m

Notre excellent quotidien Sud Ouest attribue une fois encore ce matin la propriété de la 2ème circonscription de la Gironde à son précédent locataire : Alain Juppé.

Combien de fois déjà, dans ce quotidien comme dans d’autres, désigne-t-on cette belle circonscription à laquelle je tente si fort de donner une identité et un nom « Bordeaux-2rives » qui la matérialise aux yeux des Bordelais, comme « la circonscription d’Alain Juppé ».

L’affaire n’est pas vénielle : elle accrédite l’idée que l’admirable députée (ma pomme) qui y a été élue en 2007 ne l’a été que « par effraction », selon l’expression malheureuse du Ministre Baroin.

Non, le pouvoir n’est pas la propriété de la droite comme l’ump en demeure persuadée. Non, malgré le record de ringardise de notre ville d’avoir élu 80 ans durant le Maire comme député du territoire dont je suis actuellement l’élue, celle-ci n’est pas le pré carré attitré et durable d’Alain Juppé.

Avant même que la loi sur le non-cumul des mandats parlementaires ne l’impose, j’ai très fort l’intention de le démontrer, une fois encore, en juin 2012.

Merci à tous ceux qui partagent ce désir de liberté, et aussi d’identité du mandat parlementaire, de m’y aider !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel