m

Quand quatre députées dînent ensemble d’une soupe méditerranéenne et d’une assiette d’asperges, de quoi se parlent-elles ? De leur circonscription ! Et ceci pour découvrir combien leurs problèmes sont différents, leur manière d’exister dans leur nouveau métier (toutes 4 sont des nouvelles députées), leur manière d’exercer leur mandat et d’arpenter leur territoire

Les unes ont trop de communes et de maires de toutes tendances, l’autre (devinez…) n’a qu’une commune et qu’un seul maire, mais sa tâche n’est pas plus facile pour autant, ce maire étant difficile à inviter à l’Assemblée pour un pot amical et difficile à convaincre que ce serait quand même bien de travailler ensemble.

Celle-ci fait des permanences tournantes, cette autre n’a pas encore tout à fait fini de s’installer… Enfin, aucune des quatres n’a vraiment fini, toutes cherchent encore comment faire le mieux, accomplir les taches pour lesquelles elles ont été élues et où elles espèrent ne pas décevoir. Toutes aussi sont dans l’opposition à l’Assemblée, voudraient pouvoir amender les textes qui ne leur disent rien de bon, et malheureusement c’est le langage de presque tous les textes qui se suivent et qui s’empilent sur leur bureau.

Un moment amical. Les quatre ont décidées de reconstituer l’arc atlantique des députées PS entre Finistère et Gironde. Et puis elles sont rentrées dans leur bureau préparer la journée de demain.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel