m

Non, d’accord, j’en rajoute un peu. Il a loupé l’heure du dépôt des candidatures. Dommage !

Ce billet s’adresse bien évidemment aux militants socialistes de Bordeaux. Nous avons beaucoup à faire ensemble, et le mot « ensemble » n’est certainement pas le moindre. Unis, nous rangeant derrière l’un quand il faut, derrière l’autre quand c’est nécessaire, concevant, élaborant, travaillant, en un mot remplissant le rôle de ce Conseil Socialiste de Ville (la dénomination est assez pimpin, nous devrons penser à la rendre plus percutante) jamais plus utile après la déclaration d’ouverture de campagne du Maire de Bordeaux.

Non, ce n’est pas un message crypté. Mes correspondants de l’Indre-et-Loire ou de l’Ile-et-Vilaine (pas si Vilaine que ça) seront peut-être un peu déroutés. Mais ils comptent aussi : beaucoup savent qu’une mairie de droite n’est pas une mairie de gauche, et qu’Obama, finalement, n’aurait pas eu tort de soutenir notre considérable entreprise à Bordeaux.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel