m

Je m’inquiète de la santé de l’ancien ministre Pierre Joxe. Si je connaissais son médecin, je lui adresserais des encouragements à le maintenir en bon état.

Pierre Joxe, en effet, est le dernier membre du conseil constitutionnel nommé par la gauche. Après la fournée de nominations faites avant départ par Jacques Chirac, cette honorable institution est désormais dans des mains peu partagées.

Au premier rang, le fidèle Jean-Louis Debré qui a désormais « la république en héritage ». Son père Michel Debré n’avait pas accepté le job, pour n’avoir pas à se contraindre à un « devoir de réserve ». C’est maintenant au tour de Jean-Louis. La République, comme la médecine, n’est pas indépendante des lois de la génétique.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel