m

« Beaucoup de suite dans peu d’idées », c’est la formule que j’emploie souvent à mon endroit pour marquer la constance dans quelques idées simples…

L’idée du jour (et de la veille) est de rendre la présence de la gauche visible et lisible à Bordeaux après cette bourrasque de juppéisme aigu qui nous a objectivement fait du mal.

Il y a moins de dix mois, 54% des bordelais votaient pour Ségolène Royal (très exactement, 54% des électeurs de ma circonscription qui sont bien évidemment la fine fleur des Bordelais !). Ces électeurs à mon avis ne sont pas tous morts ou hospitalisés dans un état grave leur enlevant une partie de leur conscience. Ces électeurs qui ont du coeur (puisqu’ils ont voté à gauche) et qui aiment comme moi l’air du large quand il souffle sur les quais n’ont pas voulu sanctionner Alain Juppé qui les a débarrassé de tous ces affreux hangars et qui a su si bien s’habiller de deux feuilles au lieu de l’arbre UMP.

Pour les non initiés : le logo de l’UMP est un arbre feuillu, celui de Juppé n’a gardé que deux feuilles, ce qui est au demeurant objectif au regard des résultats nationaux.

Ces électeurs donc, que nous supposons bien vivants et désireux de le demeurer, attendent de nous que nous examinions avec vigilance la politique municipale, que nous sachions mettre en perspective la politique Sarko-Fillonnienne et les choix d’Alain Juppé, que nous ayons des idées, que nous soyons forts, unis, libres, et si possible intelligents.

« Vaste programme », dirait le général de Gaulle… C’est pourtant le nôtre, et c’est aussi le mien, d’essayer d’animer, de rendre visible et lisible, cette politique alerte, ouverte et libre que nous avons tant désiré installer à Bordeaux, en dehors des carcans d’un pouvoir qui se clône lui même depuis tant d’années.

Comments 30 comments

  1. 11/03/2008 at 20:57 Gérard ELOI

    Très beau message, comme toujours, chère Michèle,

    Et vaste programme en effet…

    Pour aider ce vaste programme, il nous reste les quatre cantons dont tu parlais dans un billet précédent, ainsi que cette mairie de Talence si importante pour la CUB.

    C’est vrai que nous perdons des batailles,…mais nous avons toujours des objectifs à reconquérir, et des idéaux à concrétiser.

    Le visiteur éphémère, qui a signé aussi Boule et Bill et autres pseudos, me dirait encore que je te considère comme une star, et que je me crois sur TF 1 !
    Mais, avec un peu de chance, il aurait définitivement renoncé à souiller ton blog : çà doit être une tendinite, voire une épicondylite, dûe à sa production effrénée !

    Avant de partir (?), il a eu le culot d’exposer sa tactique sous ton billet précédent : pour faire passer plusieurs pseudos, il suffit de poster depuis des cyber-cafés différents, et on déjoue ainsi les identifications ip !

    Quand je pense que ce type me reprochait de passer trop de temps sur ton blog, puis qu’il avoue devoir faire la tournée des cybercafés pour tenter de nous contrer, on mesure jusqu’à quelle bassesse est tombée cette " union pour un mouvement populiste"…qui hélas nous gouverne.

    J’applaudis encore une fois ta détermination et ton altruisme, et j’espère avec toi des jours meilleurs…En te remerciant pour la valeur de ton action.

    Amitiés

    GE

  2. 11/03/2008 at 21:31 asse42

    Michèle tu dois maintenant devenir la figure locale de l’opposition à Juppé. Tu en as les capacités et la légitimité. Et puis avec toi il ne fera pas un complexe de supériorité:-)

    Il est temps maintenant que tu prennes ton envol. On a besoin de femmes en politique, de femmes responsables et soucieuses du bien public comme c’est ton cas. Je sais qu’avec toi la vérité de la parole et de l’action seront au menu.
    Alors bonne continuation pour le futur car tout commence pour toi.

  3. 12/03/2008 at 00:00 Eric

    Voilà un billet pour nous ragaillardir…

  4. 12/03/2008 at 07:56 Sol 33

    Bonjour,

    La défaite voire la déroute est bien réelle.
    Un peu trop de suffisance, un peu trop de désinvolture, un peu trop d’approximation, un peu trop de tout mais aussi très certainement un manque d’intelligence de coeur et de finesse d’esprit pour séduire et convaincre ceux qui ne s’identifient pas au dogmatisme socialiste et à ses versatilités et ambiguités de positionnement.

    Constance, travail, humilité et éthique ( voir démission après défaite) doivent vous apporter des éléments d’espoir pour dans 6 ou 7 ans si la rancoeur voire la haine ne vous habitent plus d’ici là.

    Respectons et respectez même dans la défaite notre démocratie bien-aimée.

    Sans rancune, cordialement à vous et bonne chance

  5. 12/03/2008 at 08:53 aquitaine

    je pense qu’il faut cesser ce lamento sinistre sur l’air de "juppé a maquillé Bordeaux ". Peut être a t il maquillé la ville mais convenez que le resultat est reussi et que l’electeur de votre secteur (dont je suis) a plaisir à circuler plus aisement dans une ville relookée.
    Votre position stigmatise "l’autre" . L"’autre" c’est , pour vous , Juppé (on dirait que vous avez peur de l’ogre), et c’est aussi l’electeur, cet inconstant , ce versatile, qui a commis la faute imbecile de ne pas reconnaître à la liste Rousset sa vraie valeur.
    Revenons sur terre; les echecs j’en ai connu, rebondissez mais de grâce , cessez de reporter votre acrimonie sur votre adversaire ou sur les electeurs !
    "Introspectez" si j’ose dire; convenez que A Rousset n’etait pas le bon cheval (pas immergé dans Bordeaux, sa campagne tellement basée sur des idées et pas sur des projets ou contre-projets aurait tres bien pu avec les mêmes paroles , et discours , fort beau mais generalistes , être transposee dans n’importe quelle autre ville … les electeurs ne s’y sont pas reconnus)
    IL faut retrouver le realisme et avoir une vision gestionnaire.
    On sait la gauche belle et généreuse, mais la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a…

  6. 12/03/2008 at 09:07 michèle

    @ Sol 33 Où avez vous vu un seul mot de rancoeur ou de haine dans ce blog?

  7. 12/03/2008 at 09:43 militant 4

    @ Aquitaine
    J’ai rarement vu un "commentaire" autant à côté de la plaque. C’est tout simplement des affirmations sans aucun line avec la réalité vécue par ceux qui étaient sur le terrain et dans les réunions et meetings. Mais cette droite haineuse continue la campagne électorale; c’est presqu’un problème psychiatrique.

  8. 12/03/2008 at 09:47 QUELLE ANALYSE DE NOTRE DEFAITE ?

    Pour Aquitaine,
    Je partage une partie de votre analyse; nous serons crédible à la fois en critiquant de manière argumentée les failles de la politique d’A. Juppé (logement; absence de vision entrepreneuriale, ….) et en faisant des propositions qui sont nourries dans la durée des attentes de la majorité des bordelais; nous avons essayé collectivement celà mais probablement trop tard et avec trop peu d’organisation et de profondeur, malgré une vision de Bordeaux qui me semble-t-il est extrèmement novatrice et nécéssaire. Quant à savoir si A. Rousset était le bon leader, je pense que c’est le type de question piège facile d’après match, et inutile; nous avons perdu collectivement, nous ne pourrons gagner que collectivement sur un travail de fond, de réflexion, de propositions et d’explication; six ans, c’est TRES TRES loin même si ce travail doit commencer maintenant ; il y aura eu au minimum beaucoup d’eau sous les ponts de la Garonne et des législatives et des présidentielles avant les prochaines municipales

  9. 12/03/2008 at 10:04 Eric

    Est-ce qu’ "Aquitaine" (dont le pseudo voit grand) a bien lu le meme billet que nous ? Où a t il vu un "lamento sinistre", pas plus d’ailleurs dans cette page que dans une autre ?

    Comment les visiteurs "politiques" de Michele ne comprennent-ils pas qu’ils se discréditent eux memes.

  10. 12/03/2008 at 10:06 François F

    @ sol 33 : c’est dans la victoire qu’il est le plus important et le plus difficile de respecter la démocratie. Vous en donnez la preuve.

  11. 12/03/2008 at 10:41 Clem

    Quel manque de modestie de la part des vainqueurs. Ils vont même jusqu’à aller analyser le pourquoi de notre défaite à notre place, en rendant des jugements sur nos qualités de cœur ou notre finesse d’esprit. Dans peu de temps à ce rythme, il y aura même des attaques sur le physique de nos candidats pour expliquer la défaite.

    On a perdu parce qu’on a été moins bon que notre adversaire, comme dirait La Palice. Si on analyse les résultats, on voit que Juppé a fait le service habituel, il a mobilisé le même nombre d’électeurs qu’habituellement, en y regardant de plus près, je pense qu’on pourra même dire que les gens habitués à voter à droite à chaque fois se sont déplacés donnant à Juppé son nombre de voix habituel.
    Bref, il a gagné parce qu’il a fait ce qu’on a pas su faire : mobiliser son électorat habituel. Comme l’a dit Michèle, nos électeurs ne sont pas tous morts depuis les dernières échéances électorales. On ne s’épargnera pas l’effort d’essayer de comprendre pourquoi, dimanche dernier, ils ne se sont pas déplacés dans les bureaux de vote. Mais de grâce, que nos adversaires ne viennent analyser ceci à notre place, et qu’on ne mette pas en doute nos qualités de cœur ou notre intelligence, un peu de décence quand même.

  12. 12/03/2008 at 11:44 Caradec

    Le nouveau souffle dont nous avons besoin pour rendre Bordeaux dynamique, c’est vous, Mme Delaunay, qui l’incarnez. Vous avez toujours fait preuve de votre plein engagement pour faire bouger notre ville, c’est pour ces raisons que les Bordelais ont voté pour vous en 2007. Nous vous attendons sur un terrain aujourd’hui difficile : la tête de l’opposition au conseil municipal. Vous avez su porter la voix des Bordelais depuis 2001 ici, puis à l’Assemblée en luttant pour la condition des personnes âgées, pour l’accès de tous à la culture, pour une meilleure organisation de l’offre de soins. Continuez sur cette lancée, défendez l’épanouissement bordelais au Conseil municipal.

  13. 12/03/2008 at 11:58 Biloutte

    "Il y a moins de dix mois, 54% des bordelais votaient pour Ségolène Royal (très exactement, 54% des électeurs de ma circonscription qui sont bien évidemment la ‘fine fleur’ des Bordelais "
    Cette discrimination, tout les Bordelais valent la même chose quelque soit ce qu’ils ont voté. Vous n’avez pas honte de diviser la population dont vous devez être la député. Décidément, vous n’avez toujours pas compris le rôle d’une politique (d’être au service de TOUS, SANS distinction)

  14. 12/03/2008 at 13:14 Minny

    "Ces électeurs qui ont du coeur (puisqu’ils ont voté à gauche)"
    Mais quel stéréotype !! Donc les électeurs de gauche sont forcément des hommes et des femmes généreux qui vouent leur vie au service de l’Autre alors que les électeurs de droite ne seraient que des individualistes sans coeur que seul le profit intéresse ?
    Cette vision de la psychologie politique est tellement simpliste. Cela m’indigne car vous savez très bien que cela n’est pas vrai.

  15. 12/03/2008 at 13:25 BORDELAIS DE GAUCHE

    Chère Minny,
    vous avez raison quant aux électeurs de droite et de gauche : la gauche a aussi ses conservateurs et ses esprits étroits, nous en sommes conscients, de même que j’ai rencontré a droite des gens ouverts, intelligents et pleins d’idées………….Ceci dit, quand on se place sur le plan des politiques mises en oeuvre, nous sommes dans une période ou est appliquée dans notre pays (y compris à Bordeaux) une vraie bonne politique de droite avec tous ses charmes (que je sache, la municipalité actuelle, son maire et ses colistiers, ne protestent pas contre la politique de Nicolas Sarkozy : immigration , pouvoir d’achat, exclusion sociale); on peut même dire qu’ils la soutiennent; notre alternative à gauche c’est d’être crédible pour une vraie politique de gauche avec nos valeurs et nos engagements; c’est là, la ligne de partage c’est là ou nous avons failli

  16. 12/03/2008 at 13:39 sol33

    Re-Bonjour,

    Merci d’avoir répondu en suivant au mail que je vous ai adressé ce matin.

    Si je ne sais hélas ni lire, ni écrire, ni compter, j’ai du rapidement admettre grace, à l’aide de mon premier maître d’école, le sens et la valeur des mots, à savoir:

    – rancoeur: profonde amertume que l’on garde à la suite d’une déception, voire d’une injustice.

    – haine: vive répugnance, aversion pour quelque chose.

    Désolé d’avoir innocemment utilisé deux mots appropriés parmi d’autres pour qualifier vos derniers écrits et par la-même l’un de vos ressentis majeurs.

    Respectueux, tout du moins j’ose croire, de l’expression individuelle et/ou collective, j’ espére, à votre tour, vous savoir attentive à ce qui fait la richesse humaine, c’est à dire le droit à l’expression de sa différence.

    Sans rancune et bonne chance dans votre parcours politique à venir.

    Cordialement à vous.

  17. 12/03/2008 at 13:43 sol33

    Sol33, un sympatisant socialiste qui a omis de préciser qu’il a voté par deux fois pour Mme Ségolène Royal …

  18. 12/03/2008 at 14:04 Gérard ELOI

    @ Bordelais de gauche,

    Les commentaires de Minny, Biloutte,…sont une nouvelle illustration du fait que depuis … 2002 si pas avant, l’ UMP est toujours en campagne ! Et tellement prise par son sujet que ses internautes ne se rendent même pas compte du moment où une élection est terminée !

    Ils préparent déjà les suivantes. C’est vrai qu’il est bien plus facile de promettre (malgré des caisses vidées !) que d’agir efficacement dans l’intérêt des citoyens.

    En plus, ils adoptent maintenant le style paternaliste de donneurs de leçons !

    C’est triste de constater que cette méthode politique basée sur l’injure et le mépris ( Le bras de déshonneur de Juppé, le "casse-toi, pauvre con", de Sarkozy,…) continue de faire recette.

    Notre époque me fait penser à la décadence de l’ Empire romain…

    Amitiés, et…bonne galère.

    GE

  19. 12/03/2008 at 14:19 Alain 1

    .Biloutte

    N’auriez-vous pas compris l’humour de Michèle Delaunay, ou le feriez-vous exprès ?

  20. 12/03/2008 at 14:51 Simone

    Voilà où nous a conduit le cumul des mandats ; un vol de parachute au dessus de notre ville chérie et un sauve-qui- peut.

    Michèle Delaunay en campagne des législatives promettait qu’ elle assumerait un seul mandat comme celle qui venait la soutenir et pour laquelle de nombreux bordelais avaient voté.
    Aujourd’hui vous hésitez car vous vous sentez utile partout, et de nombreuses personnes vous encouragent
    Moi, je vous dirais de laissser le conseil général où de nombreuses personnnes de qualité peuvent faire le boulot.
    Le conseil municipal ,lui, peut vous apporter la concrétisation des lois dont vous aurez discuté au parlement. Le travail d’ opposant est aussi digne, car il permet d’être le porte parole des citoyens minoritaires certes mais aussi importants que les autres.
    Bon courage car la pèriode est dure ,et elle l’ est pour beaucoup plus de français que les 46087 bordelais qui ont voté pour M. Juppé, maire U.M.P. de BX.

  21. 12/03/2008 at 15:48 Méchant

    Gérard Eloi, l’internaute qui est parti avait raison. Tu es vraiment un trou du cul !

  22. 12/03/2008 at 16:40 Gérard ELOI

    Aux Ami(e)s de ce blog,

    Voir, avant que Michèle n’efface sans doute ( à moins qu’elle veuille garder comme pièce historique), le commentaire ci-dessus, n° 21, signé par un nouveau, qui a choisi " Méchant" comme pseudo.

    Après le "casse-toi, pauvre con" de Sarkozy, le bras de déshonneur de Juppé,…certains de leurs militants trouvent "de bon goût" (si j’ose écrire) de continuer l’escalade de la vulgarité.

    Belle image assurément de ce pouvoir en place…

    Amicalement

    GE

  23. 12/03/2008 at 16:52 michele

    à Billoute ; je suis sidérée de voir que chaque fois que j’écris au deuxième degré, ou légèrement ("l’humour est la politesse du désespoir") il y a des électeurs acrimonieux qui ne comprennent pas ou font semblant de ne pas comprendre.
    Chère Billoute, quand je dis "les électeurs de ma circonscription sont la fine fleur des Bordelais", c’est bien sûr un amusement, comme je dis volontiers que "mon canton est le plus beau du monde"

    Il y a très probablement dans la deuxième circonscription la même proportion d’imbéciles, de génies, de super nanas, de bofs… que partout ailleurs. De même quand Hugues Martin dit "qu’il est le candidat de l’amour des Bordelais", je me demande toujours s’il plaisante : les Mérignacais, les Béglais, de l’autre côté des boulevards méritent ils moins d’être aimés par Hugues Martin ?

  24. 12/03/2008 at 16:55 Michele encore

    à Minny : le commentaire fait à Billoute vaut pour vous. S’il vous plait, sentez l’air qui souffle même dans les rues les plus étroites et qui nous aide à tenir debout !

  25. 12/03/2008 at 16:58 michele toujours

    à Sol 33 . J’ai bien entendu votre message, mais je vous demande très profondément de croire que je n’ai ni haine, ni rancoeur. Ces sentiments me sont assez étrangers , ne serait ce que parce qu’ils consomment trop de temps dans une vie trop courte, et parce qu’ils consumment dans une vite où on a tellement mieux à faire

  26. 12/03/2008 at 16:59 militant 4

    La haine de certains est incompatible avec l’ironie ou l’humour, tout comme l’est la bêtise. Je ne sais pas si l’une ou l’autre s’appliquent en l’occurrence, ou même les deux?

  27. 12/03/2008 at 17:36 M.V.

    Dernière rétrospective.
    Quand je relis le programme, je le trouve consistant et généreux, des dossiers précis pour des projets utiles.
    Quand je réexamine la liste, j’y vois des personnes responsables, souvent engagées par ailleurs dans des actions pour l’humain, capables de réfléchir, et surtout de mettre en conformité leurs actes avec leurs idées altruistes.
    Quand je revois le candidat A.Rousset, dans sa courageuse tentative, qu’il a pour moi réussie, de représenter un "grand maire" pour la ville de BX (il en a toutes les caractéristiques, toutes les qualités), je ne trouve pas qu’il ait failli.
    Quand je me repasse le film de cette campagne sous tous ses aspects (actions, énergie des militants), je ne vois pas d’erreur, mais de l’honnêteté.
    Alors, pourquoi l’échec? -car A.Juppé n’a pas le profil d’un maire; être maire suppose de l’abnégation et ne peut s’accommoder d’une quête de profit personnel-, pourquoi les Bordelais se sont-ils trompés, contre leur intérêt propre en votant A.Juppé?
    Nous avons eu à BX une réplique de ce qui s’était passé au plan national avec les présidentielles. Les temps ont changé. N.Sarkozy a humé l’air du temps, et avec perspicacité, a enfourché une méthode inédite de campagne (sauf qu’elle existe aux E.U.), basée sur l’intox et le coup de poing. Juppé a réédité à la lettre cette manoeuvre mensongère et violente, qui s’avère fructueuse. Fructueuse parce que les temps ont changé: on ne touche plus les gens par le discours qui fait appel à la pensée logique, à la réflexion; les gens ne votent plus pour quelqu’un qui les convainc, dont ils pensent qu’il les représente, mais pour celui qui les impressionne. La raison n’a plus cours, le fantasme est roi.
    Il faudra en tenir compte, et cela devrait nous encourager à entreprendre une vaste action de pédagogie.
    Avant de finir ce chapitre, je voudrais dire, de ma petite place, de mon petit coin, à M.A.Rousset, tout le respect et l’admiration que j’ai pour lui. Serge Simon a dit qu’il était quelqu’un de bien, je dis qu’il est un "grand Monsieur". Est-ce que Bordeaux le méritait?

    Les bonnes nouvelles arrivent.
    Ce matin, sur Fce Culture, on dénonce fermement les manoeuvres de Matignon pour minimiser la poussée socialiste; dans Sud-Ouest, on précise que le maire de BX ne peut rien faire de ses dossiers sans l’appui de la CUB et sa puissance financière; sans la cub, pas de tram, pas de quais…Si les médias se mettent de notre côté et révèlent enfin les vérités vraies! Que ne l’ont-ils fait plus tôt!
    Cela veut dire, Bordelais, que le maire, dans sa petite commune, est inféodé au pouvoir socialiste, et qu’il compte pour peu.
    Il le sait et a déjà annoncé qu’il était prêt à recommencer un débauchage à la CUB pour tenter d’y être réélu Président. Il est "prêt à refaire le coup" a-t-il dit.
    Il ne faut surtout pas laisser Michèle, seule, face à ce personnage!
    Courage, de toute façon on est les plus forts, et comme dirait J.M.pérez…

  28. 12/03/2008 at 19:54 pticom

    méchant, biloutte sol33 minny, pseudos inconnus au bataillon et qui se réveille le 12 mars !!!
    décidément il doit y avoir une recrudescence dans les cyber café de Bordeaux d’internautes avec plein d’imagination pour les pseudos ….
    le halte au feu ne semble pas vous suffire, une bonne douche glacée de CUB et de conseil général vous permettront peut etre de revenir à la réalité.
    Mais comme vous aimez la polémique, je vais qd meme vous en sortir une petite : beaucoup de militants soutenaient AR quel que soit les courants, mais il faut bien dire que la vigueur de certain "sergent" à faire la pub de leur élection cantonale n’a pas favorisé la diffusion de l’excellent programme de la liste à rousset ( on pouvait coller des affiches des 2 campagnes, n’est ce pas ???), il va etre effectivement temps que la fédé fasse un peu de ménage au sein de certains cadres heureusement très minoritaires . Les militants se battent pour leurs idées, pas pour un pré carré de pouvoir.

    sinon pour piéton et compagnie, je remercie notre excellent camararade matthieu Rouveyre d’avoir débusqué le fait que l’ex conseiller général sortant UMP a bien voté pour Juppé mais n’a pas daigné donner sa voix à son potentiel successeur fabien Robert : qd la lutte de pouvoir pourrit le débat !!!

    merci en tout cas à colette, GE, militant3, Nr, MV , lucas clermont , douce amère,Achille,et tout les autres que j’oublie d’avoir animé avec MD ce blog qui est et restera un grand lieu de rencontre ou tout le monde peut s’exprimer à partir du moment ou cela n’est pas ordurier.

    et comme dit JMP : venceremos !!

  29. 12/03/2008 at 20:35 Gérard ELOI

    @ Pticom,

    Heureux de te "revoir" !

    Quand tu dis que "la lutte du pouvoir pourrit le débat", tu rejoins la philosophie d’ Alain (le philosophe du 19ème !), qui avait dit :
    "Un peu de pouvoir corrompt un peu,
    Beaucoup de pouvoir corrompt beaucoup,
    Le pouvoir absolu corrompt absolument ".

    Bien qu’il ait été visionnaire, je me suis permis d’ajouter un corollaire à sa pensée :
    "Et l’illusion du pouvoir corrompt encore plus…"

    Quand tu dis " Grand lieu de rencontre où chacun peut s’exprimer…", je trouve ta définition excellente.
    Quand tu ajoutes "…à condition que ce ne soit pas ordurier",…je te trouve un peu idéaliste !
    Va donc revoir le com. 21 ci-dessus, signé " Méchant".

    Il faut toujours voir le côté positif des choses : le type est moins bête qu’on croit, puisqu’il a choisi un pseudo parfaitement approprié !

    Amitiés

    GE

  30. 12/03/2008 at 22:42 M.V.

    Matthieu Rouveyre(canton 5), a déclaré ce soir sur Fce3 gironde une vérité très importante, qui constitue par sa force un des arguments majeurs de sa campagne; cela vaut aussi pour l’argumentation de Selim Kançal (canton 4),qui connait la même situation. Leurs adversaires(Fabien Robert et Jean-Louis David), font des promesses qu’ils ne pourront pas tenir, car un certain nombre de leurs projets relèvent des compétences de la mairie de BX, et non du Conseil Général qui a en charge les dossiers sociaux.
    Cela est grave pour les électeurs qui sont ainsi plongés dans la confusion; je parlais plus haut de pédagogie indispensable, qu’un bon candidat ,soucieux d’honnêteté, ne manquera pas de faire. Il ne peut en tirer que du profit.
    Il faut le savoir et qu’on se le dise.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel