m

Madame Michèle Delaunay attire l’attention de M. le Ministre de l’Economie, de l’industrie et du numérique sur l’impulsion portée par l’artisanat numérique et la nécessité de mieux accompagner ces nouveaux entrepreneurs.

L’explosion des métiers du secteur numérique concerne pour beaucoup une multitude de travailleurs indépendants. Ces artisans numériques, semblables aux artisans d’antan, associent un savoir faire et un outil pour créer des produits qui vont être échangées avec une communauté d’intérêt sans limite géographique.

Cette diversification, mutation du système classique de l’artisanat, répond à l’appropriation d’une nouvelle forme de travail avec l’exigence de plus d’indépendance et de souplesse de la part de ces travailleurs, souvent jeunes, à domicile ou en espace de co-working, le numérique permettant cette liberté de laquelle dépend la créativité de ces entrepreneurs.

Pour ces travailleurs indépendants, les espaces de co-working allient liberté sans solitude et structurent des communautés professionnelles créatrices de valeur économique. De plus l’absence de contrainte géographique pour ces artisans numériques peut permettre de recréer du lien social et de l’activité dans les zones périphériques et rurales.

Aussi, Michèle Delaunay lui demande quel accompagnement le Gouvernement entend mettre en oeuvre pour faciliter l’accès à ces pôles de co-working (initiatives portées par des pépinières comme « La Ruche », l’éco-système Darwin à Bordeaux ou des espaces comme « Nomade » du groupe La Poste). Plus généralement, elle souhaite connaitre les dispositifs qui sont mis en place aujourd’hui, ou vont se développer, pour prendre en compte ces nouveaux acteurs de l’économie de notre pays.

 

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel