m

Il y a dix ans aussi, dans ce blog, je racontais une histoire parmi les plus belles que je connaisse. Elle n’est pas moins belle aujourd’hui mais elle trouve un écho funeste et je la dédie à la mémoire d’Ilan Halimi, ce jeune homme juif séquestré et martyrisé jusqu’à la mort. Ce martyr, dans un immeuble apparemment tranquille, d’une ville tranquille, en France, fait frémir d’horreur et de douleur.

Le Ministre Bernard Cazeneuve a eu la même intuition : ce drame « qui aurait du nous réveiller » était-il annonciateur des troubles que nous venons de connaitre ? Etait-il le premier signe qui aurait dû nous agiter si nous étions de ces « lapins blancs » qui sentent et pressentent plus que les autres et doivent les alerter ?

Les plus belles histoires ont ce double visage. Elles naissent des blessures de celui qui croit les inventer et qui ne fait en réalité que les traduire.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel