m

Un seul chiffre (ou plutôt deux..) pour cette rubrique mensuelle des « chiffres du mois ».

Celui-là est si terrible que je veux le laisser tout seul faire son chemin dans nos têtes.

100 millions de morts au XX ième siècle : non, ce ne sont pas les deux guerres mondiales réunies (55 millions pour la deuxième, 8 pour la première), aucun conflit n’a atteint un chiffre aussi faramineux, aucune pandémie, aucune famine…

100 millions de mort, c’est le tabac.

Le pire est à venir : si dans nos pays les chiffres stagnent ou baissent, planteurs et vendeurs de tabac, cigarettiers, ont changé de cibles et c’est vers les jeunes des pays en développement qu’ils s’orientent aujourd’hui.

« Si rien n’est fait, le nombre de décès liés au tabagisme atteindra plus de 8 millions par an d’ici 2030 et 80 % des cas se produiront dans les pays en développement ». On atteindra un milliard de morts au XXI ième siècle si les tendances actuelles se poursuivent.

« Les cigarettiers ont recours à des stratégies de communication prédatrices pour accrocher les jeunes à leur drogue » . L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) demande la suppression totale de la publicité, dont on sait qu’elle a un rôle initiateur considérable dans la consommation et partant, dans la dépendance.

Ceux qui m’entourent savent que c’est pour moi une bataille de chaque jour, sans doute mon seul dogmatisme. Il faut avoir vu un homme jeune mourir d’un cancer du poumon, un autre de cancer de la gorge, un troisième avoir une artérite, un infarctus, un accident vasculaire cérébral… pour partager ce dogmatisme anti-tabac. A côté des risques du tabac, tous les pesticides, polluants, OGM sont des pastilles de santé.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel