m

Nicolas Sarkozy n’est pas un poussin du jour, selon l’expression chère aux politiques. Ce n’est pas à vrai dire un scoop : nous n’avons eu que trop d’occasions de mesurer son habileté politique.

Elle touche aujourd’hui une sorte de sommet : pendant qu’on nous fait avaler à l’Assemblée les mesures les plus choquantes du programme présidentiel, Sarkozy fait diversion en utilisant Jack Lang, et comme le pare-feu est mince, il lance en même temps les projets de réforme institutionnelles.

Bien joué : les media suivent, et on n’ entend parler que de l’un et des autres. Nos propositions d’amendement hier à l’Assemblée, toutes justifiées, notre révolte, nos démonstrations sont quasi-ignorées. Et pourtant ! Comment ne pas s’offusquer de cette promotion de la succession sur le travail, comment ne pas s’élever contre le fait que toutes les mesures sont l’occasion de créer des niches fiscales et des effets d’aubaines pour les plus aisés ! Quand les Français se réveilleront-ils ?

Comments 9 comments

  1. 13/07/2007 at 15:14 dirtydiel

    Comment se fait-il qu’il y ait des hommes politiques aussi crédules que Monsieur Lang? Si lui-même n’était pas tombé dans le piège, il n’y aurait pas eu diversion. De plus, j’attends pour ma part depuis six ans que le PS se réveille…

  2. 13/07/2007 at 15:32 Marc

    Lu sur France2.fr (commentaires d’un article):
    Hubert17: La gauche sous le choc, bravo! Qu’elle y reste!
    Elle n’a pas encore compris les raisons de l’élection de Sarkozy. Ce qui a été voté ce vendredi matin n’est que l’application d’un programme qui rendra confiance à beaucoup de français et les reconciliera avec la politique.
    Beaucoup de français modestes apprécieront l’application de mesures énoncées durant la campagne! Les bobos de gauche n’ont pas fini d’être sous le choc…il est temps qu’il se mettent à lire les discours de campagne et le programme de Sarkozy!

  3. 13/07/2007 at 15:58 Jean-François

    Et bien oui mon cher Marc nous avons lu ce fameux programme. Mais au fait de quoi on parle du programme TV ? ou d’un programme politique ? Il va falloir m’expliquer comment en passant autant de temps sur les médias il trouve le temps de faire son job. Remarquez son épouse commence à le remplacer pour le 14 juillet et pour des déplacements moins people en Lybie. Je suis un bobo et en plus fier de l’être. Mais il faudrait juste que l’on me dise en quoi les premières mesures de Sarko vont changer ma vie et faire évoluer mon portefeuille. Je veux bien travailler plus, problème je suis cadre donc au forfait donc pas d’heures supplémentaires … Pour les droits de succession pas de chance je viens d’une famille qui ne possède pas de biens à me transmettre. Le remboursement des interêts d’emprunt ?? Desole mais pas vraiement les moyens d’acheter avec une reprise des taux actuels et la toujours flambée des prix du M2. Sinon quoi d’autre ????

  4. 14/07/2007 at 13:08 Jean Pierre

    @ Marc :

    Je suis de gauche et je ne suis pas bobo. Loin de là !
    J’ai toujours travaillé pour des patrons (plus ou moins corrects). Je suis d’origine très modeste.
    Les lois qui ont été votées, vous en conviendrez, ne seront d’aucun bénéfice pour les gens comme moi. Les seuls qui en profiteront ce seront les riches, les très riches. Vous savez bien que, par exemple, en ce qui concerne les droits de succession, cela concernait très peu de gens.
    Pour les exonérations d’impôts et de charges pour les heures supplémentaires, connaissez-vous beaucoup d’étudiants qui paient des impôts ?
    De plus, ces heures supplémentaires ne seront pas prises en compte pour le calcul des retraites.
    Et malheur au salarié qui refusera d’effectuer de heures supplémentaires. Il risque d’être licencié.
    Ne nous cachons pas les réalités.
    Pensez-vous que ces mesures sont une avancée sociale ou plutôt un recul ?
    Je vous laisse réflechir…

  5. 14/07/2007 at 16:06 michele

    à Marc ; les lois qui sont entrain d’être votées sont dissociées : certaines comme le revenu social d’autonomie ne sont pas sans intérêt mais demeurent floues ; d’autres sont peu efficaces en terme d’emploi et de croissance, et socialement inéquitables (le mot est faible). Je suis d’accord pour n’être manichéen sur rien, mais à condition que ce soit bilatéral et réciproque.

  6. 15/07/2007 at 08:17 pticom

    A regarder avec un peu de recul le résultat de ces 2 elections, on s’apercoit simplement d’une chose: la grande majorité des francais sont individualistes et pragmatiques !!
    il suffit de voir chacun dans son entourage que certains ont voté pour naboléon uniqt pour les dts de succession, les interets d’emprunt ou la future air francisation ou charterisation des sans papiers et là effectivt meme si je ne l’aime pas chapeau sarko car il a bien compris le système en france !!
    à l’inverse la boulette de borloo a permis de gagner 50 députés et non pas d’en perdre 50 tout splt car on allait toucher au porte monnaie des francais avec la tva sociale.Le vrai malaise s’arrete au fait que les francais s’interessent peu à la politique de manière générale, on vient voir son deputé pour du taf,le job du petit frere ou un logement….(et non pas sur un problème de quartier, l’expulsion du voisin ou le manque de police de proximité)
    on a perdu en 2002 sur la dispersion des voix et l’insécurité
    on a perdu en 2007 sur des promesses qu’ils commencent déjà à renier ( liberté de faire des heures sup, tva à 5.5 en restauration pas avt 2010, les parachutes dorés conservés) sauf pour les classes aisées, mais aussi sur une incapacité totale de nos "éléphants" à tous se serrer les coudes.

    enfin bref, il va etre tps de passer à autre chose au ps et les appels du pied de sarko à certains " dinosaures du ps" permettront peut etre à mettre en exergue des gens comme hamon, hamadi ou mrs delaunay qui sont "neufs " en politique, ne pratiquent pas la langue de bois…
    mais bons meme si ‘altruisme et l’utopie sont des valeurs que je partage, les résultats sont là : la presse, la plupart des institutions, la plupart des sportifs, nos chanteurs et comédiens année 70 et 53 % des francais ,sous couvert que notre nouveau messi cosmoplanétaire nous guide vers le "droit chemin", suivent comme des moutons de panurge…
    Lang , Besson, Bockel, Charasse,et consors ont choisi aussi leur voix, aux nouveaux militants et aux anciens qui en ont marre de l’immobilisme et des courants insipides du ps de faire en sorte que l’on démarre sur de nouvelles bases !!

  7. 15/07/2007 at 10:40 Bruno

    Après avoir espéré cette élection de Michèle, et fréquenté (de loin : canton de Belin-Béliet) régulièrement son blog, je reste "accro", ne serait-ce qu’en raison de l’écriture et de la qualité de la chronique d’actualité de l’élue au Palais Bourbon… Je suis également vos échanges aux uns et aux autres. L’intervention de Marc m’a rappelé qu’un de mes amis, un intellectuel parisien (fréquentant ès-qualités des "pipole"), pas germano-pratin mais tout comme, me reprenait il y a quelques semaines pour l’emploi abusif de "bobo" (que je m’appliquais). Il est l’inventeur de l’expression. Lui est bobo (de gauche, bien sûr, sans 4×4 il est vrai mais BMW, sans inquiétude matérielle, pouvant être aux antipodes demain et en train de semer des radis dans son carré de verdure… parisienne le surlendemain) ; il me reprenait donc en me disant que, cadre (retraité et sans patrimoine particulier), mais très engagé dans la vie associative, militant politique en outre, je ne suis pas un bobo mais un bo.. (autre chose). Marc : êtes-vous réellement un bobo ou seulement quelqu’un "à l’aise" ? Êtes-vous "bohème" ? C’est peu important, il est vrai. Mais ça peut éviter des malentendus…

  8. 15/07/2007 at 19:09 romain

    Beaucoup restent plus que jamais englués dans leur idéologie passéiste et sectaire. Certains préconisent même la décroissance (cf MV)……Il faut cesser ces querelles pour travailler ensemble sur certains sujets. Lang a raison , c’est le seul moyen pour secouer le cocotier pour faire tomber les fruits trop mûrs.

  9. 16/07/2007 at 12:44 zozo

    Pour Marc= Un bobo:c’est un "bougeois bohême" Rieu de la rochelle. Il est pris en sandwich entre la gauche de la gauche et la droite(jambon-beurre ou caviar). C’est un vrai complexé,tiraillé entre son individualisme forcené et sa conviction que quelque chose ne tourne pas rond dans la répartition de l’argent et des droits.Il déteste le contact avec les classes populaires sans pouvoir le dire…condamné à se saper comme un mexicain, à se réfugier dans la discussion de haute volée pour affirmer son identité de gauche, ce mec est malheureux. Il aime le peuple mais pas la foule… C’est un consommateur idéologique avec une conscience politique d’une amibe et est fondamentalement un pur produit de la société de consommation, bien égocentrique, à la recherche d’un idéal, sans réelle considération pour les autres…

Répondre à zozo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel