m

Le bonheur… Grâce à mon wifi volant, m’éclipser d’un déjeuner un peu longuet juste pour aller clavarder un brin et parler de tout et de rien. Journée parlementaire de rentrée. Sénateurs et députés PS de tout poil, ou plutôt de toutes régions, qui parlent entre eux … des prochaines élections municipales dans leur fief, tant il est vrai que nous sommes tous impliqués dans cette prochaine échéance qui peut être l’occasion de sonner l’état de grâce sarkozien et de réussir localement ce que nous n’avons pas réussi trois fois de suite globalement.

Discussion sur les municipales donc pendant le déjeuner. J’étais à une table nantaise où mon implication n’est pas directe, d’où ce petit « délit de fuite » pour aller consulter mes mails et déposer une carte postale sur l’écran du blog.

Le brouhaha des salles où plusieurs centaines de personnes mangent ensemble est à la fois rassurant et inquiétant. Je ne l’ai jamais aimé à la folie. Pour tout vous dire, je crois que je suis une vieille ourse sauvage et quelques uns des aspects de la vie parlementaire me demandent un léger effort d’urbanité. Mais tout cela n’est pas très dur et ne mérite pas une compassion excessive.

Juppé dans Sud Ouest ce matin parle de « reconquête » électorale. A vrai dire, nous aussi. Vous ai-je dit que nous avions dénommé ma permanence parlementaire « la maison de la reconquête socialiste » ? …

Comments 10 comments

  1. 17/09/2007 at 16:10 Philippe V

    La reconquête avec les livres de JOSPIN et ALLEGRE… Cela commence mal.
    Qu’en dit-on dans les déjeuners parisiens ?
    Va-t’on vers une scission du PS, après des phases de tension qui paraissent bien orchestrées ?
    Amitiés, Michèle.

  2. 17/09/2007 at 16:10 Philippe V

    La reconquête avec les livres de JOSPIN et ALLEGRE… Cela commence mal.
    Qu’en dit-on dans les déjeuners parisiens ?
    Va-t’on vers une scission du PS, après des phases de tension qui paraissent bien orchestrées ?
    Amitiés, Michèle.

  3. 17/09/2007 at 17:36 Nicolas R

    Si Juppé parle de "reconquête" de Bordeaux, serait-ce un lapsus , reconnaissant que Bordeaux avait été perdue?

    @ Philippe V: une scission du PS serait la défaite assurée pour les diverses élections à venir et puisque le Ps est un "parti d’élus"
    qui évidemment n’ont aucune envie de perdre leurs mandats, je n’y crois pas. L’intérêt personnel passera sans aucun doute devant la sincérité qui plaiderait plutôt pour une scission, tellement semblent grandes les divergences entre les socialistes archaiques et les "social-démocrates"…

  4. 17/09/2007 at 17:59 pticom

    petite question sans doute redondante mais je la pose: fin juin début juillet il était question dans la bouche de la plupart des personnes du CSV de bdx que le candidat soit rapidement désigné : entre les paroles et les actes, il semble y avoir un grand éccart qui pourrait profiter à notre éphémère ministre de l’écologie qui avec ses fideles lieutenants doit déjà commencer son travail de sape… il ne faut pas partir trop tot non plus mais quand meme….

  5. 17/09/2007 at 17:59 pticom

    petite question sans doute redondante mais je la pose: fin juin début juillet il était question dans la bouche de la plupart des personnes du CSV de bdx que le candidat soit rapidement désigné : entre les paroles et les actes, il semble y avoir un grand éccart qui pourrait profiter à notre éphémère ministre de l’écologie qui avec ses fideles lieutenants doit déjà commencer son travail de sape… il ne faut pas partir trop tot non plus mais quand meme….

  6. 17/09/2007 at 18:57 michele

    Tout à fait d’accord avec Nicolas, le mot de "reconquete" repris en titre par Sud-Ouest est beaucoup plus révélateur que Juppé ne l’a sans doute voulu.

    Et d’accord aussi avec p’titcom : il ne faut pas laisser passer la fin septembre.

  7. 17/09/2007 at 19:35 Lucas Clermont

    "Maison de la reconquête socialiste", et bien voici un autre point commun avec les Socialistes de Mulhouse. La section, et la petite fédération du Haut-Rhin ont été déstabilisées par la désertion de Bockel qui a rejoint le gouvernement pour ne pas perdre les élections municipales de 2008. Grâce à François Hollande et à l’unanimité du Bureau national, la section a dans un premier temps été dissoute puis reconstituée, le tout après des étapes de luttes âpres contre les affidés du simoniaque Bockel. Et même si la lutte sera sans doute inégale pendant quelques années, on trouve désormais dans cette section la détermination de qui a recouvré sa dignité et dont le combat est désintéressé.

    Aujourd’hui nous pouvons reconstruire autour de Pierre Freyburger, un type qui aurait avec toi un point commun majeur : il me semble que votre charisme est celui d’un chat, ou de certains chiens de berger. Et les Socialistes locaux me paraissent porteurs du refus des compromissions qui te caractérise. Toutes choses fort utiles pour administrer une ville.

    P.-S. La décision du Bureau national a été prise à l’unanimité, que Bertrand et les amis de Gilles Savary qui y auront contribué soient remerciés. Et Jérôme peut transmettre le même message à Laurent et aux amis de Fabius.

  8. 17/09/2007 at 19:35 Lucas Clermont

    "Maison de la reconquête socialiste", et bien voici un autre point commun avec les Socialistes de Mulhouse. La section, et la petite fédération du Haut-Rhin ont été déstabilisées par la désertion de Bockel qui a rejoint le gouvernement pour ne pas perdre les élections municipales de 2008. Grâce à François Hollande et à l’unanimité du Bureau national, la section a dans un premier temps été dissoute puis reconstituée, le tout après des étapes de luttes âpres contre les affidés du simoniaque Bockel. Et même si la lutte sera sans doute inégale pendant quelques années, on trouve désormais dans cette section la détermination de qui a recouvré sa dignité et dont le combat est désintéressé.

    Aujourd’hui nous pouvons reconstruire autour de Pierre Freyburger, un type qui aurait avec toi un point commun majeur : il me semble que votre charisme est celui d’un chat, ou de certains chiens de berger. Et les Socialistes locaux me paraissent porteurs du refus des compromissions qui te caractérise. Toutes choses fort utiles pour administrer une ville.

    P.-S. La décision du Bureau national a été prise à l’unanimité, que Bertrand et les amis de Gilles Savary qui y auront contribué soient remerciés. Et Jérôme peut transmettre le même message à Laurent et aux amis de Fabius.

  9. 17/09/2007 at 22:01 Jérôme

    Jérôme n’est pas La Poste. Alors ceux qui veulent envoyer des messages a Fabius, ils n’ont qu’à lui écrire.

  10. 17/09/2007 at 22:01 Jérôme

    Jérôme n’est pas La Poste. Alors ceux qui veulent envoyer des messages a Fabius, ils n’ont qu’à lui écrire.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel