m

La situation est difficile et risque de s’aggraver, mais il y a aujourd’hui à Bordeaux une urgence politique qui l’emporte sur toutes les autres : rentrer les crassulas ! Cette plante aux cent variétés (ce qui est évidemment symbolique de diversité culturelle) a été l’emblème de nos différentes campagnes électorales . Crassula ovata, « l’arbre de jade », a toujours figuré dignement dans l’entrée de nos permanences électorales, et il faut voir aussi dans cette présence un signe fort en faveur de l’écologie et de la défense de l’environnement. A titre personnel, les crassulas que j’élève sous la mère dans mon propre jardin (baptisé « centre européen du Crassula » par Gilles Savary), rejoignent régulièrement les maisons amies et c’est en direction de celles-ci que j’adresse un message d’alerte : il faut rentrer les crassulas avant ce soir car il y a un fort risque de gel.

Le crasssula est en effet bon-enfant : on peut le priver d’eau, le tailler en buisson, en arbre, voire même le bonsaïser, mais il a un ennemi absolu : le gel.

Un quart de degré au dessous de zéro, et le voilà réduit en une plante molle et noire, condamnée à une mort misérable.

J’en appelle donc à tous les foyers adoptifs qui ont ouverts leur porte et leur coeur à l’une ou l’autre espèce de crassula dont je couvre la Gironde. Ne prenez pas ce risque et ménagez dès aujourd’hui une positition à l’abri, de préférence bien éclairée, à votre crassula. Il vous le rendra en amitié et en généreux développement.

Comments 6 comments

  1. 15/11/2007 at 14:02 BB

    Au rapport :

    Mission accomplie; Crassula au chaud sous la couette.

  2. 15/11/2007 at 14:17 Marie

    Mais comment faire, chez moi pas de couette à Crassula ! une lègère couverture de plastique à bulles, percé quand même pour laisser respirer, et soigneusement posée avec amour, fera t’elle l’affaire ?

  3. 15/11/2007 at 15:08 J-Ph. D

    Madame,
    Votre billet, une jolie parabole, à l’égard de tous ceux qui dorment dans la rue faute de toit, j’imagine !

  4. 15/11/2007 at 16:39 JEAN-REMY

    Comité de soutien de A.J. Je crois qu’ il a repris l’ idée d’une ancienne adversaire qui n a pas eu la chance d ‘avoir les médiats pour son comité elle .La question reste poser SUD-OUEST et TV7 Feraient t-ils parti du comité de soutien de A.J .Personnellement je pense que oui .Nous sommes sur Bordeaux à la sauce Nicolas.S

  5. 15/11/2007 at 16:46 michele

    à Marie. Pas de papier bulle mais un vrai toit, ou à la rigueur un tissu spécial permettant la respiration des plantes

    à J-ph.D : ce n’était pas une parabole mais un peu un amusemement, pour le moins un moment de détente, comme j’aime bien en déposer dans ce blog. Mais grâce à vous cela devient une parabole et j’ajoute ce nouveau sens à notre plante emblématique !

  6. 15/11/2007 at 18:53 BRIG

    C’est vrai cela aurait pu être une parabole !
    Malheureusement c’est vraiment une histoire de vraies plantes qui dorment sous un vrai toit, entourées de la chaleur de leur famille.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel