m

Les mots disent plus qu’il n’y parait. C’est une règle qui ne souffre pas d’exception et choisir le juste terme est déjà un pas dans le bon sens.

Lors de mon premier (et seul jusque ici) Conseil des Ministres européens, j’ai timidement demandé la parole pour proposer que dans les documents en langue française, l’anglais « Ageing » ne soit plus systématiquement traduit par « vieillissement ».

Il s’agissait d’examiner le programme « European innovation Partnership on Active and Healthy Ageing ». Dans ce programme plus que dans aucun autre puisqu’il s’agit d’être actif et en bonne santé, le mot vieillissement ne convient pas car il comporte obligatoirement une connotation négative.

J’ai donc proposé « avancer en âge » et à ma surprise, un accueil très favorable des francophones a été fait à ma proposition. Les Belges en particulier sont venus me voir en délégation : « Nous n’avions jamais trouvé de mot qui nous convenait, mais on sentait bien que ça n’allait pas ».

Aujourd’hui je reçois un mail : la traduction dans les documents français sera bien désormais « avancée en âge ». Me voilà toute satisfaite.

Encore un effort et un jour on ne dira plus « tomber amoureux » mais « monter » qui convient mieux à l’esprit de légèreté et à l’énergie de cette circonstance favorable. Et peut être aussi renoncera-t-on au désespérant « tomber enceinte » qui fleure mauvais la fille-mère et la femme abusée.

Mais ce domaine et je le regrette ne relève pas de mon ministère.

 

 

Comments 75 comments

  1. 16/07/2012 at 19:51 Claudia

    Excellente rectification sémantique! Tomber enceinte , oui la formule est affreuse, cette idée de chute, de faute est vraiment stigmatisante. Mon fils à retenu une phrase il y a peu qu’il adore ( alors qu’il a 9 ans) on ne vieillit pas, on est seulement jeune plus longtemps que les autres.

  2. 16/07/2012 at 22:09 Kantin Gilbert


    Sui generis nous vieillissons dès la naissance (et même avant). Dire « avancer en âge » suppose une cause extérieure au déclin. Ici le temps ; ou bien ailleurs la maladie, ou l’accident.
    Or la cause est endogène, car nous sommes programmés pour nous décatir et qu’ainsi survive l’espèce, l’obsolescence est inscrite dans les gènes pour que perdure la vie.
    Ravi que vous ayez fait plier les traducteurs de Bruxelles (quelle victoire !) mais je ne suis pas satisfait.
    On pourrait toutefois traduire ageing comme nos cousins du Québec par « âge d’or » – mais ça sonne comme le nom d’une maison de retraite.

  3. 17/07/2012 at 12:33 vieillir

    Nous en avons eu la preuve ce week-end avec la nomination au comité

  4. 17/07/2012 at 12:56 Alain

    Pourquoi le vin s’honore-t-il à vieillir quand ceux qui le boivent « couvrent » le vieillissement qu’ils ne sauraient voir, tel Tartuffe le sein de Dorine ? Le rebaptiser in extremis par le recours à la litote est-il le meilleur moyen de faire accepter le vieillissement tout au long de la vie dans sa phase finale ? Allez, Chimène aura beau dire à son Rodrigue nonagénaire : « Vas, tu ne vieillis point », cela ne l’empêchera pas d’avoir de la bouteille !

    Cela dit, bravo pour votre exploit communautaire. Comme on dit, ça ne mange pas de pain. Ce qui est plutôt rassurant quand il est dur et qu’on ne veut pas perdre ses dernières dents.

  5. 17/07/2012 at 17:55 Matthieu

    Peur des mots ? Appauvrissement de vocabulaire ? Le mot vieillir n’est pas mauvais en soi, il est parfaitement compréhensible, c’est juste que certains pensent qu’il est péjoratif alors que pas du tout. A vouloir trop « protéger » des populations qui n’en demandent pas tant, on créé des stupidités linguistiques :
    Vieillir : avancer en âge.
    Euthanasie : choix de mourir dans la dignité.
    Aveugle : non voyant.
    Handicapé moteur : personne à mobilité réduite.
    Rigueur : redressement dans la justice.
    Mort : fin de vie.

    Jusqu’où va-t-on aller ?

    Dealer : érudit en herbes ?

    Fadaises que tout cela.
    Ne pas dire un mot ne va pas changer la vie de ces personnes. C’est quoi l’idée ? Omettre pour ne pas avoir à agir ?

    User constamment de paraphrases ne dénote qu’un manque de courage et pourrait conduite à terme à une déficience de vocabulaire.

    Il n’y a aucune honte à être malade, vieux, handicapé, aveugle, faible, petit, gros ou grabataire.

    Pour avancer, il ne faut pas effacer un mot, ce qui ne règle en rien le problème ; il vaut mieux tenter de montrer que les connotations attachées ne sont en rien judicieuses, mais c’est plus difficile, à chacun sa force de conviction…

  6. 17/07/2012 at 18:01 Antoine

    C’est une honte, c’est lamentable.
    Alors que la situation européenne est catastrophique, alors que nous allons au devant de jours tragiques, vous vous enorgueillissez de votre inutilité. Non pas que je rejette farouchement votre proposition, mais vous avez beaucoup à faire des mandats que l’on vous a confié.
    Je vous offre une opportunité d’avoir une réelle fonction politique : mettez-vous à l’économie. Apprenez le fonctionnement de la création monétaire, de la croissance exponentielle dans un monde fini, des banques et intérêts…
    Et là j’espère que vous commencerez à réaliser la fatuité de votre billet et l’urgence de la situation. Et que vous serez capable d’être quelqu’un de politique, pas démagogique.

  7. 17/07/2012 at 23:30 Blueb

    Vos propositions témoignent malheureusement de ce qu’est devenue la gauche: incapable de changer le monde, elle l’euphémise, en d’autres terme elle change les moyens de le désigner.
    Pour votre gouverne, l’expression « tomber amoureux » a été forgée par Marivaux pour désigner l’état de saisissement et de trouble qui saisit l’individu confronté à la surprise de l’amour. Marivaux savait écrire, et aimait la langue française. Ce n’est manifestement pas votre cas.

  8. 18/07/2012 at 01:01 moulinier

    @ Blueb
    Votre arrogance et en même temps ignorance sont effrayantes.

  9. 18/07/2012 at 01:15 cassandre

    En lisant ces commentaires malveillants, j’ai eu l’impression désagréable d’assister à un exercice aussi lamentable que l’heure des questions d’actualité à l’attention du gouvernement. Sur les bancs de l’Union de Mauvais Perdants ça beugle , hurle, déforme parce qu’on n’a pas digéré la défaite cuisante subie aux élections. Sur ce blog, certains font la même chose pour se défouler. Désagréable.

  10. 18/07/2012 at 07:34 Alain

    @ cassandre

    Les mots ont leur importance à Bruxelles, où ils ne sont jamais innocents. Je partage votre sentiment, malheureux de retrouver mon propre clin d’œil mêlé à certaines outrances. Quand on joue avec les mots, penser que certains sont des allumettes (éviter de les offrir aux pyromanes).

  11. 18/07/2012 at 09:18 cerise

    Cela confirme tout le mal que je pense des gens grassement payés pour « se pencher sur nos anciens » (ça va comme euphémisme? Seniors? Grand âge? Age d’or?). Sur une réalité ô combien sordide, dérangeante, choquante (en France le vieillard est un « or gris » à exploiter sans le respecter) recouverte de bonnes et suaves paroles, de commissions de vigilance, de chartre de la personne âgée et autres fadaises jamais respectées.
    Et pendant qu’une ministre n’a rien d’autre à faire que de gloser sur de la novlang, nos vieillards subissent mille et un mauvais traitements, à commencer par l’infantilisation et la suppression (parfois feutrée et souriante) de leur liberté fondamentale.
    Quand on voit la situation réelle des vieux en France, on a juste envie de hurler!

  12. 18/07/2012 at 09:45 francis

    « avancer en âge »…
    oui, avançons ensemble

    pour certains, ici aussi,
    l’ âge ne fait rien à l’affaire
    « quand on est c…, on est C… »

  13. 18/07/2012 at 09:53 Alain

    @ cerise

    Aigre, vous êtes vraiment la cerise sur le gâteux !

  14. 18/07/2012 at 10:01 tufaispeur

    On s’enm… à ce point dans les ministères pour pondre des âneries du genre ?

  15. 18/07/2012 at 11:27 Rhett Oric

    Ca bosse progresse en labeur au gouvernement comité interprofessionnel de la Justice et de l’Egalité productive ! Allez les gars camarades, on lâche rien !

  16. 18/07/2012 at 14:27 cassandre

    @ cerise
    Une fois de plus l’argument du « grassement payé », expression symptomatique de la jalousie sociale de la part de ceux (ou celles) qui n’ont pas être à la hauteur de leur outrecuidance! Que c’est con. Et on juge avec une malveillance et ignorance qui ne dit pas son nom, ce que la personne-cible fait dans son ministère. Qu’est-ce que vous en savez? Rien!
    Honte de ce genre de « commentaires » qui fleurissent non seulement sur ce blog.

  17. 18/07/2012 at 15:08 Musashi

    Et dire qu’on paie des impôts pour arriver à ce genre d’âneries. Je pense que d’autres mesures beaucoup plus importantes seraient à prendre en direction de nos anciens. Pourquoi ne pas changer les termes « toucher une indemnité de ministre », c’est un peu vulgaire non ?

  18. 18/07/2012 at 16:04 francis

    « tombe » t-on encore amoureux, amoureuse, ou enceinte…
    ce vocabulaire me semble daté, plus tellement usité …

  19. 18/07/2012 at 16:17 cassandre

    L’Union des Mauvais Perdants continue sa mauvaise campagne électorale et leurs porte-flingue sur ce blog croient que leurs agressions verbales peuvent renverser le vote des électeurs. Patience, patience, cette Ministre n’applique pas la méthode Sarko-Juppé du vite-fait-mal-fait.
    Elle applique la méthode d’un travail soigneux, bien préparé, juste, responsable.

  20. 18/07/2012 at 17:46 Aesco

    Sidérant …
    Pour une bordelaise ne pas aimer le verbe vieillir …
    Pour les plans sociaux, on fait quoi ? On nomme cela mutation inattendue ?
    Franchement, je ne pense pas que vous ayez été élue pour cela.

  21. 18/07/2012 at 18:00 Thibaudeau

    « Vieillir » traduit parfaitement « To age » ; en outre il n’a nullement la connotation exclusivement péjorative que vous lui prêtez. Cet « avancer en âge » est aussi laid que lourd (mais le souci de la langue ne semble guère vous préoccuper malgré votre joyeux programme de réforme lingustique digne de 1984).

  22. 18/07/2012 at 18:33 Marie-Alice CLUZEL

    Pourquoi donner prise à la connotation péjorative de certains mots? la variété des termes, leur précision fait ( faisait? ) la richesse de la langue française.Est-ce qu’on modifie la réalité en réduisant les termes?
    On ne dit plus qu’une personne est aveugle, sourde, ou vieille …. » comme si il y avait honte à cela…. Pourquoi éviter des termes qui décrivent une situation objective?
    Par contre , tous ces termes sont des adjectifs et on pourrait s’obliger à parler de personnes handicapées, sourdes….vieilles….etc…..
    Ce serait très triste une vie où l’on aurait toujours le même âge….Qu’est-ce qu’on s’ennuierait!
    Evidemment aucun d’entre nous n’a envie de souffrir ( j’ai 60 ans et plein d’arthrose ) encore moins de perdre la tête….mais ça arrive …alors accompagnons ces personnes âgées dans le respect et la dignité ? Donnons leur la possibilité d’être dignement vieilles!

  23. 18/07/2012 at 19:04 Pangloss

    Ma contribution à ce débat :
    à la place de « tomber amoureuse » et « tomber enceinte », il vaut mieux dire: « se coucher amoureuse » et « se relever enceinte ».

  24. 18/07/2012 at 21:04 Picorna

    Vous avez tout à fait raison, le changement c’est aussi maintenant dans la langue française. D’ailleurs, on ne devrait plus dire « lire des conneries » mais plutôt « lire le blog de Michèle Delaunay ».

  25. 18/07/2012 at 21:37 Yannick Palanque

    C’est une excellente idée ! Pourquoi ne pas utiliser également post-vivant à la place de mort, ou décédé ?

  26. 19/07/2012 at 08:14 Alain

    Toutes ces vomissures font lever le coeur. La force et l’honneur de notre hôte, c’est de ne pas les nettoyer, quitte à ce qu’elles attirent les mouches. Un coup de serpillère et tous crieraient à la censure : la liberté excuse-t-elle cependant qu’on n’aille même plus se cacher derrière un buisson pour se soulager ?

  27. 19/07/2012 at 10:09 cassandre

    Tous ces « commentateurs  » n’ont-ils pas autre chose à faire qu’à écrire de telles c…? Pour reprendre une des phrases les plus bêtes, légèrement modifiée: « êtes vous payé pour rédiger de telles âneries sur le blog de Mme Delaunay »? Mesdames, messieurs, votre niveau est attristant. Est-ce cela qu’on vous apprend dans les séminaires de l’Union des Mauvais Perdants?

  28. 19/07/2012 at 18:16 Jean Pierre Nguyen-the

    Je vois que l’argent supplémentaire que votre gouvernement ne va pas manquer de m’extorquer moi qui ne suis que retraité mais aisé avec 3000€ de retraite mensuelle, est utilisé à bon escient pour payer des gens comme vous à avoir des belles idées qui vont nous faire « avancer en age  » sereinement. Je suis soulagé ….
    En tant que Ministre des personnes âgées ( belle invention) vous feriez mieux de réfléchir à notre double peine. Nous avons déjà tous payé des impôts sur le revenu avant que de cotiser pour notre retraite et il faut repayer sur cet argent qui n’est que ce que nous avons économisé. Voilà un sujet qui vaut la peine d’être débattu et prouverait votre utilité

  29. 19/07/2012 at 18:30 Jean Pierre Nguyen-the

    Cassandre, il est facile de hurler aux loups en se cachant derrière un pseudo, mais c’est bien dans le style des gens de gauche haineux à n’en plus pouvoir et tellement contents d’avoir pu berner tant de gens qui bientôt réaliseront leur erreur, se gaussent dans l’inutilité comme si le budget était un puits sans fond! Commence donc par assumer qui tu es et parle ensuite!

  30. 19/07/2012 at 22:26 Alain

    @ Jean Pierre Nguyen-the

    Triple peine en réalité, si on pense à celle que votre aigreur peut inspirer au lecteur, qui aimerait vous voir couler des jours plus paisibles après une existence dédiée au travail.

    P.S. Vos cotisations de retraite (et celles de votre employeur, que vous semblez négliger) n’ont pas été engrangées pour vous constituer une cagnotte, mais pour payer la pension des retraités quand vous étiez en activité. Aujourd’hui, ce sont les cotisations des actifs (et de leurs employeurs) qui permettent de vous servir à votre tour une pension ; il est donc bien naturel que vous vous acquittiez de l’impôt citoyen sur ce revenu, comme de la CSG prélevée à la source, soucieux que vous êtes sans nul doute de l’équilibre des comptes de la nation.

    • 21/07/2012 at 09:10 Jean Pierre Nguyen-the

      Merci pour la leçon d’économie, je ne l’avais pas compris comme ça… Ça change tout, c’est donc la raison pour laquelle vos amis se sont empressés de revenir en arrière sur la réforme des retraites, travaillez moins pour toucher plus ?
      Mon raisonnement est arithmétique, il y a bien double paiement d’impôts quelque soit la destination de l’argent la séquence sur une vie est bien :
      salaire+cotisation /impôts/retraite/impôts
      Mais probablement n’êtes vous pas imposable Mr Alain? Alain comment au fait ?

  31. 20/07/2012 at 09:21 orrit

    Franchement on est jamais déçu avec les socialistes à chaque fois on y croit , ils ont changé, ils ne vont pas nous faire les mêmes coups et bien non nous voilà reparti dans les mêmes travers, la novlangue, la police de la pensée.. vous avez vraiment un problème avec les mots (je pense entre autres au mot race qu’Hollande veut sortir de la constitution).
    Continuez à vous/nous ridiculiser avec notre argent…si ça vous amuse

    Vincent
    (professeur d’histoire- géo et qui continuera à parler de vieillissement de la population dans ses cours de géographie au risque de finir dans un camp de rééducation en Corrèze)

  32. 20/07/2012 at 09:48 francis

    je prends le premier dictionnaire des synonymes disponible sur le net :

    vieillir : quatre propositions:

    avancer en âge: blanchir, se rider, se faire vieux
    décliner: n’être plus dans la course, sucrer les fraises, prendre du carat, vioquer
    s’user: dater, passer de mode
    mûrir

    la première et la dernière sont plus positives que les intermédiaires…

  33. 20/07/2012 at 10:30 gautier

    madame, dites moi que c’est une blague. sinon heureusement que le ridicule ne tue pas encore

  34. 20/07/2012 at 11:11 Alain

    @ gautier

    Un peu de modestie, monsieur ; êtes-vous si sûr que, si le ridicule, le mépris ou la bêtise tuait, vous seriez toujours vous-même de ce monde ?

  35. 20/07/2012 at 11:13 acboncoin

    Bravo, bravissimo, quel grand pas en avant ! Mais que pense le ministère de l’écologie de la surconsommation de papier et d’encre que cette grande avancée linguistique va entraîner ???
    Ah, vraiment, vous êtes formidable.
    Je pense qu’une commission devrait être crée pour réfléchir à tous les moyens possibles d’alourdir la langue française …

  36. 20/07/2012 at 13:59 cassandre

    Cela fait 33 jours depuis la défaite définitive des sarkozistes, un temps suffisamment long pour que même les plus bêtes umpistes (admets : il y a là une tautologie) devraient l’avoir enregistré. Mais non, il en restent qui continuent et pensent pouvoir renverser leur échec cuisant par l’arrosage de bêtises sur le blog de mme Delaunay. Entre malveillance et imbécillité la distance se raccourcit pour finir sans doute à l’épaisseur d’un feuillet de papier cigarettes.

  37. 20/07/2012 at 16:12 francis

    il y a, sur ce blog, déferlement de malveillance et d’outrance …
    on se croirait un peu au Figaro !
    beaucoup semblent avoir du temps à perdre et de la nuisance à revendre.

    seront ils convaincus ? se lasseront ils?
    les mots ont leur puissance !!

  38. 20/07/2012 at 16:56 em

    Desproges avait tout dit à ce propos:
    « Il n’y a plus de pauvres vieux mais de joyeux troisième-âgistes. Il n’y a plus d’infirmes mais de pimpants handicapés. Réjouissons-nous nous vivons dans un siècle qui a résolu tous les vrais problèmes humains en appelant un chat un chien. »

  39. 20/07/2012 at 18:22 Alain

    @ em

    On peut très bien voir les choses ainsi avec humour en effet, mais faut-il alors souhaiter, par exemple, qu’on appelle de nos jours les sans-abri des clochards ou des vagabonds ? Ne serait-ce pas insulter leur dignité, les enfoncer dans leur déchéance ? J’ai essayé de dire plus haut, à ma manière, que le mot « vieux » ne me choquait pas, que la vieillesse n’a pas forcément besoin d’un nom de jeune fille pour s’épanouir et s’assumer. C’est en revanche la manière dont on la qualifie parfois qui peut poser problème. Ainsi, admettez qu’une dame âgée et une petite vieille ne renvoient pas la même image. Et qu’un vieux monsieur ne mérite pas forcément qu’on le traite de petit vieux.

    P.S. S’agissant des infirmes, dont vous avez la nostalgie, rassurons-nous que leur disparition n’ait pas encore entraîné celle des infirmiers, des infirmières et des infirmeries.

  40. 20/07/2012 at 19:13 em

    @Alain
    Je suis sûr que tous les clochards et vagabonds se sentent beaucoup mieux de savoir que, pour améliorer leur condition et leur dignité, vous les appelez sans abri ou sans domicile fixe. Et pourquoi pas des beaux étoilés? Ca aurait un petit côté hôtel de luxe, non? Il est d’ailleurs curieux qu’ils ne se connectent pas en masse pour vous remercier ces ingrats.
    Dois-je relever l’ineptie qu’il y a à comparer vieux monsieur et petit vieux? Il me semble que dans ce cas le mot vieux n’est pas le problème.
    Nostalgique des infirmes, j’ai dit ça? Peut-être êtes vous non comprenant des guillemets.

  41. 20/07/2012 at 21:10 Izzy

    Vive le Francais Moderne !
    Petit jeu, traduire ces passage du mauvais francais, vers le bon francais, celui qui respecte l’Homme (ou plutot « l’Etre Humain », c’est mieux hein ?) :

    Dans la rêverie affreuse où sa présence jette l’âme, l’échafaud apparaît terrible et se mêlant de ce qu’il fait. L’échafaud est le complice du bourreau ; il dévore ; il mange de la chair, il boit du sang. L’échafaud est une sorte de monstre fabriqué par le juge et par le charpentier, un spectre qui semble vivre d’une espèce de vie épouvantable faite de toute la mort qu’il a donnée.

    Victor Hugo

    « Maître, repris-je encor, quelle raison les fait
    se lamenter si fort et geindre ainsi sans cesse ? »
    « Je te l’expliquerai, dit-il, en peu de mots.
    Ceux-ci ne peuvent plus attendre une autre mort ;
    et leur vile existence est à ce point abjecte,
    qu’ils auraient mieux aimé n’importe quel destin.
    Le monde ne veut pas garder leur souvenir,
    la Pitié les dédaigne, ainsi que la Justice.
    C’est assez parlé d’eux : jette un regard et passe ! »

    Dante

    Ce ravitaillement, un cauchemar en surcroît, petit
    monstre tracassier sur le gros de la guerre. Brutes devant, à
    côté et derrière. Ils en avaient mis partout. Condamnés à
    mort différés on ne sortait plus de l’envie de roupiller
    énorme, et tout devenait souffrance en plus d’elle, le temps
    et l’effort de bouffer. Un bout de ruisseau, un pan de mur
    par là qu’on croyait avoir reconnus… On s’aidait des odeurs
    pour retrouver la ferme de l’escouade, redevenus chiens
    dans la nuit de guerre des villages abandonnés. Ce qui guide
    encore le mieux, c’est l’odeur de la merde.

    Celine

    Les vieux ne meurent pas, ils s´endorment un jour et dorment trop longtemps
    Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
    Et l´autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
    Cela n´importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer

    Brel
    La dernière est pas mal, peut etre faudrait il la lire à certains sommets européens, puisqu’il n’y a visiblement, pour certain(e) ministre, rien de plus urgent à faire en Europe :

    Le temps ne fait rien à l´affaire
    Quand on est con, on est con
    Qu´on ait vingt ans, qu´on soit grand-père
    Quand on est con, on est con
    Entre vous, plus de controverses
    Cons caducs ou cons débutants
    Petits cons d´la dernière averse
    Vieux cons des neiges d´antan

    Brassens

  42. 20/07/2012 at 22:55 Alain

    @ em

    Si vous deviez n’emporter qu’une de vos qualités sur une île, je vous conseillerais l’humour, qui me semble à vue de nez constituer le plus léger de vos bagages.

  43. 20/07/2012 at 22:59 em

    @Alain
    N’avoir rien à dire ne vous empêche visiblement pas de pérorer. Je vous conseille d’aller sur votre île à poil, ce sera déjà assez lourd à porter.

  44. 20/07/2012 at 23:03 Alain

    @ Izzy

    Arrêtons-nous sur la dernière, justement ; celle de Brassens. Êtes-vous bien sûr de n’être pas, comme tout le monde, le con de quelqu’un ? Non, vraiment ? Cherchez bien…

    • 20/07/2012 at 23:59 Izzy

      @Alain
      On est toujours probablement le con de quelqu’un …
      « Cherchez bien… » : si c’est être le con de ceux qui veulent que les personnes avançant en age puissent continuer à monter en amour, « ca m’en touche une sans faire bouger l’autre », pour reprendre une expression de President de la Republique.
      Regardez cette page : https://www.dazibaoueb.com/article.php?art=11944
      Notamment :
      ballon : référentiel bondissant
      Je connais beaucoup de profs à qui on a enseigné qu’il fallait apprendre aux enfants à utiliser un référentiel bondissant. Sérieusement. Vérifiez les manuels destinés aux profs, vous verrez.
      Cette infection du politiquement correct est révoltante, mais si vous vous satisfaites de cette médiocrité bisounours, qu’y puis-je ?
      Au passage, pourquoi vous arrêtez vous sur la dernière citation ? J’aurais peut etre du corriger Brassens pour le mettre en bon francais et changer con en con(ne) ?

    • 21/07/2012 at 01:59 Izzy

      @Alain
      Complément de réponse, pour expliquer pourquoi le politiquement correct est profondément révoltant :
      Il y a deux notions : les mots et les concepts qu’ils désignent. Les mots peuvent changer, le concept reste. S’il change, ca devient un autre concept, laissant l’original inchangé.

      Si un concept est dérangeant, les mots utilisés pour le designer changent ; ce changement à tendance à venir de la haute société, souvent la plus éduquée, la plus lisse. Par exemple, le concept d’individu aux capacités mentales limitées a pu être désigne par les termes suivants : crétin, idiot, abruti, débile, stupide, individu aux capacités limitée. Chaque terme devient rapidement insultant, et un autre prend sa place dans la bonne société jusqu’à redescendre au niveau de l’insulte. C’est du au fait que personne ne peut admettre que la notion « d’individu aux capacités limitées » est positive. Voir la notion de « euphemism treadmills » à ce sujet.

      La vision de la société autour d’un concept peut évoluer. Par exemple : ‘Homme de couleur noire’. « Nègre » vient du latin, et était utilisé comme « noir ». Il est donc naturel que les occidentaux confrontés à des Hommes de couleur noire les aient appelé « nègre ». Est venu le temps de l’esclavage, qui fut socialement accepté ; pas de raison donc que le mot change. L’esclavage est devenu socialement inacceptable, « nègre » aussi ; il fut remplacé par « noir », qui est resté. Il est resté, non pas par manque de charge négative du mot ‘n-o-i-r’, mais parce qu’il n’était plus stigmatisant — ni stigmatisé — d’être de couleur noire. Aux états unis, où la ségrégation a duré plus longtemps, jusque dans les années 60, ce mot ‘black’ est lui meme devenu tabou, ainsi que d’autres (notamment « colored »).

      Le politiquement correct élargi ce mechanisme et l’applique à tout ceux — ou ce — qui dévie de la norme : les nain, les infirmes, les vieux, etc …

      Pour le dire autrement, le politiquement correct est étroitement lié au rejet de la différence. On peut rejeter la différence en étant raciste, mais ce n’est pas le sujet de ce commentaire. On peut la rejeter en étant mal à l’aise, ce qui est bien plus insidieux. On peut couvrir ce malaise par des bons sentiments, ce qui est dangereux. Le fait que le concept « Homme n’ayant pas l’usage complet de ses membres », désigné comme « infirme », soit devenu une source de malaise tellement prégnant que le mot se voit mettre au niveau de « individu aux capacités mentales limitées » montre une société qui rejette la marge, et se centre sur la norme. Ainsi les gros, nains, infirmes, vieux, sourds, aveugles, etc.. sont rejetés. Il suffit de voir les chiffres du chomage sur ces categories pour le constater, mais aussi la répartition des richesses, et les couvertures des magazines. Vous avez donc une société qui rejette de plus en plus de monde, dont une partie s’en moque, l’autre se couvre de bon sentiments. C’est précisément cela qui est révoltant. Changer un terme ne changera pas le problème, il ne fait que le masquer. Encore pire : le fait que la société éprouve ce besoin pour des concepts de plus en plus larges prouve que le mal s’etend. Si etre infirme n’etait pas un probleme aujourd’hui, personne n’aurait honte d’etre appellé de la sorte.

      Le fait est qu’etre vieux, vieillir, a été dans les siècles passé vu comme positif (pour des raisons qui dépassent le cadre du commentaire), c’est vu aujourd’hui comme une charge pour la société, et toute charge est forcement vue comme négative (consciemment ou inconsciemment). Sans compter que plus les personnes sont âgées plus leur santé se dégrade, ce dont personne ne veut pour soi ou pour ses proches (au passage, ce n’est pas ineluctable : des études scientifique ont prouvé que le sport régulier conservait la masse musculaire, le metabolisme, et l’etat de santé général quelque soit l’age).Ce qu’il faut, c’est changer, autant que possible, ces faits de la societé contemporaine (activité physique reguliere, aide à la dependance, poursuite d’activité professionnelle, etc..). Vous verrez alors que « vieux » retrouvera toutes ses lettres de noblesse.

  45. 20/07/2012 at 23:10 Alain

    @ em

    Que vous devez être malheureux ! Vous semblez tellement souffrir qu’on a envie de vous pardonner… Je ne vous en veux pas, moi, je vous plains d’avoir à nourrir ce terrible ressentiment.

  46. 21/07/2012 at 07:14 Une avancée en âge qui n'en peut mais

    Ah, Madame la ministre, je vous imagine déjà, un soir de vos prochaines vacances, quelque part dans notre beau et avancé en âge pays, en train de siroter un armagnac avancé en âge avec quelques amis avancés en âge, contemplant les pierres avancées en âge d’une abbaye avancée en âge. L’après midi vous aurez sans doute croisé quelques paysans avancés en âge et vous aurez échangé quelques mots avec eux, qui connaissent si bien les secrets avancés en âge de la bonne terre avancée en âge qui les a jusqu’à présent si bien nourris. Un de vos potes avancé en âge vous aura rejoint au matin de cette mémorable journée et vous l’aurez serré sur votre cœur en lui lançant : Alors mon avancé en âge, comment vas-tu, quel plaisir de te voir ! Il évoquera les difficultés qu’il a eues sur la route, à cause de sa voiture avancée en âge. Pour le lendemain, avec vos amis avancés en âge vous projetterez de visiter le musée local riche de grimoires avancés en âge célèbres pour leurs recettes avancées âge et vous discuterez sur le fait de savoir si c’est vraiment dans les pots avancés en âge qu’on fait la meilleure soupe, tout en laissant passer un (vieil handi…), une personne (en situation de handi…), une personne avancée en âge à mobilité réduite tandis qu’un (chat), un félin (domestique) de la maison (noir) de couleur croisera votre route et que vous vous rirez de bon cœur de ces superstitions avancées en âge qui prétendent que c’est là un signe de (mauvais augu…) d’augure qui pourrait être meilleur. Ah merci, Madame la ministre de contribuer à faire ainsi progresser notre belle et avancée en âge langue.

  47. 21/07/2012 at 07:40 Alain

    @ Une avancée en âge qui n’en peut mais

    Vous devez être en nage après cet exercice matinal… Vous voilà bien avancé !

    • 21/07/2012 at 08:39 Une avancée en âge qui n'en peut mais

      @Alain
      Vous vouliez certainement dire en âge ?

  48. 21/07/2012 at 09:32 Alain

    @ Une avancée en âge qui n’en peut mais

    Je dis ce que je dis, c’est vous qui soulignez et vous donnez à voir.

  49. 21/07/2012 at 10:28 em

    @Alain
    En récession de bonheur (malheureux est trop péjoratif) nullement. Simplement mon attardée en âge avait décidé de me faire passer une nuit sans couleur. Si l’on ajoute la visite de nombreux représentants de l’ordre de Malt, j’étais en panne de réseau neuronal (par réseau j’entends 2 car sinon on se trouve en cessation d’avancée en âge clinique).

    « Vous semblez tellement souffrir qu’on a envie de vous pardonner… Je ne vous en veux pas, moi… »

    Merci mon déca-commandeur. Je me sens absous.

  50. 21/07/2012 at 10:41 Alain

    @ em

    Absous comme un Polonais, si je vous lis correctement. Seriez-vous une personne à sobriété réduite ? ;o)

  51. 21/07/2012 at 11:02 Alain

    @ Izzy (complément de réponse)

    Si vous relisez mes commentaires depuis le début, vous comprendrez que je ne suis nullement en désaccord avec le fond de votre réflexion. Ce que je condamne en revanche, c’est qu’on y joigne l’insulte, l’amalgame, le mépris, le dénigrement, la calomnie, l’indignité, la haine (relisez certains commentaires). Quand une personne a le courage de ne pas modérer son blog pour y laisser s’exprimer librement les commentateurs, la confrontation me semble devoir s’y effectuer impérativement dans le respect mutuel.

    • 21/07/2012 at 12:09 Izzy

      Pas faux pour la non-moderation.

      Par contre, la plupart des commentaires ne sont pas insultants, ils sont humoristiques (avec plus ou moins de succes, certes), ou interloqués.

      Il est vrai qu’on peut s’étonner qu’un ministre n’ait que ca à faire, surtout vu les temps actuels en Europe.

      Cassandre est le seul commentateur, qui avec acharnement et obstination, insulte, méprise, amalgame, dénigre. Quand on est pas d’accord avec lui, on est de droite, umpiste, reactionnaire, de mauvaise foi, mauvais perdant. Mais comme vous partagez ses sentiments, selon vos propres mots, vos réponses sont déséquilibrées (d’où ma 1ere reaction, un peu épidermique, je l’avoue).

      Sur ce bon WE à vous ! 🙂

  52. 21/07/2012 at 20:36 em

    @Michèle Delaunay
    Vous avez raison Alain, soutenons notre hôte. Assez de blabla, des actes! Aidons-la à appeler un chat un chien. Unissons vos forces afin d’égayer le conseil des ministres même si comme elle le dit: « Mais ce domaine et je le regrette ne relève pas de mon ministère. »
    Un peu d’ambition que diable, vos efforts ne sauraient se limiter aux personnes avancées en âge et à la scission relationnelle (autonome ayant depuis MAM une connotation anarchiste).
    Avant d’en arriver, Madame, aux suggestions d’Alain, je vous déconseille le « monter amoureux » et ce pour deux raisons:
    -Certes, à priori, cette définition présente l’avantage d’être explicite au sens propre comme au figuré comme le démontre cet extrait tiré (si j’ose m’exprimer ainsi) de la biographie de M. Rocco: « oh oui, je sens que je monte amoureuse. Mitou je monte. » Mais que dire de cette triste histoire rapportée par une amie qui s’était éprise d’un bel éphèbe qui poussa la galanterie jusqu’à la raccompagner devant chez elle. Après un échange buccal, elle lui demanda  » tu montes chéri ». Le lendemain disparut. Monter semble plus connoté que tomber.

    -C’est une traduction du chinois. Vous risquez, Madame le ministre, de vous attirer les foudres d’Arnaud Montebourg : « On leur importe 18 fois plus qu’on leur exporte et toi ( je ne comprends pas pourquoi vous lui permettez ce tutoiement agressif) tu veux importer leurs expressions ».

    Mais faisons fi de ce léger accroc, venons en aux propositions d’Alain:
    – A votre petit énervement, pardon Ministresse, de tutelle proposez:
    Alcoolique: personne à sobriété réduite. »
    Obèse: personne à horizontalité podo-masquante.

    -Au ministre de l’intérieur, proposez:
    Prisonnier: personne à mobilité contenue.
    Drogue: paradis artificiel
    Dealer: artificier paradisiaque
    Voleur: propriétaire Proudhonien.

    Je laisse, Madame la Ministre , Alain poursuivre sa liste .

  53. 21/07/2012 at 22:54 cassandre

    @ izzy
    Je suis content : touché! Et je continuerai d’appeler un chat un chat, des commentaires idiots des commentaires idiots, des umpistes des mauvais perdants, des haineux des haineux.Si la vérité « insulte », tant pis, mais ce sera la vérité et j’y tiens.
    Si vous pouviez m’expliquer pourquoi vous-même vous intervenez sur ce blog, avec cette logorrhée dérisoire (euphémisme)et pseudo-cultivée, ça m’intéresserait vraiment.

  54. 22/07/2012 at 08:13 Alain

    Pour ceux qui entendent l’anglais, tout est là, complexe, qui n’appelle pas la polémique : https://en.wikipedia.org/wiki/Ageing . On peut toujours discuter la traduction (essentielle dans les relations internationales et communautaires), mais pas son opportunité. Il se trouve que « to age », qui n’est pas en anglais synonyme de « to grow old », n’a pas de traduction distincte en français. Ceux qui ne trouvent pas la proposition de Michèle Delaunay satisfaisante (c’est leur droit) n’ont d’autre choix que de tenter d’en trouver une meilleure. Tout le reste démontre qu’à trop railler, parfois, on déraille.

  55. 22/07/2012 at 13:30 Alain

    Pour ceux qui entendent l’anglais, tout est là, complexe, qui n’appelle pas la polémique : https://en.wikipedia.org/wiki/Ageing . On peut toujours discuter la traduction (essentielle dans les relations internationales et communautaires), mais pas son opportunité. Il se trouve que « to age », qui n’est pas en anglais synonyme de « to grow old », n’a pas de traduction distincte en français. Ceux qui ne trouvent pas la proposition de Michèle Delaunay satisfaisante (c’est leur droit) n’ont d’autre choix que de tenter d’en trouver une meilleure. Tout le reste démontre qu’à trop railler, parfois, on déraille.

  56. 30/07/2012 at 15:34 INDIGNEE

    Quel très beau baratin,tout çà!Les mots,les phrases,les paroles,les discours etc,les citoyens voulaient les entendre avec précision et clarté avant les deux tours de l’élection présidentielle.Maintenant que le gouvernement a la majorité parlementaire,il serait enfin temps de passer des paroles aux actes,n’est-ce pas Mme la Ministre?Nous attendons du concret à propos de la dépendance et de la fin de vie,oui du concret,c’est à dire du changement dans nos vies pour la fin de notre vie.Les belles réflexions,gardez-les pour vous.Agissez au lieu de parler…agissez,nous,on n’attend que çà,des actes !Et on ne veut plus rien entendre..Il faut que ce Gouvernement arrête de tourner en rond avec les mots pour s’occuper enfin de nos maux.

  57. 30/07/2012 at 16:01 cassandre

    @ INDIGNEE
    Mon dieu, qui c’est qui baratine? C’est bien vous qui exigez qu’on AGISSE: pourriez-vousavoir l' »extrême gentillesse de nous explique comment un ministre/ un gouvernement peut avoir « agi » dans un tel dossier dans moins de deux mois? Pourriez-vous nous expliquer combien de moyens financiers et humains sont nécessaires et comment on peut les produire sans disposer d’une baguette magique? Rappelez vous que le super-magicien Sarko, contrairement à ses promesses grandiloquentes n’a rien fichu pendant son quinquennat et a abandonné en rase campagne le dossier car trop difficile!
    Alors, un peu d’honnêteté intellectuelle, un peu de modestie au lieu de condamner des personnes qui comme Michèle Delaunay se donnent sans le moindre doute un mal fou pour résoudre d’ immenses problèmes.

  58. 07/08/2012 at 09:27 anne

    Bon ok, on aimerait mieux que les ministres se glorifient d’autre chose que d’avoir fait changer un mot dans un texte européen. J’instrumente dans ces sphères et on perd vite la notion du rationnel et on se satisfait de micro victoires qui ne changent rien aux problèmes. Les mots sont importants certes mais je me pose toujours la question de l’impact du nom du ministère du « redressement productif »ou de l’importance de la modification du nom du ministère de Mme Delaunay de « dépendance » vers « autonomie » …Pour l’heure, j’ai plus de 50 ans et techniquement… je vieillis. Je souhaiterais que techniquement et non littérairement ma ministre travaille à mon avenir d’arthritique, ou à l’aide à apporter à mes enfants pour tenter, autant que faire se peut, de mourir chez moi. Au fait, on dit bien encore « mourir » et pas « achever son cycle vital »?

  59. 10/08/2012 at 14:24 hogan online outlet

    Fantastic post.Thanks Again. Much obliged.

  60. 18/08/2012 at 05:07 マークバイマークジェイコブストート

    251944-20110315-185283378鍦伴渿銇уぇ澶夈仾涓€佹棭鎬ャ仾瀵惧繙銇傘倞銇屻仺銇嗐仈銇栥亜銇俱仚銆傘儧銉偆銉堛仺銉斻兂銈倰璩煎叆銇椼伨銇椼仧銆傘償銉炽偗銇€濄仯銇熴倛銈婃殫銈併仾銆併亸銇欍倱銇犮償銉炽偗銇с仐銇熴€

  61. 19/08/2012 at 16:31 home water filtration systems

    The tree of silence bears the fruit of peace.

  62. 20/08/2012 at 01:18 mbt lami

    銇ㄣ伀銇嬨亸姝┿亶銈勩仚銇忋仸杌姐亜銇仹銉曘偅銉冦儓銉曘儹銉冦儣銇ぇ濂姐亶銇с仚鈾粖鍥炪伅銈儠銈c偣鐢ㄣ仺銇椼仸璩煎叆銆傛瘞鏃ュ饱銇忋伄銇с儉銈ゃ偍銉冦儓銇仾銈嬨仺銇勩亜銇櫔銇婂畨銇忚卜銇堛仸銈堛亱銇c仧銇с仚銆傘亗銈娿亴銇ㄣ亞銇斻仏銇勩伨銇椼仧銆

  63. 20/08/2012 at 04:50 マークバイマークジェイコブス

    鎯冲儚銇椼仸銇勩仧銈点偆銈恒倛銈娿伅灏忋仌銇嬨仯銇熴仹銇欍亴銆併亰鍑恒亱銇戙仚銈嬨仾銈?br />銇撱倢銇忋倝銇勩亴銇°倗銇嗐仼銇勩亜銇亱銇?
    >銇撱倢銈堛倞銈傘亞浜屽懆銈娿亸銈夈亜澶с亶銇勩偟銈ゃ偤銇?br />銈傘亞銇°倗銇c仺鍊ゆ銇屽嫉銈嬨倐銇嗐伈銇ㄣ仱銇偪銈ゃ儣銇裤仧銇勩仹銇欍伃鈾?br />鏄ャ仩銇嬨倝銉欍兗銈搞儱銈傛銇椼亜銇с?
    />鎬濄仯銇︺仧銈堛倞銉嗐偒銈娿亴銇傘倞銇俱仚銇屻€併亱銇倞楂樼礆鎰熴亴銇傘倞銇俱仚銆?br />鍙庣磵銇岃壊銆呫仱銇勩仸銈嬪壊銇舰宕┿倢銇屽績閰嶃仾銇仹浣欍倞銉儙銇叆銈屻仾銇濄亞銇嬨仾…锛?br />褰伅缍洪簵銇犮仐銆併仼銈撱仾鏈嶈銇仹銈傚悎銈忋仜銈勩仚銇勩仺鎬濄亜銇俱仚锛

  64. 20/08/2012 at 16:58 Zoila Gentili

    Of course not.

  65. 20/08/2012 at 19:44 Arnette Podsiad

    Excellent write-up bro!!

  66. 22/08/2012 at 04:43 Gaston Vanwagoner

    I also think therefore.

  67. 22/08/2012 at 15:54 nu skin

    這裡簡單就可以列舉5項nu skin,每項產品都是從開封後使用到完喔!!nu skin

  68. 23/08/2012 at 03:26 心理測驗

    塔羅牌到底準不準信不信由你,這就是塔羅牌和塔羅牌之間的故事

  69. 28/08/2012 at 01:31 DEBORA Laurence

    Sukoga.com/, le nouveau moteur de recherche web qui fournit des recherches 100 % fiables.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel