m

Ils sont près de 27 000 en France, très divers dans l’étendue de leur commerce (buralistes « secs » ou « humides », tabac-presse..) et dans leur situation à la fois géographique et sociale (du grand Bureau des Champs-Elysée à celui qui maintient seul une activité dans un village rural) et tous, ils sont très insérés dans l’histoire de notre pays et dans sa vie sociale. Rappelons-nous juste qu’il y a quelques décennies les « bureaux de tabac » étaient confiés aux veuves de guerre méritantes.

J’en reparlerai, car l’histoire de ces « débitants de tabac » est, comme celle du tabac lui-même, un marqueur sociétal et un des nombreux fils rouges de notre Histoire, et ce fait n’est pas tout à fait innocent dans les liens complexes qu’entretient l’Etat au tabac et à son commerce.

Le tabac aujourd’hui est unanimement et universellement considéré comme le toxique le plus dangereux et la drogue la plus addictive. Il est urgent de revisiter son commerce et les politiques qui le régissent. Il est urgent de revoir et d’accompagner ceux qui vendent ce toxique au nom de l’Etat.

C’est pourquoi, il y a maintenant près d’un an, j’ai proposé au Président de notre groupe à l’Assemblée (Bruno le Roux) de mettre en place un groupe de travail destiné à travailler sur l’évolution du métier de buraliste. Ceci est aujourd’hui fait avec à sa tête le député d’un territoire frontalier, Frederic Barbier.

Le combat contre le tabac n’est en aucune façon un combat contre les buralistes (non plus que contre les fumeurs, qui sont au contraire les premières victimes) mais, comme d’ailleurs le stipulent les différents « contrats d’avenir » signés entre l’Etat et eux, les buralistes  doivent être des acteurs positifs de nos objectifs de santé publique. Ces objectifs sont simples (du moins dans l’expression) : il s’agit de la sortie progressive et préparée du tabac. La Ministre de la Santé parle de faire de la prochaine génération une génération sans tabac. Cela correspond exactement à ce que je porte en cohérence parfaite avec la Ligue contre le cancer : « sortir du tabac en 2030 ».

Cet objectif doit être assumé, ce qui n’a jamais été vraiment le cas. Il doit être préparé et d’abord, avec les buralistes.

Ce sont les principes que j’ai posés dans mes rencontres -nombreuses- avec leurs représentants. Le Président Pascal Monredon, l’ex-Président des buralistes d’Ile de France Cyrille Geiger, les représentants régionaux au cours de ces derniers jours. Dans tous les cas, les entretiens ont été constructifs avec une particulière attention aux plus petits commerces qui ne savent pas toujours comment payer leurs échéances malgré les aides considérables de l’Etat en direction des plus petits bureaux. Je dirai ailleurs le détail de ces aides, dont le montant total équivaut à la moitié du coût annuel de la loi vieillissement qu’il m’a été donné d’élaborer.

Aujourd’hui, cinq jours après un long entretien avec leurs représentants, les buralistes ont fait une action contre les radars et quelques monuments de notre ville, mais aussi contre le siège du Parti Socialiste et contre ma Permanence de députée. En ligne de mire, le paquet neutre qui certes va compliquer leurs problèmes de stockage et de distribution, mais d’après leurs dires comme ceux des cigarettiers « n’aura aucun effet sur la vente ». Etrange paradoxe…

Ne vaudrait-il pas mieux contribuer à ce partenariat que l’Etat met en place ? Qui aujourd’hui ne sait pas que ceux qui veulent réduire la consommation de tabac n’ont aucun autre intérêt que la santé publique ? Dans un bureau de tabac de Bordeaux (le seul où j’ai jamais été mal accueillie), ce sont les clients qui m’ont défendue « mais vous savez bien qu’elle est médecin, comment pourrait-elle défendre le tabac ? »)

Travaillons, mais surtout travaillons ensemble. La situation est trop grave pour nous perdre en vains combats. Personne ne veut la mort du petit commerce, dont le buraliste est bien souvent le dernier représentant et celui dont les plages horaires d’ouverture sont les plus grandes.

Comments 28 comments

  1. 19/07/2015 at 18:44 sylvie

    Diable ! qu’ont ils donc fait à votre permanence de Députée ? auraient ils planté du tabac dans la cour ???

    • 21/07/2015 at 10:50 Branthomme

      Elle a fait travailler des entreprises locales !

  2. 20/07/2015 at 09:08 citoyen

    Mais, diable, pourquoi est-ce si difficile pour les buralistes, ou leurs représentants (!), de comprendre qu’ils n’ont qu’à gagner par la sortie du tabac et la transformation de leur filière? Et qu’il est dans leur plus grand intérêt de coopérer avec les autorités politiques (gouvernementales ou parlementaires) pour trouver les bonnes solutions? Quelquefois on a l’impression que l’obstination qu’ils manifestent a des arrière-pensées politiciennes qui ne peuvent finalement être que contreproductives.

  3. 20/07/2015 at 15:38 Sebastien

    Les buralistes sont utiles mais pas plus que les autres petits commerces qui disparaissent les uns après les autres. Pourquoi tant de place et tant d’aides pour les uns et pas pour les autres ?

  4. 20/07/2015 at 19:29 Littoral

    arrêter avec vos mensonges et vos chiffres bidons.. et votre diktat… je fume depuis plus de 40 ans et je suis toujours en bonne santé ,Jeanne calmant a fumer a l’age 21 a arrêter a 117 ans et décédé a 120 ans
    dans un reportage TV un gamin de 18 ans obèse et mort a cause des hamburgers, vous faite quoi contre les Hamburgers qui tue ???

  5. 20/07/2015 at 20:47 Gauloise

    (le seul où j’ai jamais été mal accueillie), ce sont les clients qui m’ont défendue « mais vous savez bien qu’elle est médecin, comment pourrait-elle défendre le tabac ? ») pars que c’est une menteuse une manipulatrice……. elle est ça bande de dégénéré terroriste… veulent crée un nouvelle Homme..ni femme ni homme mais un Pinocchio qui obéi au doigt et a l’œil et qui croit a tout ce qu’on lui dit… comme le père noël

  6. 20/07/2015 at 22:39 fumée

    je vois que tu cherche du pognon

    la presse subventionner que plus personne ne lis.. payer par nos impôts

    Le Monde
    Montant de l’aide : 18 685 441 euros
    Aide par exemplaire : 0,1931 euros
    Le Figaro
    Montant de l’aide : 18 263 664
    Aide par exemplaire : 0,1771
    Ouest France
    Montant de l’aide : 11 901 309
    Aide par exemplaire : 0,0461
    La Croix
    Montant de l’aide : 10 722 591
    Aide par exemplaire : 0,3362
    Telerama
    Montant de l’aide : 10 366 035
    Aide par exemplaire : 0,3336
    Libération
    Montant de l’aide : 10 071 968
    Aide par exemplaire : 0,2664
    Aujourd’hui en France
    Montant de l’aide : 9 332 798
    Aide par exemplaire : 0,1476
    Le Nouvel Observateur
    Montant de l’aide : 9 320 731
    Aide par exemplaire : 0,3470
    L’Express
    Montant de l’aide : 7 278 722
    Aide par exemplaire : 0,2734
    Télé 7 jours
    Montant de l’aide : 6 925 596
    Aide par exemplaire : 0,0981
    L’Humanité
    Montant de l’aide : 6 329 432
    Aide par exemplaire : 0,5373
    Paris Match
    Montant de l’aide : 5 442 567
    Aide par exemplaire : 0,1560
    Télé Star
    Montant de l’aide : 4 947 014
    Aide par exemplaire : 0,0854
    Le Progrès
    Montant de l’aide : 4 917 806
    Aide par exemplaire : 0,0627
    La Nouvelle République du Centre
    Montant de l’aide : 4 845 159
    Aide par exemplaire : 0,0820
    Le Point
    Montant de l’aide : 4 842 438
    Aide par exemplaire : 0,2194
    La dépêche du Midi
    Montant de l’aide : 4 641 261
    Aide par exemplaire : 0,0718
    Sud Ouest
    Montant de l’aide : 4 592 920
    Aide par exemplaire : 0,0450
    Le Parisien
    Montant de l’aide : 4 574 725
    Aide par exemplaire : 0,0470
    Télé Loisirs
    Montant de l’aide : 4 563 698
    Aide par exemplaire : 0,0899

    + les 5 millions que tu as donner a l’état Gratuitement

    tu cherche un peut et tu le trouve le pognon
    alors tu arrête de nous faire chier avec le tabac qui n’a jamais tuer personne ,sauf dans tes rêves…

  7. 21/07/2015 at 02:30 je suis fumeur

    ((si tu es fumeur.. la cigarette a bon dos pour toute les maladies que tu attrape: Dr LIFO ))

    si je pète c’est a cause de la cigarette
    si je perd mes cheveux c’est a cause de la cigarette
    si je suis au chômage c’est a cause de la cigarette
    si j’ai la grippe c’est a cause de la cigarette
    etc..etc..etc..etc……………
    vous êtes des minables et des talibans du mensonge

  8. 21/07/2015 at 08:26 Vincent Calmès

    Madame Delaunay, les buralistes sont des dealers de mort légaux ! 90 000 morts par an !
    Depuis quand une démocratie, qui se veut exemplaire, notamment en Europe, cherche coute que coute à compenser les pertes et l’image de commerçants indépendants, qui chaque jour contribue à la mort de plus 200 citoyens par jour ?!!? Vous ne pouvez ignorer, désormais, les nouveaux commerçants de proximité, qui sont les acteurs spécialisés de la Vape. Plutôt que d’essayer de sauver l’activité moribonde des buralistes, vous devriez vous rapprocher activement de cette nouvelle organisation professionnelle, essentiellement composée d’anciens fumeurs qui ont réussis à sortir du monde du tabac et faire pression auprès du gouvernement actuel afin que le dispositif fiscal de la cigarette soit nouveau applicable. Pas d’augmentation du Tabac depuis le 1er janvier 2014 = 170 millions de cadeau fiscal pour l’industrie du Tabac et une augmentation de la consommation du Tabac au premier trimestre 2015 de + 9% des cigarette et 12% sur tabac à rouler. Militez donc activement pour instaurer le prix du paquet à 15€, nous vous serions reconnaissant de constater que les 44 milliards € de frais de santé public annuel liés au tabac, ne soient plus payer par les contribuables non fumeurs.

    • 21/07/2015 at 17:38 Gordon

      90 000 morts par an?? faudrait vous mettre d’accord, hier c’était 78 000 morts

      et sur certain médias 65 000 voir 55000 morts , si vous voulez être crédible les MENTEURS faudrait vous mettre d’accord sur vos chiffres Bidons
      Personnellement et sans aucun doute, je suis convaincu que vous êtes des Menteurs

  9. 21/07/2015 at 09:05 Ndège

    Aider les buralistes en leur offrant un grand soutien psychologique et prévoyez un budget anti dépresseurs. Quand ils mettront la clé sous la porte et perdront l’apport qu’ils ont investit dans leur commerce ils en auront bien besoin … Votre discours sonne tellement faux d’ailleurs vous même sonnez faux comme toute personne faisant de la politique!!! J’ai 28 ans et à cause du gouvernement je suis dégoutée de la vie !!!

  10. 21/07/2015 at 10:49 Branthomme

    Bonjour à tous,

    Mme Delaunay est une spécialiste de l’enfumage et des chiffres pipeau .Citoyen ,nous n’avons absolument pas confiance dans les politiques et leurs promesses sans suite (quid de 2017) Sébastien, vous avez raison ,tous les commerces sont utiles mais connaissez vous le prix d’un fond de commerce de buraliste et de plus nous avons des mandats des douanes et de la FDJ ,nous sommes des collecteurs d’impôts dont une partie sert à payer Mme Delaunay et elle n’a qu’une idée en tête nous voir disparaitre. Faites trés attention car la politique de ces personnes est suicidaire et quand le mal sera fait il sera trop tard (voir les éleveurs en ce moment par exemple)

  11. 21/07/2015 at 11:30 Michèle

    Je n’ai pas mis en ligne certains commentaires orduriers qui n’honorent pas leurs auteurs ni les professions qu’ils représentent. Les Buralistes sont des partenaires de l’Etat et aujourd’hui où plus que jamais nous souhaitons les accompagner, ils réagissent majoritairement de manière négative.

    Quelle profession ne s’estimerait pas comprise et accompagnée quand on lui annonce un point de fiscalité pour augmenter son bénéfice ?

  12. 21/07/2015 at 11:53 Marc Loraison

    Les buralistes menacent aujourd’hui d’actions violentes. Moi je crois qu’ils ne trouveront pas le même écho favorable que les éleveurs ou d’autres professions menacées. On annonce une amélioration de leur profit par la fiscalité et ils ne paraissent pas se rendre compte que beaucoup de professions souhaiteraient une attitude comparable

    • 21/07/2015 at 17:07 ouest

      Mais le libre arbitre a disparu depuis longtemps en France.
      On ne peut disposer de son corps comme on le souhaite et encore moins affecter sa propre santé. Il y aura toujours un pseudo « bien pensant comme VOUS » plus à même de dire ce qui est bon ou non pour vous ce qui en soit est une forme de totalitarisme

      Bientôt les sportifs paieront des taxes car ils consomment plus d’oxygène que les fainéants pendant leurs efforts!

  13. 21/07/2015 at 14:25 Nadège

    Je crois que personne ne se rend comptes des horaires de chien qu’on fait pour vendre ce produit de merde qui en plus de nous coûter cher en trésorerie nous menace chaque jour de braquage. Que l’Etat rachète les fonds de tous les buralistes , qu’il licencie tous les salariés : car beaucoup parlement des buralistes mais penser aussi à ceux qui vont être licenciés à 45 ans pour raisons économiques !!! Je crois que les gens ne se rendent pas compte de la gravité de la situation. Moi même je devais embaucher en CDI un CDD mais vue ce qui se passe cette personne est aujourd’hui au chômage ! On est buraliste mais aussi créateur d’emplois … N’oubliez jamais ça !!!

  14. 21/07/2015 at 14:41 Nadège

    Marc Loraison : quand on connais pas on se tait ! si ça va pas dans ta profession bat toi pour elle , mais ne remet pas en cause nos actions ! si on le fait c’est que notre métier devient puéril. J’en ai marre de tout, j’ai 28 ans, je suis une bosseuse et à chaque fois je me fais casser ! Si tu crois ce que les médias disent c’est que tu es un bon mouton !!! Et cette histoire de fiscalité n’est pas encore mise au point et ça le sera jamais ! s’ils veulent nous aider à vivre sans vendre du tabac qu’ils nous offre une corde !!! Demain imposez le pris du demi de stella à 7 euros … on va voire si les patrons de bar vont se laisser faire !!! ON SE BAT C EST NOTRE DROIT ! notre métier vaut autant que celui des agriculteurs ! C’est serait bien qu’on nous respecte !!!!

  15. 21/07/2015 at 15:13 Michèle Delaunay

    Nadège, j’apprécie ces propos mesurés ! Et je suis sûre, comme Marc, que les éleveurs qui n’ont fait aucun investissement pour leur entreprise, qui ont des horaires totalement cool, apprécieront eux aussi .

  16. 21/07/2015 at 15:27 eric hermeline

    Si les Buralistes veulent pas de votre cadeau empoisonné, je pense qu’ils sont mieux placés que vous pour savoir pourquoi ! Si ce cadeau etait offert sur la part que prend l’état (80%) sur les cigarettes il n’y aurait aucuns soucis .. Seulement voila vous voulez vous et Mr Barbier nous faire un cadeau avec l’argent des autres, les cigarettiers …… ! Vous faites semblant de pas comprendre notre désaccord, mais il est simple, les cigarettiers ne bossent pas pour perdre de l’argent donc si vous réduisez leur part du gateau, simplement ils augmenteront les prix !!! Et c’est là que votre idée est malsaine car une augmentation des prix pousseront nos consommateurs vers la contrebande ou les achats transfontaliers et résultat …. Nos revenues continueront a baisser. Le serpent qui se mord la queue !

    PS à citoyen : Merci de prendre part aux débats quand vous connaitrez le sujet !! ça évite aux autres d’avoir a lire des âneries et prendre leur temps.

    Mes amitiés MD

  17. 21/07/2015 at 15:50 Lenoir

    Proposer 1 point en plus quand on nous jure de réduire des ventes à 0 vous appelez ça une augmentation vous? C’est un effet d’annonce rien d’autre!il n’a y que les gens qui ne gèrent rien qui pensent que cela améliorera une situation qui dégénère!

    Mme Delaunay par vos postures vous oubliez que vous avez fait beaucoup pour rabaisser notre profession que ce sois à la tv à la radio ou sur Twitter et fb et vous voudriez que l’on vous adoubé maintenant! Vous avez pendant 6 mois assimilé les buralistes aux fabricant de tabac, les injuriant de vendeur de mort! Nous sommes autre chose mais vous et bien d’autre n’avez pas compris que les principaux responsable de tout ce spectacle affligeant à bien des égards ce sont vous les politiciens qui comme en des temps bien lointain pensez que la France est seule au monde.

    Je suis buralistex agréé par l’état qui me doit le respect, mais le fait comprendre avec le majeur tendu! Croyez moi bien quand je dit que notre profession ressent cela tout les jours!

  18. 21/07/2015 at 16:13 Hélène

    Madame Delaunay,
    Offrir sur un plateau d’argent le monopole de la vente des cigarettes électroniques au buralistes, est une absurdité. Imaginez moi, ex-fumeuse et vapoteuse, devoir retourner chez le buraliste pour acheter mes recharges de e-liquide pour ma cigarette électronique ! C’est inconcevable…
    De plus, un vendeur de boutique spécialisée passent environ 30 minutes pour expliquer à un client comment fonctionne la e-cig, l’aider à choisir un arôme qu’il apprécie, etc. Ce temps est indispensable pour apprendre les bases élémentaires à un novice et on sait bien que le buraliste n’a pas tout ce temps à consacrer à chaque client…
    Le monde de la e-cigarette est extrêmement complexe et vous devez impérativement étudier cette question ainsi que toutes les conséquences d’une telle décision.
    Les vapoteurs ont aujourd’hui considérablement réduit leur risque de contracter des maladies mortelles liées au tabagisme. En attendant la directive européenne des produits du tabac, beaucoup d’entre-eux ont déjà commencé à faire des stocks… Mais si en plus, cette histoire de monopole au buraliste se concrétise, le gouvernement signera l’arrêt de mort de la vape, et sera responsable du retour au tabac d’un grand nombre de vapoteurs.

  19. 21/07/2015 at 16:42 Nadège

    Jje parle de mon boulot ! et oui j’ai un langage grossier parce vous me poussé à bout ! J’en ai marre de me lever tous les matins pour rien, marre de ne jamais pouvoir prendre de vacances avec mon chéri, marre de ne pas réussir à vendre mon affaire parce que les gens sont dégoutés du pays, marre de stresser tous les 15 jours et de faire des insomnies parce que je sais pas si mon prélèvement tabac va passer, marre aussi parce que je dois me faire opérer d’un kyste derrière l’œil mais à cause de mon affaire je peux pas, marre parce que mon père est décédée suite à une cirrhose et entendre dire marisol tourraine que l’alcool ne nuit pas à la santé comme la cigarette! A ma place Madame vous parleriez comme moi ! J’ai presque honte de mon métier, honte de faire 65h/semaine …

  20. 21/07/2015 at 16:47 Nadège

    Encore une fois vous essayez de retournez la situation en tentant de me mettre les agriculteurs à dos … C’est ça la politique : diviser pour mieux régner !!

  21. 21/07/2015 at 16:54 Michèle Delaunay

    Nadège, je comprends toute forme d’exaspération, voire d’épuisement; par contre Lenoir démontrez par un seul de mes propos que j’ai abaissé votre profession de buraliste. Tout le contraire : je salue régulièrement son rôle social et votre engagement professionnel, en particulier en nombre d’heures de travail.
    J’ai écrit ce jour une lettre ouverte au Président de votre Fédération (ainsi qu’à chacun de vous) pour bien rappeler mes propositions qu’individuellement vous êtes nombreux à saluer mais dont que vous n’évoquez jamais dans les médias, sans que l’on comprenne bien pourquoi.
    Vous la trouverez très rapidement sur ce blog.

  22. 21/07/2015 at 16:59 ouest

    Mais le libre arbitre a disparu depuis longtemps en France.
    On ne peut disposer de son corps comme on le souhaite et encore moins affecter sa propre santé. Il y aura toujours un pseudo « bien pensant » plus à même de dire ce qui est bon ou non pour vous ce qui en soit est une forme de totalitarisme.
    Concernant l’augmentation du prix du paquet, il va certes réduire de peu le nombre de consommateur mais il va surtout augmenter la contrebande en provenance d’Afrique et de Chine (paquet entre 1 et 3€).

    Ce qui est étrange, c’est que l’état conserve les quasi même recettes sur le tabac avec un nombre de consommateur (de cigarettes française) moindre, c’est peut être qu’il tient beaucoup à cette manne.

    Bientôt les sportifs paieront des taxes car ils consomment plus d’oxygène que les fainéants pendant leurs efforts!

  23. 22/07/2015 at 17:12 est

    Madame la Députée,

    J’admire votre courage dans cette lutte contre des lobbys puissants et machiavéliques.

    Nul ne peut ignorer que les buralistes sont aidés en sous-main par l’industrie du tabac pour faire pression sur nos dirigeants, cette industrie-là même qui exerce un chantage insupportable aux ressources fiscales du pays (non seulement par les droits d’accises mais aussi par la dotation annuelle spéciale au budget de l’Etat). Il en faudrait des politiques courageux et honnêtes pour trancher une bonne fois pour toutes ce noeud gordien, briser le lien entre lobbys du tabac et pouvoir politique. De ce point de vue, le vote en commission au Sénat cet après-midi est un révélateur de ce lien omniprésent. Quelle honte.

    Si la prohibition pure et simple du tabac n’est pas envisageable à court terme et aurait des effets pervers, au moins faudrait-il ajuster le prix du paquet de manière à ce qu’il internalise tous les coûts y afférents. Simple comparaison: à New-York, le prix du paquet standard dépasse les 14 dollars. Soit près du double de celui en vigueur en France. Un exemple à méditer.

    Évidemment, la prévention est également fondamentale, mais on a trop souvent l’impression que tout est fait uniquement dans ce sens, car on ne peut pas vraiment s’attaquer au problème de fond.

  24. 23/07/2015 at 18:49 eric hermeline

    Chère MD

    Pour animer de nombreux forums de buralistes, il existe pas a ma connaissance un seul buraliste qui soit un tantinet même individuellement d’accord avec une seule de vos propositions ! Il me semble que vous prenez un peu vos rêves pour une réalité.

    Bien à vous

    EH

  25. 24/07/2015 at 10:22 Nadège

    Attention mesdames messieurs … Mieux qu’un vaccin .. Mieux qu’un antibiotique … Le paquet neutre !!! Il va faire disparaître le cancer du poumon … Par contre à tous ceux qui ont une tumeur au cerveau ou un cancer de la peau il faudra attendre un peu avant que notre ministre de la santé se soucient de ces maladies. .. Mme Delaunay pourquoi ne jamais aborder les autres cancers crées par des causes évitables comme le soleil ou les ondes wifi ??? Si votre but était que les gens ne tombent plus malades il y en aurait des lois à pondre … Un buraliste que je connais brade son tabac pour tenter de soigner son cancer de la prostate .. Ca ne vous fait pas de souci qu’une personne ne puisse pas se soigner contrainte à ouvrir son commerce , sachant qu’il est loin d’être le seul dans cette situation.. Ca ne vous fait pas de soucis ça ????

Répondre à Gordon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel