m

Mme Michèle Delaunay attire l’attention de Monsieur le Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Porte-parole du Gouvernement sur l’information portée aux consommateurs de produits agroalimentaires.

Les médias se font régulièrement l’écho de manifestations d’agriculteurs qui dénoncent le faible prix de vente de leurs produits et les fortes marges de la grande distribution. Ils accusent en effet les enseignes de la grande distribution de chercher à pratiquer les prix les plus bas possibles, cela au détriment de la rentabilité et de la survie des exploitations agricoles. Certains producteurs se voient ainsi contraints de vendre à perte, notamment dans la filière laitière où le prix de vente se situe parfois à 26 centimes du litre de lait alors que le coût de revient est à 34 centimes.

Dans une perspective de valorisation des produits français et de la filière courte, il est important que le consommateur, au moment de son achat, soit correctement informé et connaisse le prix de vente réalisé par chacun des membres de la chaîne de distribution : producteur, intermédiaires, distributeur ainsi que la taxe sur la valeur ajoutée. Cela pourrait faire l’objet d’un étiquetage spécifique.

Michèle Delaunay souhaite connaître l’avis du Gouvernement sur cette proposition et les mesures qu’il compte mettre en place pour préserver les producteurs français de produits agroalimentaires.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel