m

Cambodge, Rwanda, Srebrenica.. Tant d’autres depuis la Shoah.

Et maintenant, la Syrie..

L’infâme poison de la barbarie, qui nous sidère d’effroi en pensant qu’il est en nous aussi, ne se tarira jamais.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel