m

L’Assemblée a établi un classement des Députés de cette 13ème législature sur le double critère d’activité et d’assiduité. Ces deux critères sont eux mêmes appréciés sur un ensemble d’action faisant partie du baluchon parlementaire exigible d’un député qui veut assumer pleinement sa fonction : nombre de questions écrites, nombre de propositions de loi dont il est l’auteur, nombre de rapports, nombre d’interventions en séance, nombre d’interventions en commissions.

La députée de la deuxième circonscription, mon honorable pomme, est classée en tête des députés girondins avec un total de 183 points, devançant d’une courte tête (164 points), ma non moins honorable collègue et amie, Pascale Got, députée PS du Médoc.

Ce bon classement, ce travail assidu, je le devais à la confiance que m’ont fait les Bordelais en m’élisant, devant un candidat plutôt connu et expérimenté en politique.

Le PS se porte bien dans ce classement. L’ump, un peu moins et mon excellente collègue, Chantal Bourragué, fait une figure un peu pâle avec un très maigre 42 points (91 si l’on y ajoute les 49 propositions de loi d’autres députés UMP qu’elle a cosignées). Elle confie dans Sud Ouest qu’elle privilégie le travail en circonscription et, très opportunément, elle ne précise pas laquelle. Elle est en effet très fidèle à ma circonscription, où elle protège le Maire de Bordeaux, peu friand de pluralisme, de toute proximité fâcheuse.

Un peu taquine ? Oui, je ne voulais surtout pas donner à ce billet la noble allure de la bonne conscience.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel