m

Non ce n’est pas le nouveau testament mais Juliette Greco ! Et en tout cas, en direct de la Rochelle, le discours d’ouverture de Ségolène Royal pour notre Université d’été. On lui a beaucoup reproché cette phrase lors de la campagne. Elle est à l’instant ovationnée en la prononçant avec un large sourire.

« L’heure n’est plus aux diagnostics tièdes, nous avons besoin de radicalité ; pour mettre l’économie au service de l’homme, apporter des réponses précises à des problèmes tels que les retraites (…), définir autrement la richesse (…), réformer en profondeur de la redistribution ».

Et puis un petit coup de pied à la candidature de Delanoë deux jours avant notre Université : « Qu’on laisse les militants travailler, ils voteront le moment venu.

Ségolène termine avec Aimé Césaire son très court discours d’introduction : « Tout l’espoir n’est pas de trop pour regarder le XXIème siècle en face ».

A tout à l’heure pour ce pointillé de reportage en direct.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel