "mater semper certa" n’est plus applicable : il fallait régler aussi le problème de la filiation entre mère et enfant dans les cas où la mère génétique n’est pas la mère biologique (voir les différents méthodes modernes de procréation telle que la fertilisation in vitro, mais aussi le cas de la mère porteuse). La solution la plus logique est de fixer par la loi que la mére est celle qui a donné naissance à l’enfant. Mais tout ceci toujours dans le cadre du droit civil.)

    Mais aujourd’hui on vise à appliquer les analyses ADN pour établir la filiation parents -enfant dans le domaine du droit des étrangers: Cela ressemble terriblement aux méthodes criminologiques utilisés en droit pénal. Où allons-nous ? Quelles sont les limites?

  7. 15/09/2007 at 20:17 superpado

    Bonjour, lorsque l’on voit défiler sous nos yeux autant de projets, d’habitude agités par l’extrème droite, que l’on assiste à autant d’excés avec mobilisation pour la chasse aux clandestins, même si cela doit porter préjudice à l’action normale de la police et donc finir par agraver l’insécurité, au dela du malaise je m’interroge.
    Trés difficile de prendre du recul, le contrat cdi remis en cause, les retraites, les tests adn, comme si Sarkozy avait décidé de nous occuper pour les mois qui viennent.
    Sur les blogs, dans les sections, à la fête de l’Huma on ne peu pas dire que ce qui se passe actuellement pour nous en Europe nous passionne.
    Ce que viens de dire Sarkozy aux journalistes, dans l’avion qui revenait de Hongrie, ne va t-il pas nous envoyer un peu plus au fond de la classe?
    J’ai pas l’impression que ce soit au fond de la classe que l’on trouvera la solidarité dont nous aurons peut être besoin si la crise financière continue ou s’amplifie.
    J’ai l’impression, comme un journaliste de Marianne ce week end, que l’on nous agite des leurres bien crades pour nous occuper ailleurs.

  8. 15/09/2007 at 20:17 superpado

    Bonjour, lorsque l’on voit défiler sous nos yeux autant de projets, d’habitude agités par l’extrème droite, que l’on assiste à autant d’excés avec mobilisation pour la chasse aux clandestins, même si cela doit porter préjudice à l’action normale de la police et donc finir par agraver l’insécurité, au dela du malaise je m’interroge.
    Trés difficile de prendre du recul, le contrat cdi remis en cause, les retraites, les tests adn, comme si Sarkozy avait décidé de nous occuper pour les mois qui viennent.
    Sur les blogs, dans les sections, à la fête de l’Huma on ne peu pas dire que ce qui se passe actuellement pour nous en Europe nous passionne.
    Ce que viens de dire Sarkozy aux journalistes, dans l’avion qui revenait de Hongrie, ne va t-il pas nous envoyer un peu plus au fond de la classe?
    J’ai pas l’impression que ce soit au fond de la classe que l’on trouvera la solidarité dont nous aurons peut être besoin si la crise financière continue ou s’amplifie.
    J’ai l’impression, comme un journaliste de Marianne ce week end, que l’on nous agite des leurres bien crades pour nous occuper ailleurs.

  9. 15/09/2007 at 20:32 Jocelyne

    Chère Michèle, comme j’aimerais être une souris, cachée sous un bureau, pour regarder les mines (ou grimaces fugitives) lorsqu’à l’assemblée vous sortirez cette pique…
    Avec vous.

  10. 15/09/2007 at 20:32 Jocelyne

    Chère Michèle, comme j’aimerais être une souris, cachée sous un bureau, pour regarder les mines (ou grimaces fugitives) lorsqu’à l’assemblée vous sortirez cette pique…
    Avec vous.

  11. 15/09/2007 at 21:33 Rosa

    Est ce que vous etes sure que la mère est toujours certaine ?

  12. 15/09/2007 at 21:43 michele

    à superpado. J’ai l’impression comme vous qu’on agite un leurre par jour pour faire oublier celui de la veille, pour faire oublier la situation réelle et les problèmes profonds.
    J’essaye de ne pas foncer dans chacun de ces leurres (ceci pour poursuivre la métaphore tauromachique) ; cependant le problème des tests ADN n’est pas léger. Je ne crois pas qu’il puisse être accepté.

    à James : merci d’évoquer les situations complexes où les tests, non plus que le principe de droit romain n’ont plus de sens.

  13. 15/09/2007 at 21:43 michele

    à superpado. J’ai l’impression comme vous qu’on agite un leurre par jour pour faire oublier celui de la veille, pour faire oublier la situation réelle et les problèmes profonds.
    J’essaye de ne pas foncer dans chacun de ces leurres (ceci pour poursuivre la métaphore tauromachique) ; cependant le problème des tests ADN n’est pas léger. Je ne crois pas qu’il puisse être accepté.

    à James : merci d’évoquer les situations complexes où les tests, non plus que le principe de droit romain n’ont plus de sens.

  14. 15/09/2007 at 21:49 Eric

    nous avons en effet l’impression que cette accélération des informations, des coups médiatiques et des interventions de nicolas sarkozy a pour but principal de faire oublier la gaffe précédente, ou le mauvais résultat de la veille. Soyons vigilants même dans nos critiques et gardons la tête froite.

  15. 15/09/2007 at 21:49 Eric

    nous avons en effet l’impression que cette accélération des informations, des coups médiatiques et des interventions de nicolas sarkozy a pour but principal de faire oublier la gaffe précédente, ou le mauvais résultat de la veille. Soyons vigilants même dans nos critiques et gardons la tête froite.

  16. 15/09/2007 at 21:52 michele

    Humbert, pardon, en lisant votre commentaire je découvre que j’ai en effet écrit "immigritation" qui est assez rigolo, mais qui est seulement une erreur de frappe. J’écris comme on parle, et quelquefois on bégaye !

  17. 15/09/2007 at 21:52 michele

    Humbert, pardon, en lisant votre commentaire je découvre que j’ai en effet écrit "immigritation" qui est assez rigolo, mais qui est seulement une erreur de frappe. J’écris comme on parle, et quelquefois on bégaye !

  18. 15/09/2007 at 22:21 Franck

    N’ayant pas sur pareil sujet la tête froide, j’ai sursauté en découvrant dans la presse la dernière idée de Sarko. Avec le recul, et même s’il ne s’agissait là que d’un leurre pour détourner notre attention d’autres questions importantes, je pense qu’il joue dangereusement avec le feu et mène notre société vers le chaos. Même si elle n’est que dans le langage, cette dérive qui s’accentue a ouvert la porte à l’inacceptable. Et l’inacceptable est en train de doucement se banaliser de par sa répétitivité, amenée, légitimée par le discours d’un président de la république élu. Même s’il y a beaucoup de calcul de sa part, cet individu est fou !

  19. 15/09/2007 at 22:21 Franck

    N’ayant pas sur pareil sujet la tête froide, j’ai sursauté en découvrant dans la presse la dernière idée de Sarko. Avec le recul, et même s’il ne s’agissait là que d’un leurre pour détourner notre attention d’autres questions importantes, je pense qu’il joue dangereusement avec le feu et mène notre société vers le chaos. Même si elle n’est que dans le langage, cette dérive qui s’accentue a ouvert la porte à l’inacceptable. Et l’inacceptable est en train de doucement se banaliser de par sa répétitivité, amenée, légitimée par le discours d’un président de la république élu. Même s’il y a beaucoup de calcul de sa part, cet individu est fou !

  20. 16/09/2007 at 00:04 martine

    Merci Michèle pour ces billets quasi quotidiens qui nous réconfortent des coups (coûts) eux aussi quotidiens!
    Mais même avec vos billets, je ne peux pas croire que ça continue pendant 5 ans!
    J’écrivais il y a peu, que le 6 mai, j’ai eu le fort sentiment (pour me consoler?) que ça ne pourrait pas durer, pas en France!
    Merci encore de porter si bien par votre belle culture, votre humour, votre espièglerie, notre voix devant l’assemblée.

  21. 16/09/2007 at 00:04 martine

    Merci Michèle pour ces billets quasi quotidiens qui nous réconfortent des coups (coûts) eux aussi quotidiens!
    Mais même avec vos billets, je ne peux pas croire que ça continue pendant 5 ans!
    J’écrivais il y a peu, que le 6 mai, j’ai eu le fort sentiment (pour me consoler?) que ça ne pourrait pas durer, pas en France!
    Merci encore de porter si bien par votre belle culture, votre humour, votre espièglerie, notre voix devant l’assemblée.

  22. 16/09/2007 at 02:51 James

    @ Rosa: je prends votre question au premier degré: celle qui donne naissance à un enfant, est toujours la mère "biologique", ce qui est la norme: Mais en ces temps modernes, il existe des méthodes aussi modernes de procréation: celle d’abord qui recourt à la fertilisation in vitro avec deux variantes: la première utilisant l’ovocyte de la mère (le sperme peut venir du partenaire habituel ou d’un autre connu ou anonyme), la seconde un ovocyte venant d’une autre femme. Dans ce dernier cas la mère "biologique" n’est pas la mère "génétique", il faut régler par la loi la filiation "juridique" ou "légale". Et finalement il y a le cas (pas moderne du tout)des "mères porteuses". C’est normalement interdit dans tous les systèmes juridiques que je connais, bien sûr lors qu’il s’agit de mères porteuses commerciales, mais aussi avec des variantes non commerciales que je ne dévélopperai pas plus en détail.

  23. 16/09/2007 at 02:51 James

    @ Rosa: je prends votre question au premier degré: celle qui donne naissance à un enfant, est toujours la mère "biologique", ce qui est la norme: Mais en ces temps modernes, il existe des méthodes aussi modernes de procréation: celle d’abord qui recourt à la fertilisation in vitro avec deux variantes: la première utilisant l’ovocyte de la mère (le sperme peut venir du partenaire habituel ou d’un autre connu ou anonyme), la seconde un ovocyte venant d’une autre femme. Dans ce dernier cas la mère "biologique" n’est pas la mère "génétique", il faut régler par la loi la filiation "juridique" ou "légale". Et finalement il y a le cas (pas moderne du tout)des "mères porteuses". C’est normalement interdit dans tous les systèmes juridiques que je connais, bien sûr lors qu’il s’agit de mères porteuses commerciales, mais aussi avec des variantes non commerciales que je ne dévélopperai pas plus en détail.

  24. 16/09/2007 at 17:19 Caro

    Les socialistes vous avez l’art de "gueuler" en permanence lorsqu’une proposition nouvelle est faite par la droite.
    Ayez le courage de prendre des mesures concrètes, de faire avancer les choses lorsque vous êtes au pouvoir. Comme la droite, vous ne cherchez à être élus que pour le pouvoir et l’argent.
    Ne vous étonnez pas que les gens ne votent plus pour vous rt qu’ils votent Sarkozy ou Jean Marie Le Pen.
    Ajustez vos dicours à vos actes, respectez-vous et respectez vos électeurs. Prenez de véritables mesures de gauche. Soyez modernes. Faites ce que vous dites et ce que vous promettez dans vos campagnes. Respectez votre parole.
    Alors, seulement, vous serez en mesure de pouvoir donner des leçons. Je crois qu’actuellement vous en êtes loin.

  25. 16/09/2007 at 17:19 Caro

    Les socialistes vous avez l’art de "gueuler" en permanence lorsqu’une proposition nouvelle est faite par la droite.
    Ayez le courage de prendre des mesures concrètes, de faire avancer les choses lorsque vous êtes au pouvoir. Comme la droite, vous ne cherchez à être élus que pour le pouvoir et l’argent.
    Ne vous étonnez pas que les gens ne votent plus pour vous rt qu’ils votent Sarkozy ou Jean Marie Le Pen.
    Ajustez vos dicours à vos actes, respectez-vous et respectez vos électeurs. Prenez de véritables mesures de gauche. Soyez modernes. Faites ce que vous dites et ce que vous promettez dans vos campagnes. Respectez votre parole.
    Alors, seulement, vous serez en mesure de pouvoir donner des leçons. Je crois qu’actuellement vous en êtes loin.

  26. 16/09/2007 at 17:54 marc44

    @Caro :

    j’essaie de percevoir vaguement ton point de vue et je ne demande pas mieux. Malgré tout, les gens savent-ils vraiment (précisement) ce que la gauche a fait, le peu de temps qu’elle était au pouvoir ? La question n’est pas de discuter de la qualité du travail réalisé, mais de ce que ce travail est souvent méconnu et donc nécessairement mal jugé. Désolé d’être vif, mais la deuxième moitié de ton texte me paraît être une suite de prêt-à-parler médiatique: "Respectez-vous", "Soyez modernes", "de véritables mesures de gauche". Faire honneur à la langue c’est utiliser des mots appropriés sur des concepts précis. Peux-tu faire référence à des projets de loi précis, à des décrets, à des arbitrages budgétaires,… (ou des absences de projets sur des problèmes très précis) ? Je suis bien prêt à te croire, mais en l’état ça ressemble à de la discussion de bistrot.
    D’accord, Ségolène nous en a fait aussi, du bistrot, mais par ex. les rapports Bel-Ayrault sur les institutions sont du concret, bien étudié. Et des rapports comme ça, il y en a d’autres.
    Mais il est vrai que certains thèmes (socio-économiques, immigration,…) sont difficiles à traiter pour les socialistes car ils doivent concilier idéal et réalisme.

  27. 16/09/2007 at 17:54 marc44

    @Caro :

    j’essaie de percevoir vaguement ton point de vue et je ne demande pas mieux. Malgré tout, les gens savent-ils vraiment (précisement) ce que la gauche a fait, le peu de temps qu’elle était au pouvoir ? La question n’est pas de discuter de la qualité du travail réalisé, mais de ce que ce travail est souvent méconnu et donc nécessairement mal jugé. Désolé d’être vif, mais la deuxième moitié de ton texte me paraît être une suite de prêt-à-parler médiatique: "Respectez-vous", "Soyez modernes", "de véritables mesures de gauche". Faire honneur à la langue c’est utiliser des mots appropriés sur des concepts précis. Peux-tu faire référence à des projets de loi précis, à des décrets, à des arbitrages budgétaires,… (ou des absences de projets sur des problèmes très précis) ? Je suis bien prêt à te croire, mais en l’état ça ressemble à de la discussion de bistrot.
    D’accord, Ségolène nous en a fait aussi, du bistrot, mais par ex. les rapports Bel-Ayrault sur les institutions sont du concret, bien étudié. Et des rapports comme ça, il y en a d’autres.
    Mais il est vrai que certains thèmes (socio-économiques, immigration,…) sont difficiles à traiter pour les socialistes car ils doivent concilier idéal et réalisme.

  28. 16/09/2007 at 21:16 Caro

    marc44 vous parlez d’immigration. N’est-ce pas Miterrand qui avait promis le droit de vote pour tous les étrangers ?
    Promesse électorale qui a 26 ans et qu’aucun gouvernement de gauche n’a tenue. Pourtant, contrairement à ce que vous dites, la gauche est restée très longtemps au pouvoir.

  29. 16/09/2007 at 21:16 Caro

    marc44 vous parlez d’immigration. N’est-ce pas Miterrand qui avait promis le droit de vote pour tous les étrangers ?
    Promesse électorale qui a 26 ans et qu’aucun gouvernement de gauche n’a tenue. Pourtant, contrairement à ce que vous dites, la gauche est restée très longtemps au pouvoir.

  30. 16/09/2007 at 21:21 Caro

    Pour teminer, et je ne ferai plus de commentaires sur ce sujet, arrêtez d’esquiver chaque fois qu’il y a une critique. La gauche doit prendre ses responsabilités dans les échecs de sa politique. Si vous perdez des élections c’est parce que vous êtes mauvais. Prenez-vous par la main, sortez de vos salons dorés et aller discuter avec les gens. Seule l’écoute de vos concitoyens, de leurs problèmes (que vous semblez ne pas connaître) et de leurs propositions pourra vous permettre de reconquérir le pouvoir.
    La politique ne se fait plus dans vis salles de réunion, elle doit se faire dans la rue. Pour et avec les gens. Ceux qui travaillent dur pour payer vos énormes salaires.

  31. 16/09/2007 at 21:21 Caro

    Pour teminer, et je ne ferai plus de commentaires sur ce sujet, arrêtez d’esquiver chaque fois qu’il y a une critique. La gauche doit prendre ses responsabilités dans les échecs de sa politique. Si vous perdez des élections c’est parce que vous êtes mauvais. Prenez-vous par la main, sortez de vos salons dorés et aller discuter avec les gens. Seule l’écoute de vos concitoyens, de leurs problèmes (que vous semblez ne pas connaître) et de leurs propositions pourra vous permettre de reconquérir le pouvoir.
    La politique ne se fait plus dans vis salles de réunion, elle doit se faire dans la rue. Pour et avec les gens. Ceux qui travaillent dur pour payer vos énormes salaires.

  32. 17/09/2007 at 07:36 marc44

    Il ne s’agit pas d’esquiver. Je suis d’accord que la position et l’action du PS sur le droit de vote des étrangers a été un problème, et que Mitterrand a été manipulateur en de multiples reprises. je suis même heureux que soit mis en place publique tous les éléments de ce type.
    Le PS ne "perd pas les élections", il dirige de grandes villes et la plupart des régions. Chez moi dans l’agglomération nantaise, les rares communes de droite 1) sont celles avec les hauts revenus et les hautes grilles autour des jardins, où les heureux habitants défiscalisent leur femme de ménage 2) sont celles qui ne respectent pas les 20% de logements sociaux.
    Le PS n’a pas de leçon à recevoir de la droite sur les salons dorés, et d’ailleurs la majorité des français apparaît soutenir le président des salons dorés.
    Par contre, le PS a à recevoir des leçons sur ce point du peuple, de sa gauche et des verts, quand ces leçons sont précises. "L’écoute de vos concitoyens" : je suis d’accord, mais ici c’est le détail de la mise en oeuvre compte, car même Raffarin aussi disait des généralités comme ça. Aux prochaines municipales, d’ailleurs, je voterai pour les verts plutôt que PS, car le candidat des verts réalise mieux cette écoute. Ne croyez pas que nous soyions béats devant nos dirigeants socialistes. Malgré tout, le choix reste souvent entre la droite et la gauche, et le PS nous paraît, à beaucoup, le meilleur moyen d’améliorer la vie des gens ordinaires. Et ça m’agace qu’on regarde la paille dans l’oeil du PS avec plus d’attention que la poutre dans l’oeil de la droite.

  33. 17/09/2007 at 13:12 James

    @ Marc:
    il y a beaucoup de sagesse dans ce commentaire.
    J’aimerais ajouter le principe qui m’a (presque) toujours guidé dans ma vie "politique", c-à-d dans mes plus de quarante ans de vie de militant: je sais qu’aucun programme de parti, aucune idéologie, aucune pratique politique ne sauront jamais à me satisfaire entièrement; il restera toujours des points voire des pans entiers avec lesquels je suis en désaccord. Renoncerai-je pour autant à prendre position et à m’engager? Je pense, être citoyen nécessite l’engagement, et face aux défauts et points de désaccords que je viens de mentionner, il ne reste qu’une possibilité: avaler des couleuvres, accepter des compromis, et en fin de compte: renoncer au purisme idéologique stérile et puérile, choisir et soutenir le parti et les politiques LES MOINS MAUVAIS, défendre LE MOINDRE MAL. Et ce moindre mal, pour moi, restera toujours la gauche, si défaillante, si maladroite qu’elle puisse être. C’est toujours la gauche, et dans la gauche les socialistes, qui ont été les plus proches du peuple, qui ont le mieux réalisé et défendu les principes d’egalitè , de liberté et de justice sociale.

  34. 17/09/2007 at 15:18 marc44

    Une dernier point est qu’il est difficile de diriger. Il serait bon que les dirigeants prennent à l’occasion le métier des dirigés, pour en voir les inconvénients – soit.
    Mais aussi que chacun ait l’occasion d’être dirigeant quelques temps, le temps de voir que ça n’est pas aussi simple que parler de "yakas" en buvant un coup, qu’il faut naviguer dans le réel d’un environnement complexes d’humains, de pouvoirs et d’institutions, que chacun ne peut pas être expert dans tout mais qu’on demande aux politiques d’être compétents en tout. Et pourtant, il faut que les choses soient gérées, donc on rassemble les bonnes volontés et on y va. Et sur le principe, moi je tire mon chapeau aux élus…

  35. 17/09/2007 at 17:58 James

    Je viens de lire un article du SPIEGEL sur les difficultés actuelles du SPD, nettement le perdant dans les sondages de cette grande coalition avec la droite à mi-mandat. Le SPD semble divisé en deux camps à peu près égaux: ceux qui comme le président Beck, la "gauche" et ceux proches des syndicats regardent toutes ces réformes imposées par Schröder sous le titre "Agenda 2010" sous l’angle des gens concernés qui en font les frais "nécessaires", et les autres , ceux au gouvernement, le vice-chancelier Müntefering, les ministres Steinbrück et Steinmeier qui regardent tout cela sous l’angle des nécessités pour le gouvernement de préparer l’Allemagne pour l’avenir (la vue des "gestionnaires" pragmatiques): Cela m’a rappelé certaines divergences fondamentales de notre PS.

  36. 17/09/2007 at 17:58 James

    Je viens de lire un article du SPIEGEL sur les difficultés actuelles du SPD, nettement le perdant dans les sondages de cette grande coalition avec la droite à mi-mandat. Le SPD semble divisé en deux camps à peu près égaux: ceux qui comme le président Beck, la "gauche" et ceux proches des syndicats regardent toutes ces réformes imposées par Schröder sous le titre "Agenda 2010" sous l’angle des gens concernés qui en font les frais "nécessaires", et les autres , ceux au gouvernement, le vice-chancelier Müntefering, les ministres Steinbrück et Steinmeier qui regardent tout cela sous l’angle des nécessités pour le gouvernement de préparer l’Allemagne pour l’avenir (la vue des "gestionnaires" pragmatiques): Cela m’a rappelé certaines divergences fondamentales de notre PS.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel