m

Combien de fois, combien de fois (presque toutes) ai-je entendu ces trois mots dans un soupir, une sorte de haussement d’épaule, de gêne, d’acceptation, de dérision, dans de multiples tonalités, quand un de mes malades venait de mourir ?

Combien de fois. A tel point, que je l’attendais. Qui le dira le premier ? Encore dans la chambre ou seulement dans le couloir, quand l’évidence brutale de la mort vient d’arriver à la conscience ou peu après, quand il s’agit déjà de s’en libérer ?

« C’est la vie ». Ces trois mots ridicules et paradoxaux quand c’est clairement de la mort qu’il s’agit et que la question est de la tenir à peine à distance tout en affirmant qu’en effet, le dernier instant  fait partie intégrante de la vie.

C’est l’instant d’avant et tous les autres encore avant que nous avons vécu aujourd’hui au centre de soins palliatifs de Rueil Malmaison. Nous : le Président de la République (c’est plutôt agréable à dire) et « ma » Ministre, Marisol Touraine.

Très belle visite, non en raison des visiteurs mais des visités. Exemplaires, habités, transcendants, de cette pâte particulière que seule la médecine -pas n’importe laquelle- m’a donné de pratiquer et quelquefois de partager.

Le centre s’appelle « Notre dame du lac » et le lac est le dernier vestige de l’hôtel de Richelieu dont il ne reste pas même une photographie. Un centre de soins palliatifs et de soins de suite de neurologie de 40 lits qui fut novateur puisque dès 1946, il s’installa dans ce rôle, innominé alors, du « soin » quand il se sépare du « traitement » et du projet de guérison.

Il n’y fut question, tout le temps de notre visite (mais certainement avant et après elle) que de vie. Jusqu’au dernier moment, jusqu’à l’instant ultime, la question, le projet, l’ambition de l’équipe, des malades, c’est la vie ; et tout ce que nous y avons partagé, c’est une sorte de bonheur d’une variété peu banale mais pour autant à la portée de tous qui vient du désir de porter et de recevoir des signes que ce bonheur existe.

J’en conviens, l’expression de ce que j’essaye de traduire est un poil emberlificotée. Ce que nous avons partagé ne l’était pas. Au contraire. Comme la lumière, le temps et deux ou trois choses du même ordre, c’était une réalité indéfinissable mais une réalité absolue.

Et puis, encore une chose : le plaisir de retrouver le vrai Hollande, l’homme Hollande, loin du formalisme obligé du Conseil des Ministres, fin connaisseur de ce désir intime de donner sinon du bonheur, quelque chose qui s’en rapproche, en quelques mots, une manière de sourire, d’ouvrir son visage vers l’autre.

« C’est la vie ». La vie dans sa quintessence, son fil impalpable, dont je retrouve la légèreté rien que d’en parler.

Merci à toute l’équipe du lac et à Monsieur de Richelieu qui a eu l’idée de le faire couler à Rueil.

 

 

Comments 15 comments

  1. 18/07/2012 at 01:16 BB

    Madame la Ministre et Chère Michèle

    Comme citoyen, comme médecin, comme personne ayant été confrontée à titre personnel aux questions de fin de vie évoquées dans ton billet, je voulais te remercier de ces mots d’humanité écrits ainsi pour des questions aussi graves et aussi personnelles.

    C’est dans ces moments là aussi que les mots de « Présidence normale » prennent tout leur sens profond, dans les symboles et dans l’action. Je suis sûr que les propositions qui surviendront dans ce domaine reflèteront cette humanité.

    Je savais déjà que je ne m’étais pas trompé dans mes votes et mes soutiens durant la campagne. Merci de me le rappeler ainsi de si belle façon.

    BB

  2. 18/07/2012 at 05:43 deruelle michelle

    BONJOUR MADAME LA MINISTRE ET MERCI POUR CE PAPIER.
    C’EST L’HONNEUR D’UNE SOCIÉTE ET SON RESPECT D’ACCOMPAGNER SES MALADES.CONFORME À SES ENGAGEMENTS LE PRÉSIDENT A CREÉ VOTRE MINISTÉRE ET VOTRE HUMANITÉ COMMUNE VA ENFIN PRENDRE CE PROBLÉME À BRAS LE CORPS,BON COURAGE FAIRE BEAUCOUP AVEC PEU D’ARGENT CRUELLE ÉQUATION.
    BONNE JOURNÉE

  3. 18/07/2012 at 09:07 Michèle

    Je n’ai intentionnellement pas parlé de l’initiation d’une réflexion sur un élargissement de la loi Léonetti qu’a fait le Président. Les médias n’ont parlé que de cela. Ce n’était que quelques mots dans un (très beau) discours. Nous en avons parlé avec François Hollande avant le discours : il est très proche de ce que je pense et que j’ai vécu, c’est à dire très loin des excès que connaissent certains pays. Nous y reviendrons certainement dans de prochains billets. Celui là était pour traduire une impression, un sentiment qui colorait l’air de cet établissement, pas pour prendre une position.

  4. 18/07/2012 at 09:22 Jay

    Je souhaiterais que l’on appelle un chat un chat. Le mot euthanasie fait-il peur ? J’ai 75 ans et j’imagine pour demain, une maladie, un accident, que sais-je, qui me mette complètement à côté des joies et des plaisirs quotidiens, à charge pour les miens, sans retour en arrière, alors je souhaiterais abréger leurs souffrances, et les miennes par conséquent, ayant appris qu’il faut naître, vivre et s’en aller un jour. Amicalement.

  5. 18/07/2012 at 09:44 Alain

    Me revient un spectacle de danse contemporaine où, sur un écran en fond de scène, on voyait en noir et blanc une interview de John Ford, très affaibli, sur le lit d’hôpital où il savait qu’il allait mourir. Lumineux, enthousiaste, il expliquait que, quelques jours avant la mort, c’est toujours l’incroyable souffle de la vie.

  6. 18/07/2012 at 12:03 alphonse

    Désolé pour les autres, mais je suis bien d’accord avec Cerise et Antoine hier…

    J’ai vraiment peur, à voir l’évolution ministérielle actuelle de notre hôte…

    Sur les sujets déterminants, forcément pour la vie, le gouvernement Hollande risque bien de se faire dépasser, à ce train-là, par la droite:

    https://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2012/07/libor-le-drapeau-rouge-flotte-sur-bruxelles.html

    Barnier a l’air d’en avoir trouvé, enfin, …des mots pour le dire…

  7. 18/07/2012 at 12:30 alphonse

    https://www.lesoir.be/actualite/sciences/2012-07-18/l-inactivite-physique-tue-927356.php

    pas une raison pour limiter la gouvernance á la gesticulation…

    Une médiéviste espagnole, par exemple, travaille très sérieusement sur un projet de la Commission europénne, doté de 3,3 millions d’euros, auquel participent pas moins d e HUIT institutions académiques (3 univ britanniques, 2 romaines, la Sorbonne et l’univ de TelAviv).
    Le projet se nomme « Pouvoir et institutions chrétiennes et islamiques au Moyen-Age ».
    Et tente de répondre à une question pour le moins essentielle: pourquoi certaines formes d’institutionalisation et de continuité institutionnelle ont-elles vu le jour dans la société et le gouvernement de la chrétienté occidentale, à la fin du Moyen-Age, …et PAS dans le monde islamique…

    Sans rire….

  8. 18/07/2012 at 15:18 ubu

    Billet inspiré de la visite à Lazare de Béthanie dans l’Évangile selon saint-Jean ?

    De qui se moque-t-on ?

  9. 18/07/2012 at 22:23 alphonse

    Mais oui…j’y suis…la vie, la vie…c’est le gros mot des anti-avortements forcenés tant américains que bordelais…

    Ou je me trompe fort..?

    La vie ….la mort….

    Attendons-nous à ce qu’un de ces 4 matins un bandit du FMI nous informe que la mort est le pire des dangers pour l’économie mondiale, comme ce fut le cas l’autre jour à propos des pensions…
    Ben, dame, quoi!?…tous ces consommateurs qui disparaissent du marché, en masse, chaque année….

    Blague à part, Madame, la France, comme l’Espagne, mais surtout l’Europe, ont besoin d’ACTES, d’urgence.
    Alors, votre loi sur la dépendance, au lieu de la faire en France – où elle risque d`^etre détricotée ensuite par Copé, Pierre, Jacques,ou Jean (comme en Espagne, et alors cela donne le pire: un espoir perdu!!) …..votre loi sur la dépendance, faites-en d’urgence la première pierre de cette Fiscalité Européenne tant attendue et nécessaire pour enfin fonder l’euro sur quelque chose…
    Et cela irait peut-être mieux pour refonder les retraites, également au niveau européen…

    Mais bon, c’est peut-être comme en Andalousie: Grignan ne veut plus voir les « critiques » (un bon 30% quand même), il faut serrer les rangs…..
    François Hollande, le bon…enfin, François Hollande n’aurait déjà plus assez de sa majorité absolue des 2 Chambres pour gouverner..?
    Il faudrait aussi faire taire les critiques á la base….
    Et que tout le monde vote toutes les « motions »…?

  10. 19/07/2012 at 09:25 Alain

    @ alphonse

    Blague à part, vous vous trompez fort en effet, ou du moins vous caricaturez. Il n’y a pas de réponses simples à des situations complexes, c’est tout. Doit-on se tuer à vous le dire ?

  11. 19/07/2012 at 20:05 alphonse

    Alain, n’allez pas…
    Mais je suis rassuré, vous n’êtes pas pour l’euthanasie…

    Avouez tout de même: mes « anti-avortements forcenés »…cela ne m’avait pas frappé,
    mais c’est bon, non? Pour forcer le trait.

    On voit bien que notre hôte est au Gouvernement…
    Mais pas nous, j’espère bien…

    Vous avez déjà choisi votre motion..?!?

  12. 20/07/2012 at 14:04 alphonse

    Madame,
    C’est évident, vous adorez passer du coq á l’âne…

    Alors, puis-je vous soumettre une petite demande hors sujet…

    Figurez-vous que des énergumènes veulent abattre tous les arbres de l’avenue Louise, à Bruxelles…
    Mais…c’est qu’il ont vu grandir Marguerite Yourcenaer, ces arbres..!!!
    Et ils étaient déjà grands à l’époque.
    Et ils sont toujours en pleine santé, bien loin de la dépendance.
    Un ébranchage judidicieux leur suffirait, qui n’a que trop tardé…

    Alors après votre prochain tuit, ou en lieu et place, …un petit SMS á Elio…??!

    Ou alors, si vous préférez un échelon en-dessous, à Joëlle: c’est une bonne chrétienne, qui a supprimé pertinemment ce mot du titre de son parti. Elle cumule Echevine de Bruxelles et Ministre (fédéralE) de l’Intérieur. Ses troupes anti-émeutes et anti-terroristes…qu’elles servent au moins á combattre ces vandales d’espaces verts au profit du tout-béton..!!

  13. 20/07/2012 at 17:53 Alain

    @ alphonse

    J’ai habité Bruxelles, près de la place Stéphanie puis chaussée de Wavre, c’est-à-dire près de l’avenue Louise, où mon premier pèlerinage a été au numéro 193, maison natale de Marguerite Yourcenar. Comment la commune d’Ixelles peut-elle laisser commettre ce sacrilège ! L’heure est grave, je signe votre Pétition. Les Indignés à Bruxelles ! Il faut faire classer ces arbres au patrimoine de l’Humanité !

  14. 21/07/2012 at 13:43 alphonse

    Ouille!…c’est vrai…je lui ai mis une désinence en -naer….á cette illustre de Crayencour….
    Elle a beaucoup habité les Flandres françaises aussi, mais c’est pas une raison..!

    C’est épatant, Alain, cette connivence!

    Voici les dernières nouvelles:
    https://www.lesoir.be/regions/bruxelles/2012-07-20/les-marronniers-de-l-avenue-louise-seront-abattus-927874.php

    C’est Grouwels, l’ultra-flamande chrétienne aussi qui est à la manoeuvre et avait sans doute bien calculé son coup pour effacer ces arbres pendant les vacances (au su de sa copine Joëlle aussi bien)..! Mais il semble qu’ils seront abattus quand même, avec de bonnes raisons « scientifiques » à l’appui…

    Je m’en méfierais toutefois. Près d’une petite gare du Sud belge, la SNCB a aussi démoli 2 magnifiques hêtres rouges, qui soit-disant menaçaient la caténaire et étaient passible d’euthanasie selon experts: après abattage, on a constaté que les énormes souches étaient parfaitement et entièrement saines! Le comble, c’est qu’on les a remplacés par 2 d’essence commune plantés à encore 2 mêtres plus près de la voie…!

    Mais c’est la crise! faut des décideurs qui décident.
    Comme en Andalousie par exemple: après avoir flanqués des alcades en prison pour leur avoir donné des permis illicites, les anglais et allemands obtiennent maintenant du PP une amnistie urbanistique, parce que cela coûterait trop cher de faire démolir leur bicoques!

    Page andalouse d’ElPaïs d’hier: la Junta est au retour de 60 millions pour la dépendance cette année.
    Et, comme Fillon il y a deux ans, Montoro déclare froidement qu’il n’y a plus de sous dans les caisses pour payer les fonctionnaires: et rebelotte, le prima de riesgo que sube…!!!!!!

    Il paraît que Ségolène va seconder Martine au PS.fr…?

  15. 30/07/2012 at 11:48 INDIGNEE

    « avancer en âge n’est pas vieillir »
    Purée,je rêve !
    Vous commencez à me faire peur et à m’exaspérer à force de jouer sur les mots
    Où va la France gouvernée de cette manière?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel