m

La droite pousse un peu loin, à l’encontre de notre Gouvernement, le modèle allemand.. Jusqu’à se recommander d’un principe de ce pays connu sous le nom de « Principe de St Florian ».

Il s’agit de la réclamation générale de « faire des économies » (sous-entendu : pour combler la dette qu’elle a creusée). Point de dépense, qui est le signe de l’irresponsabilité de la gauche en matière de gestion, mais des économies. Economies structurelles, économies dans le service public, l’Etat, économies partout.

Cela tombe bien, c’est ce que nous faisons. 10 milliards dans cette première année, du jamais vu. Pas assez pourtant et à chaque séance de questions d’actualité le feu serré des copéïstes, fillonistes, mairistes, borloophiles, jacobins (les fidèles de Christian Jacob) …vocifèrent pour en réclamer davantage.

Davantage, oui, mais ni sur la famille, ni sur le budget de la Défense, ni sur le financement des retraites, ni sur les transports (du moins ceux qui passent par chez eux), ni sur les collectivités (surtout les leurs), ni sur les territoires, moins encore sur le handicap, les tarifs médicaux,..

Bref, partout, mais pas chez eux. Dans tous les domaines sauf ceux qui les touchent et moins encore ceux qui touchent leurs électeurs. Le paysan allemand a raison qui prie Saint Florian: « Heiliger Sankt Florian, verschon’ mein Haus, zünd’ andre an ! »

« Vénéré Saint, épargne ma maison, brûle plutôt celle du voisin ».

Comments 9 comments

  1. 01/04/2013 at 16:27 sylvie

    Les Allemands disent aussi  » qui creuse une tombe pour l’autre, tombe lui même dedans  » ( Wer eine Grube gräbt, fällt selbst hinein )

  2. 01/04/2013 at 17:45 Nico

    Ne s’agit il pas de Nicolas Florian que vous avez battu à Bordeaux en remplacement de Juppé ? Ce principe lui convient à merveille.
    Je suis attentif aux « économies » préconisées par la droite. Il doit bien rester quelques exclus et marginaux qu’ils accepteraient de taxer ou de rogner sur leurs allocations

    • 02/04/2013 at 17:13 Louis

      Autre idée : que Jérôme Cahuzac fasse un chèque de 500.000 Euros à l’ordre du Trésor Public.

  3. 01/04/2013 at 21:32 Romain Blachier

    Très bon billet sur le principe sur ‘not in my backyard’

  4. 02/04/2013 at 14:33 Klaus Fuchs

    Nicolas Florian un saint? Certainement pas, ce prototype de l’apparatchik « décomplexé » caractéristique pour la juppocratie. La voix fidèle de son maître, ce qui n’est pas suffisant pour occuper un poste de saint qui nécessite un minimum de mérites.

  5. 02/04/2013 at 22:59 bel exemple

    C’est une très bonne idée que de citer l’Allemagne en exemple.
    Après les révélations de Cahuzac, il serait bon que certains ministres, députés et autres politiques fassent amende honorable et passent sous les fourches caudines chaque fois qu’ils mettent ou ont mis la main dans le pot de confiture.
    Cela fait du monde et ce depuis des années
    L’intégrité du politique allemand ou scandinave est un exemple.
    Et chez nous ?…………………..

    • 04/04/2013 at 21:11 sylvie

      eh oui en attendant la Marine a de beaux jours devant elle

  6. 04/04/2013 at 18:20 Alain

    « Vénéré saint, épargne ma maison, brûle plutôt celle du voisin. »

    Il me semble entendre la prière que font tous les soirs les UMPistes à Dieu en leur montrant la maison du PS. Déjà ces imbéciles se croient exaucés, ne voyant ni ne sentant la fumée de leur queue de chemise.

    Cette supplique m’en rappelle une autre, d’un vieux paysan roumain dont la chèvre qui était son seul bien a crevé dans la nuit. Effondré sur le banc de rue devant sa clôture, il implore Dieu toute la journée de lui venir en aide. Pour avoir la paix, Dieu finit par lui demander au soir s’il veut une autre chèvre. « Non, lui répond le paysan, je veux que tu fasses crever aussi la chèvre de mon voisin. »

  7. 04/04/2013 at 18:22 Alain

    Erratum à la troisième ligne du message ci-dessus : « en lui montrant » et non « en leur montrant ».

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel