m

On aura sans doute remarqué que les satisfactions sont en ce moment chichement comptées aux socialistes.

Le score de François Deluga au premier tour de l’élection législative de la 8ème circonscription n’en est que mieux venu et plus éclatant : 44%, contre un petit 41 à Yves Foulon.

La compétence et le charisme de François l’emportent sur la petite magouille UMP, portant Marie Hélène Des Egaulx au Sénat pour faire de la place au Maire d’Arcachon. Décidément, expérience n’est pas science à l’UMP : le jeu de chaises musicales qui a si fort déplu aux Bordelais en juin 2007 pouvait-il convaincre les Arcachonnais et les Sud- Girondins 15 mois plus tard ? Rien à faire, c’est une vieille tare de la droite en place de penser qu’elle peut manipuler les pions sur l’échiquier au nez et à la barbe des électeurs.

Autre leçon : tous les socialistes girondins sont derrière François sur le terrain. Ce n’est pas un secret de dire que François n’est pas un ségoléniste fanatique. Toutes les équipes de Désirs d’Avenir et toutes les motions, de A jusqu’à F, sont avec lui comme une seule femme et personne ne s’interroge de savoir pour quelle motion il a voté.

Quand les socialistes sont unis, ils gagnent . Il nous reste à transformer l’essai dans la 8ème circonscription. Et à appliquer ce sain principe dans toutes les autres .

Y’a encore à faire, mais on y arrivera.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel