m

Je m’avise que les blogs sont très majoritairement tenus par des messieurs, comme en réalité beaucoup de choses. Là, au passage, j’hésite entre « messieurs » et « jeunes gens » : s’il faut soutenir la parité, il faut aussi en alléger les manières sous peine de tomber dans un mortel ennui. Blog donc, blog militant pour que l’art du blog ne devienne pas un caractère sexuel secondaire. Blog de fille, parlant de tout et quelquefois de rien, ni blog politique pur et dur à la Buisson, mon honorable collègue et ami Libournais candidat aux prochaines législatives, ni blog publicitaire à la Juppé (« attendez-moi, j’arrive ! »), ni blog privé, le privé n’a jamais été la matière principale de mes cahiers. S’il y a une particularité de la vie des femmes, c’est sa dimension multiple, on peut presque dire hétéroclite devant la variété des taches, des occupations et des préoccupations sur la liste de chaque journée : « voir le fiscaliste, acheter des artichauts, réunir le conseil d’administration… ». « Voir le fiscaliste » est une citation d’Hélène Lemoine avec laquelle je parlais justement de cet encombrement multiforme des journées. Elle mit le fiscaliste en tête de liste.

Blog de femme donc, blog de fille pour poursuivre sur ce ton de petite dérision, dans ce sens de multiple, d’occupé de la totalité de la vie. Mes listes de journée, mes agendas en sont un exemple quasi parfaits, la médecine, le jour le jour, mes deux mandats, le PS s’en disputent chaque ligne . Je ne ferai finallement rien d’autre dans ce blog que développer l’une ou l’autre et y ajouter ce qui n’est sur aucun agenda et qu’on a dans la tête .

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel