m

La teneur de l’interview donné hier soir à RTL sur la possibilité d’accords illicites entre les cigarettes a été grandement détournée de son sens. Je n’ai bien évidemment aucun contact avec le « collectif des fumeurs spoliés » .

Il est par contre parfaitement vrai
– que je suis favorable à la possibilité d’action de groupe à l’encontre des fabricants ou industriels de produits susceptibles d’entrainer des dommages corporels dont le tabac fait partie
– que je pense nécessaire une mission d’enquete parlementaire sur la possibilité d’accords illicites entre les cigarettiers

au contraire du collectif précité je suis favorable (et ai présenté des amendements dans ce sens) à une augmentation notable du prix du tabac, seule mesure vraiment efficace pour la prevention de l’entrée dans le tabagisme et la diminution de la consommation de tabac.

J’ai bien sûr aussitôt demandé que la teneur de mon interview soit rétablie.

Comments 3 comments

  1. 14/11/2014 at 11:24 alphonse

    Le Prix, Madame?!
    Comme seule mesure efficace contre le tabac?…La croissance et l’emploi, quoi…à tout prix…!

    La Force Politique, vous disait « ninice » à la fin des commentaires sous votre article du 9/11…

    En effet, comme pour un aérodrome de ND-des-Landes, ou un barrage sur le Tarn, une bonne unanimité dans l’Assemblée Nationale démocratique par excellence……et puis tout de suite après, si ça « ne va pas »……la Force PUBLIQUE, Madame..!
    Les CRS enfin revalorisés à une tâche humanitaire nécessitant la Force…!

    Contre cet armement de destruction massive!
    Et contre ses lobbys, avec des drones, des Rafales et tout le toutim dirait Francis Blanche!

    Pas contre les buralistes: qu’ils vendent des journaux et des livres en papier, des pralines, et des cacahuètes! Des timbres-postes, de l’aspirine….et même un peu de cok libéralisée au gramme…

  2. 14/11/2014 at 11:45 Michèle

    merci à RTL d’avoir effectué les corrections nécessaires et précisé les éléments énoncés dans ce billet de mon blog et dans le communiqué adressé à la presse

  3. 16/11/2014 at 13:59 Laurent

    La guerre contre le tabagisme pour ses dégâts sur la santé: oui, d’accord mais…
    Mais pourquoi de pas prendre à bras le corps par la même occasion ou bientôt les dégâts phénoménaux du cannabis? Au volant, de plus en plus de jeunes inconscients du danger qu’ils occasionnent roulent avec du cannabis dans le sang (souvent avec en plus alcool et autres extasy)!!!
    Les dégâts du cannabis coûtent aussi beaucoup: l’impact sur le cerveau est important et des dépressions, des symptômes à long terme qu’il faut soigner s’en suivent aux dépens des consommateurs de ce toxique! Ne serait-il pas grand temps de vendre le cannabis sur ordonnance en pharmacie: seul moyen efficace de lutter contre l’économie souterraine avec des prix judicieusement choisis de façon à casser la vente illégale (où va d’ailleurs cet argent? Combien ça coûte au final?) et suivre médicalement les demandeurs auprès des médecins qui pourraient alors rectifier le destin de tels consommateurs. Là encore ne s’agit-il pas d’une volonté politique? Alors pourquoi tel toxique et pas tel autre tout aussi destructeur de la santé et coûteux à tout point de vue…???????????????????

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel